DevilDriver

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (mars 2008).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

DevilDriver
Description de cette image, également commentée ci-après

DevilDriver sur scène à l'Ozzfest en 2007

Informations générales
Pays d'origine Santa Barbara, Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre musical Death metal,
groove metal
Années actives Depuis 2002
Labels Roadrunner Records (2003-2013)
Napalm Records (depuis 2013)[1]
Site officiel www.devildriver.com
Composition du groupe
Membres Dez Fafara
Mike Spreitzer
Chris Towning
Neal Tiemann
Austin D'amond
Anciens membres Evan Pitts
Jon Miller
Jeff Kendrick
John Boecklin

DevilDriver est un groupe de death metal originaire de Santa Barbara en Californie. Le chanteur du groupe Dez Fafara s'est séparé du groupe Coal Chamber en 2003 et a formé un nouveau groupe, avec les guitaristes Evan Pitts, Jeff Kendrick, le batteur John Boecklin, et le bassiste John Miller sous le nom de Deathride. Mais à cause du copyright et étant donné que plusieurs groupes possédaient déjà ce nom-là, Deathride a changé de nom et a opté pour Devildriver, en référence aux cloches que les sorcières utilisaient pour chasser les démons.

Biographie[modifier | modifier le code]

Le bassiste John Miller et le batteur John Boecklin se sont rencontrés au lycée à l'âge de quinze ans, et ont formé le groupe Area 51, jouant des reprises de Metallica, Slayer, Sepultura et Pantera[2]. En 2002, Miller, Boecklin et Kendrick rencontrèrent Dez Fafara lors de l'enregistrement de l'album Dark Days de Coal Chamber, et celui-ci décida de quitter le groupe pour les rejoindre. Evan Pitts rencontra plus tard Fafara dans un restaurant. Au début de leur carrière, le groupe s'appelait Deathride, mais ce nom était déjà utilisé par un groupe de Northfolk en Virginie et une équipe de cyclistes professionnels[3]. Ils ont finalement choisi DevilDriver, qui est le nom donné aux cloches portés par les sorcières italiennes pour chasser les mauvais esprits.

Le premier album intitulé DevilDriver ne connut pas un grand succès critique, et le compositeur Evan Pitts quitta le groupe peu après. Le second album, The Fury of Our Maker's Hand, reçut de meilleures critiques, et le groupe partit en tournée à Ozzfest. Ils firent une demande pour entrer dans le Livre Guinness des Records pour avoir fait le plus grand circle pit lors du Download Festival en 2006, mais elle fut refusée sous prétexte qu'il n'existe aucun moyen physique de déterminer la taille de la fosse[4],[5]

Formation[modifier | modifier le code]

Membres actuels[modifier | modifier le code]

Dez Fafara sur scène au Hellfest.

Anciens membres[modifier | modifier le code]

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums Studio[modifier | modifier le code]

Album EP[modifier | modifier le code]

Singles[modifier | modifier le code]

  • "I Could Care Less" (2003)
  • "Nothing's Wrong?" (2003)
  • "Hold Back the Day" (2005)
  • "End of the Line" (2005)
  • "Not All Who Wander Are Lost" (2007)
  • "Clouds Over California" (2007)
  • "Pray For Villains" (2009)
  • "Dead To Rights" (2011)

Symbole du groupe[modifier | modifier le code]

Nom du groupe[modifier | modifier le code]

SMA : Le nom DevilDriver fait référence à la sorcellerie italienne, aux sorcières qui chassent les forces du diable. As-tu choisi ce nom pour chasser tes propres démons ? 

D.F. : Les miens et ceux des autres. J’adore le nom car il a un aspect méchant et féroce, mais il a aussi une signification. Je me souviens lorsque j’étais enfant, mon grand-père avait une cloche pendue à l’extérieur de la maison pour appeler ces sorcières. Depuis je collectionne les cloches. C’est ma femme qui m’a fait penser à ce nom. Quand elle en a parlé, j’ai immédiatement pensé qu’il ferait un super nom pour le groupe. 

Logo du groupe[modifier | modifier le code]

Cross of Confusion (La croix de confusion) : C'est un symbole romain qui a vite remis en question la validité de la religion chrétienne. Le symbole est constitué d'une croix brisée avec un point au milieu et une faucille au fond.

Avis de Dez Fafara donné lors d'une interview avec "Shoot Me Again" :

SMA : Le logo du groupe, « la croix de confusion » est un symbole qui existe depuis plus des milliers d’années. Il fait référence à des questions de religion et d’autorité. Quelle est l’importance de ces thématiques au sein de DevilDriver ?

D.F. : Au départ, ce symbole est en rapport avec l’Église Catholique et quand on regarde ce qui se passe dans le monde aujourd’hui, il est on ne peut plus actuel. Se poser des questions sur l’autorité, sur la religion, ce sont des questions que l’on se pose depuis très longtemps et qu’on devrait se poser un peu plus à notre époque. Cette croix était à l’origine utilisée par les Romains pour se questionner à propos des vérités du Christianisme. Regarde ce qu’a fait l’Église Catholique depuis des millénaires. Ce ne sont pas les seuls, mais ils ont propagé la violence au nom de leurs croyances. Le but d’une croyance, c’est d’élever notre esprit et non de tuer des millions de personnes ! Je ne dis pas qu’on ne peut pas croire en quelque chose, soyons clairs. Si tu veux croire en Bouddha, en Dieu, en l’Église ou en quoi que ce soit d’autre, c’est cool, mais ce qu’on veut dire en utilisant cette croix, c’est qu’il faut se poser les bonnes questions et ne pas tomber dans une organisation religieuse. 

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]