The 69 Eyes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
The 69 Eyes
Description de cette image, également commentée ci-après

The 69 Eyes sur scène. De gauche à droite : Archzie (basse), Jussi 69 (batterie), Jyrki 69 (chant), Timo-Timo (guitare), et Bazie (guitare).

Informations générales
Surnom The Helsinki Vampires
Pays d'origine Drapeau de la Finlande Finlande
Genre musical Rock gothique, rock and roll, hard rock, glam metal (débuts)
Années actives Depuis 1989
Labels Caroline Records/Virgin Records/EMI[1], The End Records[2], Nuclear Blast (ancien)
Site officiel www.69eyes.com
Composition du groupe
Membres Jyrki 69
Timo-Timo
Bazie
Archzie
Jussi 69
Anciens membres Lotto

The 69 Eyes est un groupe de rock gothique finlandais. Aussi connu sous le nom de The Helsinki Vampires, le groupe émerge au début des années 1990 et revendique les influences des Stooges, ancien groupe punk d'Iggy Pop, des Doors et de Motörhead. Le style musical est souvent catégorisé dark rock[3], un terme que le groupe assume[4].

Biographie[modifier | modifier le code]

Débuts (1989–1999)[modifier | modifier le code]

Le groupe est formé à Helsinki, en Finlande, en été 1989 par Jyrki 69, Archzie (ex-Syyskuu), Timo-Timo, Lotto et Bazie. The 69 Eyes est à l'origine axé glam metal. La formation du groupe reste stable depuis 1992 lorsque le batteur Jussi 69 remplace Lotto. Ils publient leur premier album, Bump and Grind, en 1992, puis Motor city resurrection en 1994.

En 1995 sort leur deuxième album, Savage Garden, produit par Timo Tolkki, guitariste de Stratovarius, qui produira également le suivant intitulé Wrap Your Troubles in Dreams, qui sortira en 1997 avec la participation de Ville Valo (HIM). En 1999, le groupe sort son quatrième opus, Wasting the Dawn. Ville Valo participe à plusieurs titres et tourne dans le clip du single Wasting the Dawn, jouant le rôle de Jim Morrison. Ce clip est un hommage au chanteur des Doors.

Paris Kills (2000–2002)[modifier | modifier le code]

2000 est leur meilleure année depuis leur début puisqu'ils obtiennent leur premier disque d'or en janvier 2001 grâce au single Gothic Girl. L'album Blessed Be sort en septembre 2000, et le groupe fait sa première tournée en Allemagne et Finlande. L'album est classé quatrième dans leur pays, le single Brandon Lee passe en boucle sur les chaînes allemandes et finnoises et entre dans les classements. The 69 Eyes est élu meilleur groupe finlandais de l'année. Ils apparaissent dans la presse (Orkus, Soundi). Blessed Be et Stolen Season seront les deux prochains singles en 2001 ; suit une grande tournée en première partie de Paradise Lost.

Le , Dance d'amour sort ; il est le premier single de leur septième album, Paris Kills, en hommage à Paris, qui sera très vite certifié disque d'or[5], et de platine. Ville Valo est aussi de la partie sur cet album, une grande tournée et plusieurs festivals dont le Terremoto 2003 suivront.

Devils et Angels (2003–2007)[modifier | modifier le code]

The 69 Eyes au M'era Luna Festival en 2007.

Le sort le DVD Helsinki Vampires contenant un concert donné à Helsinki en 2002, et tous les clips, suivi d'un best-of intitulé Framed in Blood. En 2004, le nouvel album, Devils, est très vite classé en haut des classements. Les clips Devils et The Lost Boys sont réalisés par Bam Margera. Après trois ans de tournées dans plus de 16 pays, ils sortent Angels en 2007, album inspiré d'Hollywood. Wrap Your Troubles in Dreams est réenregistré et fera partie de la bande originale du film de Bam Margera, Dream Seller.

En 2005, The 69 Eyes joue pas moins d'une centaine de concert dans 15 pays, du Mexique au Japon[6]. Devils est publié aux États-Unis. Le groupe filme sa vidéo Lost Boys à Hollywood et en Philadelphie avec Bam Margera. En mars 2006, The 69 Eyes tourne brièvement aux États-Unis pour la première fois avec Program the Dead et Damone, et joue à l'émission locale Last Call with Carson Daly[7].

Angels, la suite de l'album Devils (2004), est publié en Europe en mars 2007. Il atteint la première place des classements finlandais et est certifié disque d'or. Peu après leur tournée avec Cradle of Filth et 3 Inches of Blood, Angels es publié le 25 juin 2007 au Royaume-Uni. Le premier single de l'album, Perfect Skin, atteint la première place des classements finlandais. Le second single est Never Say Die. Le groupe effectue la même année une tournée américaine avec Wednesday 13, Night Kills the Day et Fair to Midland[8], et en soutien à Within Temptation en novembre au Royaume-Uni. Ils joueront 125 concerts à l'international en 2007[6].

De Back in Blood à X (2008–2014)[modifier | modifier le code]

The 69 Eyes au Wave-Gotik-Treffen, en 2013.

En 2008, le groupe publie son premier album live, The 69 Eyes: Hollywood Kills. Il comprend un concert intégralement enregistré au Whisky a Go Go à West Hollywood en mars 2006[9]. La performance comprend une reprise de la chanson I Just Wanna Have Something to Do des Ramones.

Le groupe commence 2009 avec une tournée européenne qui les emmène au Hellhounds Festival avec Tiamat et Ava Inferi[10]. En début 2009, le groupe commence à enregistrer son neuvième album aux côtés du producteur Matt Hyde à Los Angeles. Johnny Lee Michaels participera à la post-production à Helsinki. Le nouvel album, Back in Blood, est publié le 28 août en Europe et le 15 septembre aux États-Unis. En début juin 2009, Bam Margera réalise le clip de la chanson Dead Girls are Easy. diffusée le 17 juillet 2009. The 69 Eyes tourne aussi en Australie pour la première fois en mi-juin, à Brisbane, Melbourne, et Sydney[6]. Une tournée américaine suit en octobre 2009.

En avril 2010, Rudi Protrudi, chanteur et fondateur des Fuzztones, explique avoir terminé une chanson avec The 69 Eyes. The 69 Eyes annonce une tournée européenne avec Hardcore Superstar et Crashdïet en mars et avril 2011. En début 2012, The 69 Eyes enregistre son nouvel album X. X est publié le 28 septembre 2012 en Europe, et le 9 octobre en 2012, aux États-Unis. Les deux premiers singles sont Red et Borderline. En février 2013, le groupe publie les singles Love Runs Away et Tonight via iTunes. Tonight est publié en Finlande, et Love Runs Away à l'international.

The 69 Eyes publie une compilation double CD de leurs meilleurs singles, intitulée The Best of Helsinki Vampires, le 1er novembre 2013. La compilation comprend aussi le nouveau single Lost Without Love[11].

Universal Monsters (depuis 2015)[modifier | modifier le code]

Le , le groupe annince un nouvel album avec le producteur Johnny Lee Michaels à Helsinki[12]. Johnny Lee Michaels a déjà travaillé sur les quatre albums du groupe : Blessed Be, Paris Kills, Devils, Angels. Le nouvel album est annoncé pour début 2016[13]. Ils annoncent aussi leur premier single, Jet Fighter Plane, pour le 15 janvier 2016. Le second single, Dolce Vita, est publié le 8 avril 2016[14]. Le troisième single, Jerusalem, est annoncé pour le 13 mai 2016.

Membres[modifier | modifier le code]

  • Jyrki 69 (Jyrki Pekka Emil Linnankivi) - chant solo
  • Timo-Timo (Timo Tapio Pitkänen) - guitare
  • Bazie (Pasi Moilanen) - guitare, chœurs
  • Archzie (Arto Väinö Ensio Ojajärvi) - basse, chœurs
  • Jussi 69 (Jussi Heikki Tapio Vuori) - batterie

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

  • 1992 : Bump'n'Grind
  • 1995 : Savage Garden
  • 1997 : Wrap Your Troubles In Dreams
  • 1999 : Wasting The Dawn
  • 2000 : Blessed Be
  • 2002 : Paris Kills
  • 2005 : Devils
  • 2007 : Angels
  • 2009 : Back in Blood
  • 2012 : X
  • 2016 : Universal Monsters

Compilations[modifier | modifier le code]

  • 1994 : Motor City Resurrection
  • 2003 : Framed in Blood : The Very Blessed of the 69 Eyes
  • 2008 : Hollywood Kills : Live at The Whiskey A Go Go (live)
  • 2013 : The Best of Helsinki Vampires

Singles[modifier | modifier le code]

  • 1993 : Music For Tattooed Ladies & Motorcycle Mamas Vol. 1
  • 1995 : Velvet Touch
  • 1999 : Wasting the Dawn
  • 2000 : Brandon Lee
  • 2000 : Gothic Girl
  • 2001 : The Chair
  • 2001 : Stolen Season
  • 2001 : Dance d'Amour
  • 2002 : Betty Blue
  • 2003 : Crashing High
  • 2004 : Lost Boys
  • 2005 : Devils
  • 2005 : Feel Berlin
  • 2005 : Sister Of Charity
  • 2006 : Perfect Skin
  • 2007 : Never Say Die
  • 2007 : Rocker
  • 2007 : Ghost
  • 2009 : Dead Girls Are Easy
  • 2009 : Dead'N'Gone
  • 2009 : We Own The Night
  • 2012 : Red
  • 2012 : Borderline
  • 2013 : Love Runs Away
  • 2013 : Lost Without Love
  • 2016 : Jet Fighter Plane

Vidéographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « The 69 Eyes // EMI // Artistit », Emi.fi (consulté le 30 octobre 2011)
  2. The 69 Eyes † Contacts
  3. (en) Jonathan Mander, « Finland Sets Midem Opener », Billboard Magazine, , p. 20.
  4. (de) « Interview mit The 69 Eyes », , Sie nahmen den Punk Weg, wir den Dark Rock. [They took the punk road, we chose the Dark Rock way.].
  5. (en) « THE 69 EYES To Release First-Ever Live Album », sur Blabbermouth.net (consulté le 25 mars 2017).
  6. a, b et c (en) The 69 Eyes † Tour
  7. (en) Last Call with Carson Daly, Imdb.
  8. (en) « The 69 Eyes To Tour With Wednesday 13, Fair To Midland », sur Metal Underground, (consulté le 25 mars 2017).
  9. (en) The 69 Eyes † Discography
  10. (en) « The 69 Eyes - European Tour Dates », sur Metal Storm (consulté le 25 mars 2017).
  11. (en) « THE 69 EYES Announce The Best Of Helsinki Vampires, Re-Releases Of Devils, Angels & Paris Kills », Bravewords.com, (consulté le 29 juillet 2015).
  12. (en) « The 69 Eyes - In The Studio, Recording New Album », sur Metal Storm, (consulté le 25 mars 2017).
  13. (en) « THE 69 EYES: Secretly Entered Studio », Metal Shock Finland, (consulté le 29 juillet 2015).
  14. « THE 69 EYES, Dolce Vita, nouveau titre. », sur unitedrocknations.com (consulté le 25 mars 2017).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :