Washington Benavides

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Benavides et Aliano (homonymie).
Washington Benavides
Description de cette image, également commentée ci-après
Washington Benavides.
Nom de naissance Washington Benavides Aliano
Naissance
Tacuarembó, Drapeau de l'Uruguay Uruguay
Décès (à 87 ans)
Montevideo, Drapeau de l'Uruguay Uruguay
Activité principale
Auteur
Langue d’écriture Espagnol
Genres
Poésie
Washington Benavides (rangée du centre, à droite) avec les membres du Groupe de Tacuarembó.

Washington Benavides, né à Tacuarembó le et mort le 24 septembre 2017 à Montevideo[réf. nécessaire], est un poète et musicien uruguayen.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né à Tacuarembó en Uruguay. Il a enseigné la littérature à la Faculté des Sciences Humaines de l'université de la République de Montevideo[1].

Washington Benavides a fait partie du Groupe de Tacuarembó avec les écrivains Eduardo Larbanois (es), Eduardo Darnauchans (es), Héctor Numa Moraes (es) et son neveu Carlos Benavídez[1].

Il a publié son dernier ouvrage en 2013, Tanta vida en cuatro versos. Un cancionero[1].

Ses poèmes ont été chantés par Daniel Viglietti, Eduardo Darnauchans (es) et Alfredo Zitarrosa[1],[2].

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Tata Vizcacha (1955)
  • El poeta (1959)
  • Poesía (1963)
  • Las milongas (1965)
  • Los sueños de la razón: 1962-1965 (1967)
  • Poemas de la ciega (1968)
  • Historias (1970)
  • Hokusai (1975)
  • Fontefrida (1978)
  • Murciélagos (1981)
  • Finisterre: sextinas, canciones y prospectos (1977-1984) (1985)
  • Fotos (1986)
  • Tía Cloniche (1990)
  • Lección de exorcista (1991
  • El molino del agua (Prix national, 1993)
  • La luna negra y el profesor (1994)
  • Los restos del mamut (Ediciones de la Banda Oriental. 1995)
  • Canciones de Doña Venus: (1964 - 1972) (1998)
  • El mirlo y la misa (2000)
  • Los pies clavados (2000)
  • Biografía de Caín (2001)
  • Un viejo trovador (2004)
  • Diarios del Iporá (2006)
  • Amarili y otros poemas, de Pedro Agudo (2007)
  • Tanta vida en cuatro versos. Un cancionero (2013)

Discographie[modifier | modifier le code]

  • Benavides y Benavides (avec Washington Benavides. Sondor 44317. 1983)
  • Un viejo trovador (Ayuí / Tacuabé ae262cd. 2003)
  • De la pluma a la cuerda (avec Washington Benavides. Brújula digital. 2007)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d (es) « Murió el poeta Washington Benavides », sur elobservador.com.uy (consulté le 25 septembre 2017).
  2. (es) Miguel Ángel Campodónico, Nuevo Diccionario de la Cultura Uruguaya, Librería Linardi y Risso, 2003, p.43 f

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :