Voodoo Soup

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voodoo Soup

Compilation de Jimi Hendrix
Sortie 11 avril 1995
Enregistré 1968-1970
Durée 56:57
Genre rock
Producteur Alan Douglas
Label MCA

Albums de Jimi Hendrix

Voodoo Soup est une compilation[1] posthume du musicien de rock Jimi Hendrix, sorti aux en 1995 par MCA Records. Il est l'un des derniers albums produits par Alan Douglas.

Voodoo Soup est la tentative de Douglas de faire le quatrième album que Hendrix avait prévu. La première tentative est The Cry of Love produit par le batteur Mitch Mitchell et Eddie Kramer en 1971. Par la suite quand la compagnie familiale Experience Hendrix prit contrôle de ses enregistrements, First Rays of the New Rising Sun fut réalisé en 1997 comme une nouvelle tentative de faire ce quatrième album. Depuis, Voodoo Soup n'est plus édité.

Les titres[modifier | modifier le code]

  1. The New Rising Sun
  2. Belly Button Window
  3. Stepping Stone
  4. Freedom
  5. Angel
  6. Room Full of Mirrors
  7. Midnight
  8. Night Bird Flying
  9. Drifting
  10. Ezy Ryder
  11. Pali Gap
  12. Message to Love
  13. Peace in Mississippi
  14. In From The Storm

Production[modifier | modifier le code]

2017-fr.wp-orange-source.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (septembre 2016)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

Le titre choisi par Douglas a son importance. D'une part, il voulait indiquer que publier First Rays of the New Rising Sun tel que Jimi Hendrix l'aurait souhaité relevait de l'impossible car l'album est à jamais inachevé. Mais d'autre part, il voulait proposer un album élargissant la base de The Cry of Love, trop centré à son sens sur le dernier trio de Hendrix. Chaque période post-Electric Ladyland était ainsi représentée, à l'exception du Gypsy Sun & Rainbows. Ce que Jimi Hendrix n'avait pas eu le temps de finir était ainsi remplacé par des sessions plus anciennes.

Douglas estimait que certains titres étaient datés, ou tout simplement pas assez bons pour figurer dans son recueil. Si l'absence de My Friend pouvait se justifier, plus d'un amateur du guitariste fit un bon au plafond en constatant que Straight Ahead, Astro Man, Dolly Dagger, Earth Blues et Hey Baby (New Rising Sun) avaient été écartés de la sélection. D'autant que Douglas leur substituait des titres d'intérêt mineur en comparaison.[réf. nécessaire]

Il ne faut pas confondre The New Rising Sun avec Hey Baby (New Rising Sun). Le morceau qui ouvre Voodoo Soup est un instrumental enregistré aux TTG Studios où Hendrix joue sans doute tous les instruments[2]. La version présentée par Douglas est sévèrement éditée (le titre approche en fait les neuf minutes) et relève plus de l'ébauche que du produit abouti.

Bruce Gary, le producteur associé de Douglas, a lui-même ré-enregistré les parties de batterie de Stepping Stone et de Room Full of Mirrors.

La guitare lead qui ornemente les couplets de Freedom a une couleur différente, Drifting quelques traits de guitare à l'envers supplémentaires en début de titre, Pali Gap a perdu son introduction et Angel est peut-être moins brute.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. (en) John McDermott, Eddie Kramer et Billy Cox, Ultimate Hendrix: An Illustrated Encyclopedia of Live Concerts and Sessions, Hal Leonard Corporation, (ISBN 0879309385, lire en ligne), p. 225
  2. Voodoo Soup