Vladislav Vančura

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Vladislav Vančura

Vladislav Vančura, né à Háj u Opavy le et mort exécuté à Prague-Zbraslav le (à 50 ans), est un des plus importants écrivains tchèques de la première moitié du XXe siècle. Il est également scénariste et réalisateur.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après des études de médecine, il décide de se consacrer à la littérature et fonde le groupement artistique Devětsil avec, entre autres, le futur prix Nobel de littérature, Jaroslav Seifert. Membre de la Résistance, il est arrêté et exécuté par la Gestapo.

Jiří Menzel s'inspire de son roman Rozmarné léto (L'Été capricieux, 1926) dans une adaptation cinématographique homonyme de 1968 qui obtient le grand prix du Festival international du film de Karlovy Vary. Ce court roman comporte peu d'action et le véritable héros en est la langue qui mêle archaïsmes et prosaïsmes. Un magicien et son assistante arrivent à Krokovy Vary et trois hommes tentent de s'attirer les faveurs de la jeune femme au prix de grands changements dans leur vie. Aucun n'est couronné de succès et, après le départ des deux visiteurs, tout redevient comme avant.

Avec Konec starých časů (La Fin du bon vieux temps), Jiří Menzel revient à l'adaptation cinématographique de ce roman publié en 1934 dans un film homonyme. À la fin de la Première Guerre mondiale, un prince russe blanc arrive dans la maison de campagne d'un nouveau-riche tchèque. Il symbolise le « bon vieux temps » et les aspirations nobiliaires de l'hôte. Tout prend fin avec la fuite de l'imposteur.

Marketa Lazarová (1931) s'inspire vaguement de l'histoire de Roméo et Juliette et raconte les amours contrariées par leurs familles respectives de Marketa et Mikuláš Kozlík, sur fond de Bohême médiévale du XVe siècle. František Vláčil en a tiré un film éponyme, en 1967, avec Magda Vášáryová dans le rôle-titre de Marketa. Dans un sondage auprès des critiques cinématographiques de 1998, le film Marketa Lazarová a été déclaré comme le plus important du cinéma tchèque.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jan Marhoul, Éditions Ombres, 1991, (ISBN 2-905964-45-6).
  • Marketa Lazarová, Christian Bourgois, 1993.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Scénariste
Réalisateur

Liens externes[modifier | modifier le code]