Victor Masséna

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Masséna.
Victor Masséna
Fonctions
Député
Gouvernement Second Empire
Biographie
Date de naissance
Date de décès
Résidence Alpes-Maritimes

Victor Masséna, duc de Rivoli et prince d'Essling, né à Paris le et mort le , à Paris, est un homme politique français, député des Alpes-Maritimes sous le Second Empire.

En 1898, il fait construire une grande villa de plaisance au bord de mer à Nice. Elle sera vendue par son fils André Prosper Victor Eugène Napoléon Masséna à la ville de Nice, qui y installe le musée Masséna. À la même époque, toujours à Nice, Victor Masséna fera également aménager une propriété d'agrément baptisée La Victorine qui, après sa mort sera vendue par son fils à deux producteurs Louis Nalpas et Serge Sandberg, qui y créeront les célèbres studios homonymes de cinéma[1].

Famille[modifier | modifier le code]

Fils de François Victor Masséna, prince d'Essling et duc de Rivoli, et d'Anne Debelle, grande maîtresse de la maison de l'Impératrice, petit-fils du maréchal André Masséna, il épouse les 14 et à Paris (8e arrondissement) Marguerite Laure Juliette dite Paule Heine (1847-1903), fille adoptive de Cécile Furtado-Heine, veuve en 1881 de Michel-Aloys Ney, duc d'Elchingen.

Carrière[modifier | modifier le code]

Après des études à Saint-Cyr, il devient officier, et est fait chevalier de la Légion d'honneur en juin 1859, mais démissionne en août 1862. Très riche, il est élu député dans la circonscription de Grasse (Alpes-Maritimes) en juin 1863, comme candidat officiel. Il siège dans la majorité dynastique, au centre droit. Réélu en mai 1869, il ne se représente pas aux élections législatives de février 1871.

Références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]