Usine TPCA de Kolin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

L'usine TPCA de Kolin est un site de production de véhicules automobiles commun à PSA Peugeot Citroën et à Toyota, associé dans une coentreprise : TPCA (Toyota Peugeot Citroën Automobile). Le site de 125 hectares est situé à Kolín, en République tchèque, à 60 km à l'est de Prague, au point de jonction de deux grandes lignes de chemin de fer : Berlin-Dresde-Prague-Kolín-Budapest et Berlin-Dresde-Kolín-Vienne et sur l'autoroute Prague-Vienne. Sa construction a coûté 1,3 milliard d'euros.

Histoire[modifier | modifier le code]

La décision de son implantation sur le site a été annoncée le . La coentreprise TPCA a été créée le et le premier "coup de pioche" donné le 10 avril. La production en série y a été lancée le , pour une inauguration officielle le 31 mai. On y fabrique les Citroën C1, Peugeot 107 (puis Peugeot 108) et Toyota Aygo, voitures d'entrée de gamme assez semblables, vendues à partir de 8 500 euros. Sa capacité maximale est de 300 000 véhicules par an. Fin 2005, l'usine doit employer 3000 salariés.

L'usine qui comprend tous les éléments habituels - ateliers d'emboutissage, de ferrage, de peinture et de montage - est réalisée d'un seul tenant de 21 hectares, sur un site d'une surface totale de 124 ha Conçue par Toyota, c'est l'usine la plus compacte du monde. Certains fournisseurs se sont implantés dans l'emprise du site.

L'usine fonctionne quant à elle en trois équipes, elles-mêmes en rotation sur deux tournées, de 6h30 à 17h11 et de 18h30 à 5h11, du dimanche soir au samedi après midi. Entre chaque tournée, 1h20 d'arrêt des lignes permettent la maintenance ou la récupération de retard de production. Avec ce système, l'usine est donc en production 290 jours par an, à raison de 1 046 véhicules par jour[1].

Fin novembre 2008, l'usine a produit son millionième véhicule[2].

Après un début de production en 2005, une deuxième génération de véhicules voit le jour en 2014, la Peugeot 107 devenant 108[3]. En 2018, PSA et Toyota décident de ne pas prolonger leur coopération industrielle dans les petits véhicules au-delà de 2021. L'usine pourrait alors revenir en pleine propriété à Toyota[3].

Le 30 novembre 2018, Toyota et PSA annoncent que le constructeur japonais va racheter les parts de PSA dans l'usine. A partir de 2021, l'usine TPCA de Kolin deviendra une filiale 100% japonaise mais continuera de poursuivre des constructions pour les deux groupes[4].

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

  1. Toyota Peugeot Citroën Automobile
  2. « Le millionième véhicule produit par TPCA : une Citroën C1 », Caradisiac.com, (consulté le 1er décembre 2008)
  3. a et b Emmanuel Egloff, « PSA et Toyota arrêtent leurs petits véhicules communs », sur lefigaro.fr, (consulté le 23 novembre 2018)
  4. « Toyota va racheter les parts de PSA dans leur usine tchèque », sur FIGARO, (consulté le 30 novembre 2018)