Usine TPCA de Kolin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Toyota Motor Manufacturing Czech Republic
Image dans Infobox.
Histoire
Fondation
Cadre
Type
Forme juridique
Domaine d'activité
Siège
Pays
Organisation
Effectif
2 185 ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Fondateurs
Propriétaire
Toyota (+100 pourcent (unité non prise en charge)) (depuis )Voir et modifier les données sur Wikidata
Organisation mère
Toyota (depuis )Voir et modifier les données sur Wikidata
Chiffre d'affaires
37 914 440 000 couronne tchèque ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Résultat net
293 386 000 couronne tchèque ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Cotation
-Voir et modifier les données sur Wikidata
Produits
Site web
Identifiants
OpenCorporates

L'usine Toyota Motor Manufacturing Czech Republic, souvent abrégé TMMCZ est un site de production de véhicules automobiles de Toyota. Jusqu'au 31 décembre 2020, il était commun au Groupe PSA et à Toyota, associés dans une coentreprise : TPCA (Toyota Peugeot Citroën Automobile).

Le site de 125 hectares est situé à Kolín, en Tchéquie, à 60 km à l'est de Prague, au point de jonction de deux grandes lignes de chemin de fer : Berlin-Dresde-Prague-Kolín-Budapest et Berlin-Dresde-Kolín-Vienne et sur l'autoroute Prague-Vienne. Sa construction a coûté 1,3 milliard d'euros.

Histoire[modifier | modifier le code]

La décision de son implantation sur le site a été annoncée le . La coentreprise TPCA a été créée le et le premier "coup de pioche" donné le 10 avril. La production en série y a été lancée le , pour une inauguration officielle le 31 mai. On y fabrique les Citroën C1, Peugeot 107 (puis Peugeot 108) et Toyota Aygo, voitures d'entrée de gamme assez semblables, vendues à partir de 8 500 euros. Sa capacité maximale est de 300 000 véhicules par an. Fin 2005, l'usine doit employer 3 000 salariés.

L'usine qui comprend tous les éléments habituels (ateliers d'emboutissage, de ferrage, de peinture et de montage) est réalisée d'un seul tenant de 21 hectares, sur un site d'une surface totale de 124 ha. Conçue par Toyota, c'est l'usine la plus compacte du monde. Certains fournisseurs se sont implantés dans l'emprise du site.

L'usine fonctionne quant à elle en trois équipes, elles-mêmes en rotation sur deux tournées, de h 30 à 17 h 11 et de 18 h 30 à h 11, du dimanche soir au samedi après-midi. Entre chaque tournée, h 20 min d'arrêt des lignes permettent la maintenance ou la récupération de retard de production. Avec ce système, l'usine est donc en production 290 jours par an, à raison de 1 046 véhicules par jour[1].

Fin novembre 2008, l'usine a produit son millionième véhicule[2].

Après un début de production en 2005, une deuxième génération de véhicules voit le jour en 2014, la Peugeot 107 devenant 108[3].

En juillet 2012 est franchi le cap des deux millions de véhicules produits[4].

Le 30 novembre 2018, Toyota et PSA annoncent que le constructeur japonais va racheter les parts de PSA dans l'usine[5]. Les quotas de production alloués à Peugeot et Citroën diminuent.

Le 1er janvier 2021, l'usine passe sous le contrôle total de Toyota et est renommée Toyota Motor Manufacturing Czech Republic (TMMCZ) [6]. Elle continue de produire l'Aygo ainsi que les C1 et 108 pour le compte de Stellantis (ex-PSA). Plus de 150 millions d'euros sont investis afin de pouvoir produire des véhicules reposant sur la nouvelle plate-forme de Toyota, appelée TNGA[7].

En avril 2021, la production des versions 3 portes des triplettes TPCA est arrêtée[8].

En juin 2021, Toyota confirme la production d'un nouveau modèle du segment A qui succédera à l'Aygo. Il s'agit de l'Aygo X, une petite citadine aux allures de crossover, bâtie sur une plateforme de Yaris. Depuis 2021, la Yaris d'ailleurs est produite par TMMCZ en complément de l'usine française de Valenciennes (TMMF)[9],[10].

La fin de production des C1, 108 et Aygo à 5 portes est prévue pour décembre 2021[8],[11].

Information Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

  1. Toyota Peugeot Citroën Automobile
  2. « Le millionième véhicule produit par TPCA : une Citroën C1 », Caradisiac.com, (consulté le )
  3. Emmanuel Egloff, « PSA et Toyota arrêtent leurs petits véhicules communs », sur lefigaro.fr, (consulté le )
  4. « L’usine TPCA de République Tchèque a produit 2 millions de véhicules depuis son inauguration », sur L’usine TPCA de République Tchèque a produit 2 millions de véhicules depuis son inauguration (consulté le )
  5. « PSA : Toyota rachètera 100% des parts de la joint-venture TPCA en République Tchèque », sur Capital.fr, (consulté le )
  6. (en) « Toyota Motor Europe to produce new A-segment model in Czech », sur Toyota Motor Europe to produce new A-segment model in Czech (consulté le )
  7. « Toyota produit désormais seul les petites citadines de PSA », sur Autoplus, (consulté le )
  8. a et b Grégory Pelletier, « Citroën C1 et Peugeot 108. PSA ne remplacera pas ses citadines », sur largus.fr, (consulté le )
  9. (en) « Toyota says new minicar for Europe will be built at Czech plant », sur Automotive News Europe, (consulté le )
  10. Caradisiac.com, « Votre nouvelle Toyota Yaris ne sera peut-être pas made in France », sur Caradisiac.com (consulté le )
  11. Didier Ric, « Citroën C1 (2021). Ajustements de gamme avant cessation d'activité ! », sur largus.fr, (consulté le )