Usine Dacia de Pitești

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Usine Dacia de Pitesti)
Aller à : navigation, rechercher
Usine Dacia de Pitești
Localisation
Situation Pitești (Mioveni)
Roumanie Roumanie
Coordonnées 44° 56′ 51″ N 24° 55′ 39″ E / 44.947453, 24.927497 ()44° 56′ 51″ Nord 24° 55′ 39″ Est / 44.947453, 24.927497 ()  

Géolocalisation sur la carte : Roumanie (administrative)

(Voir situation sur carte : Roumanie (administrative))
Usine Dacia de Pitești
Installations
Type d'usine Usine automobile
Fonctionnement
Opérateur Renault
Production
Marques Dacia
Modèles Logan, Sandero
La Dacia Sandero II produite dans cette usine

L'usine Dacia de Pitești a été construite en Roumanie au temps de la Guerre froide où furent longtemps assemblées des variantes de la Renault 12 (la Dacia 1300). L'usine d'État a été rachetée par le groupe Renault en 1999 pour y construire un modèle à bas coût, la Dacia Logan.

Depuis septembre 2007, la capacité de production a crû de 40 véhicules/heure à 60 véhicules/heure, soit 1 300 véhicules/jour qui sont des Logan et depuis début 2008 des Dacia Sandero.

Après une sévère décroissance, l’usine a recruté depuis le succès de la Logan et compte 8 900 personnes en 2008 (dont 29 % sont des femmes) ; 2 773 personnes embauchées en 2007 et 734 en 2008. Le taux d’automatisation y est très faible, 98 % des points de soudures étant réalisés à la main contre presque aucun en Europe de l’Ouest, le faible coût de la main d'œuvre ne justifiant pas les investissements nécessaires.

Depuis 1999, Renault annonce avoir investi 1 milliard d’euros en Roumanie, le site de Pitesti étant maintenant doté d'une usine de mécanique d'importance majeure pour le groupe (avec Cléon, Le Mans et ?) qui fabrique deux types de boîtes de vitesses et trois moteurs. Un centre logistique a été créé en 2005 pour expédier des collections de pièces et de composants mécaniques vers les six autres sites de production de Logan (Russie, Maroc, Colombie, Brésil, Iran, Inde et bientôt l’Afrique du Sud).

L'usine Dacia a connu en 2008 une grève de trois semaines qui a permis aux salariés d'obtenir des hausses de salaires de 28 % pour les ouvriers (15 % pour les techniciens et cadres) [1].

Renault Technologie Roumanie[modifier | modifier le code]

En 2007 un centre régional d'ingénierie a ouvert ses portes à Bucarest, sous la dénomination Renault Technologie Roumanie (abrégé RTR). Il comptait 1700 ingénieurs fin 2007, et ce chiffre est d'environ 2300 fin 2010. Le but de ce centre est de créer une plateforme technique de développement des projets dérivés de la Dacia Logan, et destinés aux marchés d'Europe centrale et d'Europe de l'Est, de Turquie, de Russie et d'Afrique du Nord. Sorin Bușe a remplacé Philippe Prével à la direction du RTR le 1er octobre 2010.

Le projet, estimé à 450 millions d'euro, est à l'heure actuelle réparti sur trois endroits :

  1. Bucarest, qui regroupe le studio de design ainsi qu'une partie des bureaux d'études
  2. Pitesti (Mioveni), qui apporte une assistance à l'usine mécanique et qui comporte un certain nombre de moyens d'essais. Pitesti est par ailleurs le second site de crash test du groupe avec 150 tirs par an[2].
  3. Titu, nouveau centre ouvert en septembre 2010, va accueillir progressivement la majorité des activités du RTR.

Centre Technique de Titu[modifier | modifier le code]

Le Centre Technique de Titu (CTR) a été inauguré officiellement en septembre 2010. Il devra à l'horizon 2015 regrouper la majorité des activités d'ingénierie des centres de Pitesti et Bucarest. L'investissement total pour ce centre est actuellement évalué à 500 millions d'euro. Il vient en complément des centres techniques français d'Aubevoye et de Lardy. Il s'étend sur 350 ha et comprend entre autres :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Investissement low-cost pour la production de la Sandero », Autoactu.com (site payant),‎ 6 juin 2008 (consulté le 8 juin 2008)
  2. « Investissement low-cost pour la production de la Sandero », Autoactu.com (site payant),‎ 6 juin 2008 (consulté le 7 juin 2008)