Annexite

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

L'annexite est une inflammation des annexes de l'utérus, plus couramment appelée salpingo-ovarite.

Historique[modifier | modifier le code]

Terminologie[modifier | modifier le code]

Divers termes médicaux décrivent la même affection[1] :

  • atteinte inflammatoire pelvienne (AIP)
  • inflammation du pelvis
  • inflammation pelvienne
  • maladie inflammatoire pelvienne (MIP)
  • syndrome inflammatoire pelvien
  • salpingite-ovarite
  • salpingo-ovarite
  • annexite
  • infection des annexes.

Épidémiologie[modifier | modifier le code]

L'infection génitale à Chlamydia trachomatis ou à Neisseria gonorrhoeae peut conduire au développement d'une salpingo-ovarite, compromettant quant à elle les fonctions reproductrices, occasionnant des grossesses ectopiques et des infertilités tubaires par exemple. En l'absence de traitement adapté, ce sont 10 à 20 % des femmes porteuses de Chlamydia ou présentant une gonorrhée qui sont estimées à risque d'atteinte inflammatoire pelvienne (AIP)[2],[3]. Après une AIP, les adhésions cicatricielles post-inflammatoires tubaires occasionnent une stérilité chez 8 % des femmes, une grossesse ectopique chez 9 % et des douleurs pelviennes chroniques chez 18 % d'entre elles[4].

Physiopathologie[modifier | modifier le code]

Diagnostic[modifier | modifier le code]

Signes fonctionnels[modifier | modifier le code]

Examen clinique[modifier | modifier le code]

Examens complémentaires[modifier | modifier le code]

Prise en charge[modifier | modifier le code]

Évolution et complications[modifier | modifier le code]

Prévention[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Maladie inflammatoire pelvienne », sur mesh.inserm.fr (consulté le 9 décembre 2014)
  2. (en) Paavonen J, Westrom L, Eschenbach. « Pelvic Inflammatory Disease » In: Holmes KK, Sparling PF, Stamm WE, Piot P, Wasserheit JN, Corey L, Cohen, MS, Watts DH, (éditeurs). Sex Transm Dis. 4e  éd. New York, McGraw-Hill, 2008:1017-1050.
  3. (en) Hook EW III, Handsfield HH. « Gonococcal infections in the adult » In: Holmes KK, Sparling PF, Stamm WE, Piot P, Wasserheit JN, Corey L. et al. (editeurs) Sex Transm Dis. 4e  éd. New York, McGraw-Hill, 2008:627-45.
  4. (en) Weström L, Joesoef R, Reynolds G, Hagdu A, Thompson SE, « Pelvic inflammatory disease and fertility. A cohort study of 1,844 women with laparoscopically verified disease and 657 control women with normal laparoscopic results », Sex Transm Dis, vol. 19, no 4,‎ , p. 185-92. (PMID 1411832) modifier