Thorfinn Karlsefni

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Thorfinn Karlsefni
Image illustrative de l’article Thorfinn Karlsefni
Statue de Thorfinn Karlsefni par Einar Jónsson à Philadelphie.

Nom de naissance Thorfinn Thordarson
Surnom Karlsefni
Naissance Date inconnue
Probablement Islande
Décès Date inconnue
Probablement Groenland
Nationalité Islandais

Découvertes principales Vinland (fondateur probable de la colonie de L'Anse aux Meadows)
Première expédition ca 1010

Thorfinn Karlsefni Thordarson (vieux norrois : Þorfinnr Karlsefni Þórðarson, islandais : Þorfinnur Karlsefni Þórðarson) est un explorateur islandais qui peu après l'an 1000 essaya de s'installer au Vinland. Son surnom Karlsefni signifie l'étoffe d'un homme, l'homme véritable.

Historique[modifier | modifier le code]

Selon la Saga d'Erik le Rouge, il partit avec trois bateaux sur lesquels se trouvaient cent-soixante personnes. Parmi elles, se trouvaient Freydis Eiriksdottir et Thorvald Eriksson, respectivement demi-sœur et frère de Leif Erikson. Il s'installa d'abord dans les baraquements de Leif Erikson, sur le site qu'il appelle Hop, le Vinland proprement dit, peut-être à Bay Saint Lawrence, au nord de l'ile de Cap Breton en Nouvelle-Écosse. Puis, après avoir dû affronter des Skrælings (peut-être des Indiens micmacs), il se replia plus au nord pour établir sa propre colonie sur un site qu'il nomme Straumfjord.

La femme de Thorfinn Karlsefni, Gudrid Thorbjarnardottir, lui donna un fils qui naquit au Vinland, plus exactement au Strumfjord, et qui fut prénommé Snorri. Snorri Thorfinnsson serait donc le premier européen né dans le nouveau monde. Le site exact de la colonie de Karlsefni est probablement celui de L'Anse aux Meadows, dans l'extrême nord de Terre-Neuve, découvert en 1960 par Helge et Anne Ingstad. Il peut aussi s'agir du site de Pointe Rosée découvert en 2016[1], également à Terre-Neuve.

En raison de l'hostilité des autochtones, les groupes de colons sont retournés au Groenland et en Islande[2].

Au début du XXe siècle, Einar Jónsson, un sculpteur islandais, réalise plusieurs sculptures de Thorfinn Karlsefni (en), dont la première version se trouve aujourd'hui dans Fairmount Park à Philadelphie et une autre est à Reykjavik.

Dans la littérature[modifier | modifier le code]

Il est l'un des personnages principaux du manga historique Vinland Saga, écrit et dessiné par Makoto Yukimura, et de l’anime qui en est adapté.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Discovery Could Rewrite History of Vikings in New World », National Geographic,‎ (lire en ligne)
  2. Serge Bouchard, Le peuple rieur / Hommage à mes amis innus, Lux Éditeur, , 317 p. (ISBN 978-2-89596-237-3), p.44

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Parias l.-H., Histoire universelle des explorations, en quatre volumes, éditions Nouvelle librairie de France, Paris, 1959, tome 2, p. 298.