Brattahlid

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Brattahild
Brattahlíð
Qassiarsuk
Image illustrative de l’article Brattahlid
Réplique moderne de la chapelle Sainte-Thjodhild (Þjóðhildarkirkja)
avec comme arrière-plan le fjord de Tunulliarfik (Eiriksfjord).
Localisation
Pays Drapeau du Danemark Danemark
Pays constitutif Drapeau du Groenland Groenland
Municipalité Kujalleq Kujalleq
Établissement humain Hameau
Protection Patrimoine mondial Patrimoine mondial (Kujataa au Groenland : agriculture nordique et inuite en bordure de la calotte glaciaire), inscrit 2017[1],[2],[3]
Coordonnées 61° 09′ 44″ nord, 45° 35′ 53″ ouest
Superficie 11 342 hectares

Géolocalisation sur la carte : Amérique du Nord

(Voir situation sur carte : Amérique du Nord)
Brattahild
Brattahild

Géolocalisation sur la carte : Groenland

(Voir situation sur carte : Groenland)
Brattahild
Brattahild

Géolocalisation sur la carte : Monde

(Voir situation sur carte : Monde)
Brattahild
Brattahild

Brattahlid (vieux norrois Brattahlíð) est le nom donné à l’ancienne propriété d’Erik le Rouge dans la colonie viking de l’est[Note 1] établie vers la fin du Xe siècle et située dans le sud ouest du Groenland. Le village actuel de Qassiarsuk, situé à une distance de 5 km au sud ouest de Narsarsuaq, s'est développé sur son emplacement d’origine. Sa localisation dans le fjord de Tunulliarfik (ou Eiriksfjord « le fjord d'Erik ») lui confère une protection contre les tempêtes de l'océan (à environ 96 km). Erik et ses descendants ont occupé le site jusque vers la fin du XVe siècle.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Brattahlíð est un composé de hlíð « pente » et brattr « raide, haute », d'où le sens global d'« escarpement ».

Description[modifier | modifier le code]

Située près du site archéologique, la chapelle Sainte-Thjodhild actuelle est une reconstruction récente, à côté de laquelle une réplique de maison longue nordique (langt hús) a également été restituée.

L'église principale pourrait avoir été ravagée par un incendie au XIVe siècle.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. En vieux norrois Eystribyggð « établissement de l'est » par opposition au Vestribyggð « établissement de l'ouest » tous deux situés près de la côte sud ouest du Groenland sur les emplacements des villes actuelles Nuuk et Qaqortoq[3]. On a longtemps pensé qu’Eystribyggð se trouvait sur la côte est, idée démentie aujourd’hui, la côte est étant inabordable et inhospitalière.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en + da + kl) « Maps » [PDF], sur le site du Comité du patrimoine mondial, Unesco, (consulté le 8 mai 2018).
  2. « Kujataa au Groenland : agriculture nordique et inuite en bordure de la calotte glaciaire : Cartes - Situations géographiques multiples (5) », sur le site du Comité du patrimoine mondial, UNESCO, (consulté le 31 décembre 2017).
  3. a et b (en) « Kujataa, a subartic landscape farming in Greenland : Executive summary » [PDF], sur le site du Comité du patrimoine mondial, Unesco (consulté le 22 décembre 2017), p. 26.