Thierry Crouzet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Crouzet.
Thierry Crouzet
Description de cette image, également commentée ci-après

Thierry Crouzet à la maison des Métallos, à Paris (2012).

Naissance (53 ans)
Sète
Activité principale

Thierry Crouzet, né à Sète[1] le (53 ans)[2], est un écrivain et blogueur français[3] et « spécialiste des nouvelles technologies »[4].

Biographie[modifier | modifier le code]

D’une lignée de Languedociens installés à Balaruc-les-Bains, son père patron pêcheur le destine à la pêche[3].

Au cours de ses études supérieures à Montpellier, où il décroche un diplôme d’ingénieur en robotique (micro-électronique) à Polytech Montpellier alors appelé ISIM, il écrit des dizaines de scénarios de jeux de rôle, dont L'affaire Jonathan Deluze[5]. Il commence à travailler en 1987 à Paris dans une SSII appelée S2I. Il y écrit en perruque deux romans que les éditeurs refusent.

En 1991, il devient chef de rubrique au mensuel d’informatique Soft & Micro. En 1992, il est débauché par Ziff Davis qui lance en France PC Expert et PC Direct, dont il devient le rédacteur en chef[1]. Il continue d’écrire des romans. En 1994, il quitte la presse pour s’initier à la philosophie. En 1996, il collabore pendant trois mois à Europe Online, premier portail Web européen. Il y diffuse en ligne son premier texte : Pensé de Sicile.

En 1997, il publie chez Microsoft Press le premier d’une longue liste de livres de vulgarisation sur la bureautique et Internet. Le guide des meilleurs sites Web approche certaines années les 100 000 exemplaires. En 1998, il crée bonweb.com, version en ligne du guide, site avec les revenus duquel il se finance comme romancier et essayiste dilettante. En 2000, il crée Olympio, une maison d’édition de livres électroniques qui devait selon lui republier tous les textes soumis sans distinction. Ses associés restent attachés au modèle traditionnel de l’édition. Ce n’est pas encore l’heure du 2.0.

En 2011, il se lance dans une expérience consistant à refuser d'utiliser totalement internet pendant six mois. De cette expérience, il écrit J'ai débranché : comment revivre sans Internet après une overdose, livre dans lequel il témoigne de son expérience[3],[6],[7],[8],[9],[10].

Thierry Crouzet défend le revenu de base inconditionnel comme voie de sortie de la crise économique[11].

Œuvres[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :