Thales Land and Air Systems

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Thales Air Systems)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Thales Land and Air Systems est une filiale du groupe Thales créée au par fusion de six entités du groupe : Thales Air Systems SAS, TDA Armements SAS, Thales Air Operations SAS, Thales Angénieux SAS, Thales Cryogénie SAS et Thales Optronique SAS.

Historique[modifier | modifier le code]

Thales Air Systems[modifier | modifier le code]

La société française Thales Air Systems, filiale du groupe Thales, est née en 2007 de la fusion des sociétés Thales Air Defence et Thales Air Traffic Management, devenue en 2007 Thales Air Systems. Dans l'organisation du groupe Thales, cette société fait partie de la Division Opérations Aériennes.

Le siège de Thales Air Systems est situé à Rungis dans le Val-de-Marne en France. Cette société est également implantée à Fleury-les-Aubrais, Limours, Ymare, Toulouse .

Thales Air Systems est une société spécialisée dans les systèmes de défense utilisant des radars de surface (destinés à la marine, à l'armée de l'air et à l'armée de terre) ainsi que les systèmes de contrôle de la circulation aérienne et les radars civils.

TDA Armements[modifier | modifier le code]

Article détaillé : TDA Armements.

La société TDA Armements, filiale du groupe Thales, est créée en 1994. Son activité principale est la production d'armements et de munitions[1]. Elle est Implantée à La Ferté-Saint-Aubin[2].

Thales Air Operations[modifier | modifier le code]

Thales Angénieux[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Angénieux.

Thales Cryogénie[modifier | modifier le code]

La société Thales Cryogénie, filiale du groupe Thales, est créée en 1989. Son activité principale est la production de système de cryogénie industriels dont elle est (en 2016) le leader mondial du marché. Elle est Implantée à Blagnac et emploie 120 salariés en 2016[3].

Thales Optronique[modifier | modifier le code]

Thales Optronique est installée à Élancourt depuis 2008[4]. Elle comptait 1350 ingénieurs en 2014[5]. La spécialité de la société est les nacelles de désignation laser, l’optronique et les autodirecteurs radar de missile (MICA, Aster).

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Thales : acquiert 100% du capital de TDA Armements. », sur zonebourse.com, (consulté le 17 octobre 2018)
  2. Carole Tribout, « TDA va contribuer à relancer la filière munitions en France », sur larep.fr, 17 mars2017 (consulté le 17 octobre 2018)
  3. Agnès Baritou, « Haute-Garonne.Thales Cryogenie double ses ventes en trois ans », sur lejournaldesentreprises.com, (ISSN 1774-0266, consulté le 17 octobre 2018)
  4. Carine Sai, « Thales optronique inaugure ses installations à Elancourt »,
  5. « Découvrez le laboratoire secret défense de Thales », sur www.leparisien.fr,