Thales SIX GTS France

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Thales SIX GTS France
logo de Thales SIX GTS France

Création
Forme juridique Société par Actions Simplifiée (SAS)
Siège social Gennevilliers
Drapeau de France France
Direction Marc Darmon (Président) et Patrice Caine (PDG du groupe)
Directeurs Marc DarmonVoir et modifier les données sur Wikidata
Actionnaires ThalesVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité Systèmes d’information et de communication sécurisés pour la défense, la sécurité et le transport terrestre
Société mère Thales
Effectif environ 7 000 (France, juillet 2011)

Thales SIX GTS France (anciennement Thales Communications & Security) est une société créée par le groupe Thales le [1],[2]. Elle est le fruit de la fusion de deux sociétés du Groupe : Thales Communications, spécialisée dans les produits et systèmes d’information et de communication sécurisés pour les forces armées et de sécurité, et Thales Security Solutions & Services, société spécialisée dans les systèmes de sécurité urbaine, de protection des infrastructures critiques et des voyageurs. Avec cette nouvelle société, Thales souhaite conforter sa position de numéro un européen des systèmes d’information et de communication sécurisés pour les marchés mondiaux de la défense, de la sécurité et du transport terrestre[3].

Filiale à 100 % de Thales SA, la nouvelle entité réalise la moitié de son chiffre d’affaires en France, l'autre moitié à l’export[4]. Basée à Gennevilliers (Hauts-de-Seine), Thales SIX GTS France emploie environ 7 000 personnes sur 8 sites principaux en France.

Thales SIX GTS France concentre plus de la moitié des activités du groupe Thales (environ 3 milliards d’euros) dans les systèmes C4I de défense et de sécurité (Command, Control, Computer, Communications and Intelligence).

Activités[modifier | modifier le code]

Avec Thales SIX GTS France, Thales se positionne comme le numéro un européen et parmi les tout premiers mondiaux des systèmes d’information et de communication sécurisés pour les marchés de la défense, de la sécurité et du transport terrestre, et comme un acteur majeur de la cybersécurité[5],[6].

Produits et systèmes[modifier | modifier le code]

Défense[modifier | modifier le code]

Sécurité[modifier | modifier le code]

  • Systèmes de sécurité urbaine
  • Systèmes de protection des infrastructures critiques (aéroports, énergie, sites sensibles…)
  • Systèmes identitaires sécurisés
  • Sécurité des technologies de l’information
  • Systèmes de protection contre les NRBC

Transport terrestre[modifier | modifier le code]

Services[modifier | modifier le code]

Stratégie[modifier | modifier le code]

La création de Thales SIX GTS France s’inscrit dans la stratégie du groupe Thales qui vise à croître dans les systèmes d’aide à la décision dans des environnements complexes, sur les marchés civils et militaires.

Thales SIX GTS France permet d’étendre et d’accélérer les coopérations déjà existantes entre les équipes de Thales Communications et de Thales Security Solutions & Services, désormais regroupées. Parmi les récents exemples de coopérations, on peut citer en France la réalisation, l’exploitation et la maintenance des systèmes d’information et de communication (SIC) et de sûreté du nouveau siège du ministère de la Défense (France) à Balard[8], et à l’international le système de sécurité urbaine de la ville de Mexico[9].

Thales développe aussi des solutions à destination des grandes entreprises (Teopad)[10]

Implantations[modifier | modifier le code]

Thales SIX GTS France a huit principaux sites en France, avec des domaines d'activités variés :

Le siège social de Thales SIX GTS France a été transféré de Colombes vers Gennevilliers d’août à [12],[13].

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Thales Communications & Security : Annonce de la création de la société », sur le site du groupe Thales (consulté le 1er juillet 2011)
  2. Alain Ruello, « Sécurité : Thales se réorganise en France », sur le site du quotidien Les Échos, (consulté le 10 juillet 2011)
  3. « Thales forms new company », sur le site de l'agence de presse américaine UPI, (consulté le 10 juillet 2011)
  4. Alain Ruello, Sécurité : Thales se réorganise en France, RP Defense, le 4 juillet 2011.
  5. Pierre Tran, « Thales Combines Cybersecurity Efforts »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), Defense News, le 1er juillet 2011.
  6. fiche CYBELS, site Internet Thales.
  7. Thales Dares and wins Navy support contract, Global Defence Media, le 24 mars 2005.
  8. Ministère de la Défense, [1], defense.gouv.fr, le 17 février 2011.
  9. Brève : Adriana Lopez Caraveo, Boeing, Loral, Thales May Build Mexico Satellites, Minister Molinar Says, Bloomberg LP, le 2 octobre 2010.
  10. Thales présente TEOPAD Une solution de sécurité adaptée aux besoins de mobilité des cadres dirigeants, Mag Securs.
  11. CRISTAL : les nouvelles coordonnées de l'innovation, site Internet Thales
  12. De Colombes à Cristal… en toute sérénité, site Internet Thales
  13. Thales prend ses marques ZAC des Louvresses, Le Parisien, 03 mai 2012.