Symphonie nº 28 de Mozart

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Symphonie no 28 en do majeur
K. 200/189k
Image illustrative de l'article Symphonie nº 28 de Mozart
Mozart, en 1777

Genre Symphonie
Nb. de mouvements 4
Musique Wolfgang Amadeus Mozart
Durée approximative 26 minutes
Dates de composition à Salzbourg

La Symphonie no 28 en do majeur, KV. 200/189k, est une symphonie composée par Wolfgang Amadeus Mozart en à Salzbourg.

Sa numérotation est probablement erronée ; en fait, cette symphonie est contemporaine des symphonies nos 21 et 22, antérieures à 1773, alors que le compositeur n'avait que seize ans.

Méconnue, méprisée par les musicologues comme toutes les autres symphonies dites « salzbourgeoises » du fait de son caractère galant que l'on pourrait qualifier de « transparent », la Symphonie no 28 est en réalité une œuvre très précoce, à l'instar des symphonies nos 25 et 29.

Analyse de l'œuvre[modifier | modifier le code]

Introduction de l'Allegro con spirito :


\relative c'' {
  \override Score.NonMusicalPaperColumn #'line-break-permission = ##f
  \version "2.18.2"
  \tempo "Allegro spiritoso"
  \time 3/4
  <c e, g,>4\f g r |
  e4 c r |
  g''8.\trill\p( f32 g) a8-. g-. f-. e-. |
  f8.\trill( e32 f) g8-. f-. e-. d-. |
  e8.\trill( d32 e) f8-. e-. d-. c-. |
  d8.\trill( c32 d) e8-. d-. c-. b-.|
  <c e, g,>4\f g r |
  e4 c r |
}

Introduction de l'Andante :


\relative c'' {
  \version "2.18.2"
  \key f \major
  \tempo "Andante"
  \time 2/4
 \partial 4 \partial 8 f,8\p^\markup {\italic {con sordini}} c' c c c
 c4 b16 (c d e ) 
  f8 f f f
  f8.\trill (e32 d) c4
  bes!8. (c32 d) c16 (bes a g)
  f4 (e16) d' (c e,)
  f (a c f) c8 (bes\trill)
  a8 c32\f (d bes c) a [(bes g a)] f (g) e (g)
  f16[(c)] c'32 [(d bes c)] a [(bes g a)] f (g) e (g)
  f8-. c-. a-.
}

Première reprise du Menuet


\relative c'' {
  \version "2.18.2"
  \key c \major
  \tempo "Menuetto: Allegretto"
  \time 3/4
  g'2\f (e4)
 f (d )  d\trill
 e-! c-! d-!
  g,-! r4 r4 R2.
  r4 r4 e4\p 
  f2 (a4)
  g2 c8 (g)
  f2 (a4)
  g2 c8 (e)
  \grace e16 (d4) d c8 (b)
   \grace b16 (a4) a b8 (c)
   \grace d16 (c4) c b8 (a)
  g4 r4 r4 \bar ":|."
}

Première reprise du Trio


\relative c'' {
  \version "2.18.2"
  \key f \major
  \tempo "Trio"
  \time 3/4
  c'4\f a8. bes16 c4
  d8 r8 bes r8 g r8
 a4 f8. g16 a4
  bes8 r8 g r8 e r8
  f4  \grace g16 (f4) e8 d
 c4  \grace d16 (c4) bes8 a
  g8. [(a16)] bes4 a
  a2 (g4)   
  \bar ":|."
}

Introduction du Presto :


\relative c'' {
  \version "2.18.2"
  \key c \major
  \tempo "Presto"
  \time 2/2
  g'8.\p\trill (f32 g) r4 f8.\trill (e32 f) r4 
  e8.\trill (d32 e) r4 d8.\trill (c32 d) r4
  c8.\trill (b32 c) r4 b8.\trill (a32b) r4
  c4-. d4-. e4-. f4-. 
}

Elle se découpe en quatre mouvements :

  1. Allegro con spirito, à 3
    4
    , en do majeur, 173 mesures, deux sections répétées deux fois (mesures 1 à 67, mesures 68 à 165)
  2. Andante, à 2
    4
    , en fa majeur, 91 mesures, deux sections répétées deux fois (mesures 1 à 36, mesures 37 à 85), les cordes jouent en sourdine
  3. Menuet et Trio, à 3
    4
    , en do majeur (Trio en fa majeur), 42 + 20 mesures
  4. Presto, à alla breve, en do majeur, 190 mesures, deux sections répétées deux fois (mesures 1 à 70, mesures 71 à 171)
  • Durée de l'interprétation : environ 26 minutes.

Le premier mouvement étonne surtout par le caractère martial de son rigoureux motif d'introduction.

Mais les thèmes qui sont ensuite développés dans cette œuvre en ut caractéristique de sa tonalité sont très marqués par la recherche de l'harmonie et de la grâce, apaisant ainsi les arpèges « militaires » qui forment la trame de l'Allegro.

L'originalité du premier mouvement qui échappe un peu au style « galant », ne se retrouve que dans le finale où les airs de fanfare reprennent toute leur vigueur, comme une prémonition très lointaine à la Symphonie no 41, KV. 551, dite « Jupiter ».

Instrumentation[modifier | modifier le code]

Instrumentation de la symphonie no 28
Cordes
Premiers violons, seconds violons,
altos, violoncelles et contrebasses
Bois
2 hautbois
Cuivres
2 cors en do,
2 trompettes en do

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jean Massin et Brigitte Massin, Mozart, Fayard, coll. « Les indispensables de la musique », , 1270 p. (ISBN 2-213-00309-2), p. 710
  • François-René Tranchefort (direction), Guide de la Musique de Symphonique, Paris, Fayard, coll. « Les indispensables de la musique », (1re éd. 1986), 896 p. (ISBN 2-213-01638-0), p. 509
  • Bertrand Dermoncourt (direction), Tout Mozart : Encyclopédie de A à Z, Paris, Robert Laffont, coll. « Bouquins », , 1093 p. (ISBN 2-221-10669-5), p. 944