Swell

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Swell
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre musical Rock indépendant[1], neo-psychedelia[1], dream pop[1], lo-fi[1]
Années actives Depuis 1989
Labels Talitres, Badman Recording Co, Def American, pSycho-sPecific, Beggars Banquet Records
Site officiel www.swellsongs.com
Composition du groupe
Membres David Freel
Anciens membres Monte Vallier
Sean Kirkpatrick
John Dettman
Tom Hays
Doran Bastin

Swell est un groupe de rock indépendant américain, originaire de San Francisco, en Californie. Il est formé en 1989 par le guitariste David Freel et le batteur Sean Kirkpatrick[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Le groupe enregistre un album homonyme et le publie à son propre label, pSychosPecificMusic, en avril 1990. Swell s'inspire de groupes post-punk des années 1980 comme Pink Floyd et de folk, de la noise pop et des bandes son d'Ennio Morricone[1]. Freel, Kirkpatrick et Mark Signorelli (basse) passent l'été 1990 dans les rues d'Europe, en particulier en Espagne. Ils reviennent aux États-Unis pour jouer au I-Beam. Leur album, ...Well?, en février 1992, aussi au label pSychoSpecificMusic. Dettman quitte le groupe, et Freel, Kirkpatrick, et Vallier reçoivent une offre du label Def American pour publier ...Well?[1].

Après avoir recruté le guitariste Tom Hays, Swell tourne intensément en Europe et aux États-Unis. Ils commencent à enregistrer leur troisième album, 41, en 1992. Il est publié chez American en novembre 1993. En 1993, Niko Wenner (Oxbow, Jellyfish) remplace Hays, et tourne avec le groupe à la guitare, aux chœurs, et claviers en 2003. Les albums qui suivent incluent Too Many Days Without Thinking (1997) et For All the Beautiful People (1998). Leur dernier album comprend Wenner à la guitare, et Rob Ellis (PJ Harvey, Laika, Spleen) à la batterie. Everybody Wants to Know publié au printemps 2001[1].

Discographie[modifier | modifier le code]

  • 1990 : Swell (pSycho-sPecific)
  • 1991 : ...Well ? (Def American)
  • 1994 : 41 (Beggars Banquet)
  • 1997 : Too Many Days Without Thinking (Beggars Banquet)
  • 1998 : For All the Beautiful People (Beggars Banquet)
  • 2000 : Feed (Beggars Banquet)
  • 2001 : Everybody Wants to Know (Beggars Banquet)
  • 2003 : Whenever You're Ready (Beggars Banquet / Badman Recording)
  • 2003 : Bastards and Rarities 1989-1994 (Badman Recordings)
  • 2007 : South of the Rain and Snow (pSychosPecific / Talitres)
  • 2007 : The Lost Album (pSychosPecific / Talitres)
  • 2009 : Be My Weapon (pSychosPecific)
  • 2014 : Greasy !! (pSychosPecific)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e, f et g (en) John Bush, « Swell Biography », sur AllMusic (consulté le 2 novembre 2017).
  2. (it) Rossano Lo Mele, Le guide pratiche di Rumore - Indie Rock U.S.A., 2002, Edizioni Apache page 56.

Liens externes[modifier | modifier le code]