Susan Hockfield

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Susan Hockfield
Susan Hockfield.jpg
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (66 ans)
ChicagoVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
Membre de
Distinctions
Médaille Wilbur Cross (en) ()
Docteur honoris causa de l'université Pierre-et-Marie-Curie (d) ()Voir et modifier les données sur Wikidata

Susan Hockfield, née à Chicago en 1951, est une neurophysiologiste américaine. Elle est la présidente du MIT depuis 2005.

Études[modifier | modifier le code]

Susan Hockfield a obtenu un bachelor en biologie à l'université de Rochester en 1973, puis un Ph.D. en anatomie et en neurosciences de l'université de Georgetown en 1979.

Carrière[modifier | modifier le code]

Susan Hockfield a continué la recherche scientifique en plus de sa carrière administrative à l'Université Yale.

Utilisant des anticorps monoclonaux sur des extraits de cerveau, elle découvre un gène qui joue un rôle crucial dans la propagation du cancer dans cet organe[1]. Cette découverte débouche sur la caractérisation d'une famille de protéines de la surface cellulaire dont l'expression est régulée par l'activité neuronale au début de la vie animale.

Distinctions[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]