Sur les traces de Laviolette

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sur les traces de Laviolette
Réalisation Pierre Saint-Yves
Scénario Pierre Saint-Yves
Yannick Gendron
Sociétés de production Les Productions Hérodotus
Pays de production Québec, (Drapeau du Canada Canada)
Genre Documentaire
Durée 71 minutes
Sortie 2009


Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Sur les traces de Laviolette est un film documentaire québécois réalisé par le documentariste Pierre Saint-Yves et l'historien Yannick Gendron, et sorti en 2009 dans le cadre des fêtes du 375e anniversaire de Trois-Rivières. Il propose que le vrai fondateur de Trois-Rivières soit Théodore Bochart du Plessis. Il comporte une suite avec le documentaire Sur les traces de Bochart paru en 2019.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Le documentaire fait état des travaux du professeur Yannick Gendron dans sa recherche de la véritable identité du fondateur de la ville de Trois-Rivières, le nommé Laviolette[1],[2]. Il propose que le vrai fondateur de Trois-Rivières soit Théodore Bochart du Plessis[3],[4]. Il décrit et explique le contexte politique, économique, social et religieux dans lequel la deuxième plus vieille ville du Canada a été fondée[1]. Enfin il rend compte du défi qu’une trentaine de personnes ont relevé en en reproduisant une expédition en rabaska de Québec à Trois-Rivières[1].

Fiche technique[modifier | modifier le code]

  • Titre : Sur les traces de Laviolette
  • Réalisation : Pierre Saint-Yves
  • Scénario : Pierre Saint-Yves et Yannick Gendron
  • Musique : Pierre-Alexandre Saint-Yves, Andrew Well-Oberegger et Jean-Simon Blanchet
  • Montage : Pierre Saint-Yves
  • Production : Pierre Saint-Yves
  • Société de production : Les Productions Hérodotus, Trois-Rivières (Québec)
  • Langue originale : français
  • Format : DVD - couleurs
  • Langue : Français
  • Date du début de la production : 2006
  • Lieux de tournage : Trois-Rivières (Manoir de Tonnancour, parc du Platon et île Saint-Quentin), Saint-Mathieu-du-Parc (Village amérindiem Mokotakan et Auberge du trappeur), Québec, Dieppe, Honfleur, Tourouvre, Caen, Portneuf, Champlain.
  • Durée : 71 min 0 s
  • Première diffusion en salle : à la Salle J.-Antonio Thompson, Trois-Rivières
  • Première télédiffusion : à la télévision de Radio-Canada, Trois-Rivières
  • Première tournée en France : à la Maison du Québec, Saint-Malo; à l'Espace Jacques-Villeret, Tours; et à la Salle Félix-Leclerc, Tourouvre

Distribution[modifier | modifier le code]

  • Louise Hamel : narratrice (voix)
  • René Héroux (voix)
  • Pierre-Alexandre Saint-Yves (voix)

Intervenants :

  • Yannick Gendron : lui-même, historien
  • René Beaudoin : lui-même, historien
  • Yvon Martin : lui-même, archiviste et paléographe
  • Gervais Carpin : lui-même, professeur
  • Rémi Guertin : lui-même, géographe
  • Mario Marchand : lui-même, historien
  • Martin Gauthier : lui-même, historien
  • Anne-Claire Fillâtre
  • Pierre Ickowicz
  • Pierre Jan
  • Claude Lessard

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c Marie-Josée Montminy, « L'énigmatique sieur de Laviolette », Le Nouvelliste,‎ (ISSN 0832-0934, lire en ligne)
  2. Ville de Trois-Rivières, « Fiche toponymique du boulevard Laviolette », sur Ville de Trois-Rivières (consulté le )
  3. Mathieu Lamothe, « Bochart ou Laviolette? », Le Nouvelliste,‎ (ISSN 0832-0934, lire en ligne)
  4. Raymond Desmarteau, « L’énigme de Trois-Rivières : une traque de 10 ans à la recherche du véritable fondateur de la ville », sur Radio-Canada International (consulté le ). Cependant en 2020, l'historien québécois René Hardy, considérant la thèse de monsieur Gendron, l'a mise de côté en déclarant: "...la question est désormais circonscrite à Laviolette, sachons gré à Yannick Gendron, dans son acharnement à vouloir le déboulonner..." Revue "Empreintes", vol 4, no. 2, décembre 2020, p. 9.

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Yannick Gendron, L'énigme de Trois-Rivières, Théodore Bochart (1607-1653), personnage clé de notre histoire, Shawinigan, Perro éditeur, 2019, 408 pages, (ISBN 9782924873069)
  • Empreintes, Revue d'histoire de la Mauricie et du Centre du Québec, vol. 4, no. 2, décembre 2020, p. 9. Le thème de cette livraison était: "Trois-Rivières".

Liens externes[modifier | modifier le code]