Suc gastrique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le suc gastrique est le liquide biologique produit par les glandes de la paroi de l'estomac (glandes gastriques).

Fonction[modifier | modifier le code]

Il participe à la digestion à la sortie de l'estomac, dans le duodénum, en réduisant de grandes portions d'aliments en de plus petites, qui pourront ensuite être brisées et absorbées dans les intestins par les villosités intestinales.

C'est Lazzaro Spallanzani qui, le premier, a établi grâce à deux expériences que le suc gastrique attaquait la viande. Les principales études qui suivirent furent celles d'Ivan Pavlov.

Le suc gastrique est considéré chimiquement comme un acide. Bien que variable, son pH est en moyenne voisin de 2.

Composition[modifier | modifier le code]

Ses principaux constituants varient selon les espèces et l'âge des individus.

Ce sont principalement :

L'estomac humain produit environ 2 litres de suc gastrique par jour. Cette production dépend des besoins, elle est donc maximale au moment des repas. Le simple fait de sentir l'odeur de la nourriture peut déclencher la production de suc gastrique. Le suc gastrique a pour rôle principal de digérer les matières azotées.

Régulation[modifier | modifier le code]

En partie hormonale, les cellules G produisent de la gastrine, une hormone, entraînant une augmentation de la production d'acide chlorhydrique par les cellules pariétales.

En partie nerveuse par le nerf vague qui va entraîner la production d'un suc riche en enzyme[1].

Utilisation médicinale[modifier | modifier le code]

Le suc gastrique de bétail, élevé pour la consommation, est réservé à des utilisations pharmacologiques de précision.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

"Physiologie et anatomie humaine", cammus,

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. hepatoweb.com/DES/exposes/DES04_2006.../Secretion_acide.pdf