Architecture mudéjare

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Style mudéjar)
Aller à : navigation, rechercher
Alcazar mudéjar d'Alphonse XI à Cordoue

L'architecture mudéjare est une architecture qui s'est développée dans la péninsule ibérique du XIIe siècle au XVIe siècle dans les régions reconquises par les royaumes chrétiens et qui résulte de l'application aux édifices chrétiens (ou juifs) d'influences, de techniques et de matériaux musulmans.

Historique[modifier | modifier le code]

Clocher mudéjar de Santiago del Arrabal à Tolède présentant arcs outrepassés et alfiz de tradition omeyyade.

Les Mudéjars sont des musulmans devenus sujets des royaumes chrétiens de León, Castille, Aragon et Portugal lors de l'expansion de ces royaumes vers le sud durant la Reconquista.

Dans les régions reconquises par les royaumes chrétiens, les architectes et artisans mudéjars contribuèrent à la construction de nombreux édifices, chrétiens et juifs, religieux et civils.

Ces architectes et artisans mudéjars apportèrent à ces édifices leurs techniques, leurs matériaux (brique, azulejos) et leurs traditions ornementales et architecturales, héritées des quatre grands styles architecturaux musulmans caractérisant la péninsule ibérique :

Ces apports furent appliqués en premier lieu à des églises : églises romanes (style roman-mudéjar), gothiques (style gothico-mudéjar) ou romano-gothiques (style romano-gothique mudéjar comme l'église Santiago del Arrabal de Tolède) avant de l'être à des synagogues (style judéo-mudéjar), des palais (alcazars) et des édifices militaires (portes d'enceintes, châteaux).

Foyers d'architecture mudéjare[modifier | modifier le code]

Foyers mudéjars en Espagne et au Portugal

On distingue six grands foyers d'architecture mudéjare dans la péninsule ibérique :

  • Aragon : Teruel, Saragosse, Tauste, Utebo ; ce foyer est caractérisé par de superbes tours-clochers dont beaucoup ont été classées « Patrimoine mondial de l'humanité » par l'Unesco

Types d'architecture mudéjare[modifier | modifier le code]

On distingue sept types d'architecture mudéjare dont certains peuvent être qualifiés de « style architectural » (style roman-mudéjar, style gothico-mudéjar) alors que d'autres sont caractérisés par un éclectisme mélangeant les influences omeyyades, taïfa, almohades et nasrides (judéo-mudéjar, mudéjar de cour, mudéjar militaire, mudéjar de la Renaissance).

Architecture roman-mudéjare[modifier | modifier le code]

Clocher mudéjar de l'église Santo Tomé de Tolède.

Le « style roman-mudéjar » est constitué d'églises romanes construites en brique, ornées d'arcs outrepassés ou polylobés et généralement flanquées d'un clocher d'inspiration omeyyade souvent orné d'un arc outrepassé encadré d'un alfiz.

Il est abondamment représenté dans la région correspondant à l'ancien Royaume de León (Sahagún, Salamanque, Alba de Tormes, Toro, Olmedo) ainsi qu'en Castille (Cuéllar, Tolède, Arévalo).

Architecture gothico-mudéjare[modifier | modifier le code]

L'architecture gothico-mudéjare est constituée de deux styles distincts : le style gothico-mudéjar de brique et le style gothico-mudéjar de pierre. Ces églises sont tantôt purement gothiques tantôt romano-gothiques comme l'église Santiago del Arrabal de Tolède.

Style gothico-mudéjar de brique[modifier | modifier le code]

Clocher mudéjar de l'église San Román de Tolède.

La plus belle incarnation du style gothico-mudéjar de brique est certainement constituée par les clochers mudéjars aragonais tels ceux de Teruel, Saragosse, Alfajarin, Utebo...

Clocher mudéjar de l'église d'Utebo.

Style gothico-mudéjar de pierre[modifier | modifier le code]

Église mudéjare de San Salvador à Vejer de la Frontera

Le « style gothico-mudéjar de pierre » est représenté par des églises construites non plus en brique mais en pierre de taille, telles les églises dites fernandines (iglesias fernandinas) construites à Cordoue par le roi Ferdinand III de Castille (Fernando III) après la reconquête de Cordoue en 1236. Ce style caractérise essentiellement les villes andalouses reconquises au milieu du XIIIe siècle : Cordoue (1236), Séville (1248), Jerez de la Frontera (1261) et Vejer de la Frontera.

Architecture judéo-mudéjare[modifier | modifier le code]

Architecture mudéjare de cour[modifier | modifier le code]

Alcazar mudéjar d'Alphonse XI à Cordoue.


L'Alcazar de Séville est un palais mudéjar éclectique mélangeant tous les styles mentionnés plus haut :

  • remparts : merlons de type almohade
  • façade du palais de Pierre Ier : arcs polylobés de tradition omeyyade, arcs sous sebka de tradition almohade, arcs en plein cintre surhaussés de tradition nasride
  • Patio de las Munecas (cour des Poupées) : arcs en plein cintre de tradition nasride
Alcazar de Séville : grands arcs polylobés brisés sous sebka du Patio de la Doncellas
Alcazar de Séville : arc sous sebka d'inspiration almohade
Arc à muqarnas de l'Alcazar de Séville

Architecture mudéjare militaire[modifier | modifier le code]

Puerta del Sol à Tolède
Forteresse d'Almodóvar del Río

Architecture mudéjare de la Renaissance[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Almodóvar del Río sur le site « Cordoue en 3D »