Église San Román de Tolède

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Église San Román de Tolède
Le clocher
Le clocher
Présentation
Nom local Iglesia de San Román
Culte catholique
Type église paroissiale
Début de la construction XIIIe siècle
Style dominant Architecture mudéjare
Géographie
Pays Drapeau de l'Espagne Espagne
Communauté Castille-La Manche
Province Tolède
Ville Tolède
Coordonnées 39° 51′ 30″ nord, 4° 01′ 37″ ouest
Géolocalisation sur la carte : Castille-La Manche
(Voir situation sur carte : Castille-La Manche)
Église San Román de Tolède
Géolocalisation sur la carte : Espagne
(Voir situation sur carte : Espagne)
Église San Román de Tolède

L’église San Román est une église de style mudéjar située à Tolède, capitale de la province espagnole du même nom et de la communauté autonome de Castille-La Manche.

Elle abrite le Musée des Conciles et de la culture wisigothique (Museo de los Concilios y la Cultura Visigoda) qui contient des collections archéologiques du VIe au VIIe siècle montrant des vestiges artistiques et historiques de la capitale du royaume wisigoth de Tolède[1].

Localisation[modifier | modifier le code]

L’église San Román se situe au cœur de la vieille ville de Tolède, à l'angle de la calle San Román et de la cale San Clemente, à quelques centaines de mètres au nord-ouest de la cathédrale Sainte-Marie de Tolède.

Historique[modifier | modifier le code]

L’église fut construite au début du XIIIe siècle sur le site d'une ancienne mosquée arabe[1], en recourant à la main-d'œuvre des mudéjars, musulmans d’Al-Andalus devenus sujets du royaume chrétien de Castille durant la Reconquista.

Architecture[modifier | modifier le code]

L'église, construite en briques et en moellons est un édifice de style mudéjar, à l'exception du chœur[1].

Le clocher mudéjar[modifier | modifier le code]

San Román présente un beau clocher mudéjar, très semblable à celui de l'église Santo Tomé.

Les niveaux inférieurs du clocher sont édifiés en moellons, avec des chaînages d'angle réalisés paradoxalement en briques. Dépourvus d'ornementation, ils contrastent avec les niveaux supérieurs réalisés en briques et dotés d'une riche décoration de style mudéjar.

L'avant-dernier étage, séparé de la base de la tour par un cordon de pierre, est percé sur chaque face de deux baies à arc outrepassé s'inscrivant sous un arc polylobé.

Le dernier niveau du clocher présente deux registres ornés respectivement de petites galeries d'arcades polylobées aveugles et de triplets constitués chacun d'une baie polylobée et de deux baies outrepassées.

La tour, dont tous les niveaux sont percés de trous de boulin (trous destinés à ancrer les échafaudages), se termine par une corniche soutenue par de beaux modillons géométriques.

L'intérieur[modifier | modifier le code]

L'intérieur présente trois nefs séparées par de grands arcs outrepassés (arc en fer à cheval)[1].

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]