Stanislav Govoroukhine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Stanislav Govoroukhine
Description de cette image, également commentée ci-après

Stanislav Govoroukhine en 2011

Nom de naissance Станислав Сергеевич Говорухин
Naissance (81 ans)
Berezniki (RSFSR, URSS)
Nationalité Drapeau SoviétiqueDrapeau de Russie Russe
Profession Réalisateur
Acteur
Scénariste
Films notables On ne peut pas vivre comme ça
Bénissez la femme

Stanislav Govoroukhine (Станислав Сергеевич Говорухин), est un acteur, réalisateur, scénariste et homme politique soviétique et russe, né le à Berezniki, dans le kraï de Perm (URSS)[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils d'un cosaque du Don péri lors de la campagne de décosaquisation, Govoroukhine fait les études de géologie à l'Université de Kazan et en sort diplômé en 1958[1]. Après avoir commencé sa carrière comme géologue il travaille de 1959 à 1961 dans un studio de télévision à Kazan et suit les cours dans la classe de Iakov Segel (ru) à l'Institut national de la cinématographie[1]. Il réalise pour le petit écran à partir de 1973 des adaptations de grands classiques de la littérature mondiale tels Robinson Crusoe (1973), Les Aventures de Tom Sawyer (1982), Les Enfants du capitaine Grant (1983) ou Dix petits nègres. Il tourne pour le cinéma deux films avec l'acteur Vladimir Vysotsky.

Après la Perestroika il abandonne le cinéma de fiction pour mener une carrière politique. Il devient un des leaders du Parti démocratique de Russie. En 1990, il réalise On ne peut pas vivre comme ça (We can't like this) un documentaire-pamphlet sur la société russe, film qui lui vaut le prix du meilleur réalisateur à la cérémonie des Nikas. Il enregistre un long interview avec l'écrivain Alexandre Soljénitsyne.

Il est élu à la Douma dont il est membre de la commission culturelle. Dès 1993, il se range dans le courant national-communiste. Il supporte en 1996 Gennady Zyuganov pendant la campagne présidentielle puis en 2000 participe aux élections présidentielles mais est battu.

Il réalise en 1999 Le Sniper du régiment Voroshilov puis joue comme acteur en 2002 dans la série télévisée policière Zhenskaya logika (Logique de femme) avec Alissa Freindlich.

Il a été investi chef de campagne de Vladimir Poutine pour les élections présidentielles de 2012[2]. Il a désapprouvé la décision de Poutine d'accorder la nationalité russe à Gérard Depardieu en déclarant: « Encore un ivrogne, ça me dégoute de devoir commenter les agissements de Depardieu »[3]. En juin 2013 il intègre le bureau directeur du « Front du peuple pour la Russie » présidé par Poutine.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Comme réalisateur[modifier | modifier le code]

Comme acteur[modifier | modifier le code]

Comme scénariste[modifier | modifier le code]

Suf mention contraire, Stanislav Govorukhin est le réalisateur des films suivant.

Distinctions[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c (en)Peter Rollberg, Historical Dictionary of Russian and Soviet Cinema, Rowman & Littlefield, (ISBN 9781442268425, lire en ligne), p. 285
  2. Cyrille Louis, « L'élite intellectuelle russe divisée sur Poutine », sur lefigaro.fr, (consulté le 25 novembre 2016)
  3. Dégoûté sur www.courrierinternational.com (consulté le 11 mars 2014)