Spencer Stone

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Spencer Stone
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Nationalités
Formation
Del Campo High School (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Autres informations
Arme
Grade militaire
Staff sergeant (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Prononciation

Spencer Stone (né le à Sacramento) est un acteur et écrivain américano-français, ancien sergent de l'United States Air Force. En , avec Anthony Sadler et Aleksander Skarlatos, il neutralise un homme armé dans un train vers Paris. Cet acte vaut à Stone des honneurs dans son pays et à l'étranger : François Hollande, alors président de la République française, lui décerne la Légion d'honneur et la médaille d'Arras ; Stone reçoit l'Airman's Medal et la Purple Heart.

Skarlatos, Stone et Saddler ont rédigé un ouvrage autobiographique : Le 15h17 pour Paris, publié en , pour raconter les évènements autour de cet attentat. Clint Eastwood en a produit un film portant le même titre, dans lequel les trois hommes incarnent leurs propres rôles.

Attentat du Thalys en 2015[modifier | modifier le code]

En 2012, Stone intègre l'United States Air Force.

Alek Skarlatos, Spencer Stone et Anthony Sadler sont amis depuis l'enfance. Le , alors qu'ils se trouvent en vacances, ils montent à bord du train Thalys no 9364 allant d'Amsterdam à Paris via Bruxelles. Ayoub El Khazzani, se trouvant dans la voiture no 12, armé d'un AKM et muni de 270 cartouches, tire sur un passager qui a voulu l'intercepter. Stone se jette sur le tireur et lutte au corps-à-corps contre lui, reçoit des coups de couteau dans la nuque, l'arcade sourcillère et la main (manquant de perdre son pouce). Skarlatos s'empare de l'arme de l'assaillant et le frappe avec la crosse jusqu'à ce qu'El Khazzani devienne inconscient.

Récompenses[modifier | modifier le code]

À la suite de cet événement, Sadler, Skarlatos et Stone reçoivent l'attention du public. Le président François Hollande leur décerne le grade de chevalier de la Légion d'honneur[1]. Les trois hommes reçoivent les félicitations de Bernard Cazeneuve et de David Cameron[2]. Lors d'une cérémonie au Pentagone, Stone reçoit l'Airman's Medal de l'USAF ainsi que le Purple Heart[3].

Avec Anthony Sadler et Alek Skarlatos, ils effectuent en une demande de naturalisation pour obtenir la nationalité française. Elle leur est attribuée le (date de publication dans le Journal officiel de la République française), et ce rétroactivement à la date de leur demande. Ils obtiennent leurs certificats de naturalisation lors d'une cérémonie organisée le à Sacramento en Californie avec le consulat général de France à San Francisco[4].

Vie après l'attentat du Thalys[modifier | modifier le code]

Le 8 octobre 2015 à Sacramento en Californie, alors qu'il tentait de porter secours à une femme harcelée à la sortie d'un bar[5], Spencer Stone a été poignardé à plusieurs reprises, le blessant grièvement touché au poumon, au cœur, au cou et au foie. Spencer Stone sort de l’hôpital le 15 octobre 2015, après y avoir passé une semaine[6].

Spencer Stone quitte l'armée en 2016.

Le 18 octobre 2020, à la suite d'un malaise à son arrivée à l'aéroport de Roissy, Spencer Stone est hospitalisé à son arrivée à Paris où il venait témoigner au procès de l'attentat du Thalys qui s'est ouvert le lundi 16 octobre 2020[7].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Filmographie[modifier | modifier le code]

Décorations[modifier | modifier le code]

United States Air Force Enlisted Medical Badge.svg
Legion Honneur Chevalier ribbon.svg BEL Civil Decoration for Bravery, Devotion, and Philanthropy.png
Basic Enlisted Medical Badge (en)
Airman's Medal Purple Heart
Air Force Outstanding Unit Award U.S. Air Force Good Conduct Medal National Defense Service Medal
Global War on Terrorism Service Medal (en) Air Force Overseas Short Tour Service Ribbon NCO Professional Military Education Graduate Ribbon (en)
Air Force Training Ribbon (en) Légion d'honneur (Chevalier) (France) Décoration civique de 1ère classe pour acte de courage (Belgique)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Angelique Chrisafis et Ashifa Kassam, « French train attack men receive Légion d’honneur for 'preventing massacre' », The Guardian,‎ (lire en ligne)
  2. (en-GB) « France train shooting: Hollande thanks 'heroes' who foiled gunman », BBC News,‎ (lire en ligne)
  3. « Obama lauds 'train heroes' at White House », Yahoo! News, Washington,‎ (lire en ligne)
  4. « Anthony Sadler, Alek Skarlatos et Spencer Stone, les 3 héros du Thalys, reçoivent la nationalité française », sur Le Monde, (consulté le ).
  5. « Spencer Stone, l'un des héros du Thalys poignardé : les médias américains diffusent une vidéo de la bagarre », sur France 3 Hauts-de-France (consulté le )
  6. Paris Match, « Agression de Spencer Stone - Un homme a été mis en examen », sur parismatch.com (consulté le )
  7. « Procès du Thalys : un des ex-militaires hospitalisé après un malaise », sur LEFIGARO (consulté le )