Site archéologique du Rozel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Site archéologique du Rozel
Site archéologique du Rozel
Localisation
Pays Drapeau de la France France
Département Manche
Commune Le Rozel
Coordonnées 49° 28′ 20″ nord, 1° 50′ 26″ ouest

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Site archéologique du Rozel
Site archéologique du Rozel

Géolocalisation sur la carte : Normandie

(Voir situation sur carte : Normandie)
Site archéologique du Rozel
Site archéologique du Rozel

Géolocalisation sur la carte : Manche

(Voir situation sur carte : Manche)
Site archéologique du Rozel
Site archéologique du Rozel

Le site archéologique du Rozel, aussi appelé le site du Pou, est un site archéologique situé au Rozel dans le département de la Manche et la région Normandie.

Le site, composé de plusieurs niveaux de sols d'occupation néandertalienne, a révélé des traces exceptionnelles de pas et de mains, qui en font un site exceptionnel[1] pour la connaissance de cette lignée humaine.

Localisation[modifier | modifier le code]

icône image Image externe
Aquarelle de reconstitution du site

Le site archéologique est situé sur une dune, dans la commune de Le Rozel sur la pointe du Pou dite aussi pointe du Rozel.

Historique[modifier | modifier le code]

Le site est découvert fortuitement du fait de l'érosion littorale en 1967[1]. Il a fait l'objet de fouilles de sauvetage puis, du fait de la continuation de l'érosion, de fouilles programmées trois mois par an depuis 2012[1]. Suite à une grande marée, une décision est prise de placer en contrebas du site un enrochement[1], qui doit faire l'objet d'une reprise peu de temps après[2].

Le site[modifier | modifier le code]

Les différents niveaux d'occupation ont été protégés par des couches de sable successives qui ont fossilisé les vestiges[1].

Les fouilles ont permis de mettre à jour un camp de boucherie à ciel ouvert. Des os d'aurochs, de cervidés et de chevaux ont été découverts, dont certains présentent des traces de découpe laissés par des couteaux en silex, parfois fabriqués sur place comme en attestent les éclats retrouvés in situ. Les fouilles ont aussi mis au jour des foyers qui devaient servir au traitement de conservation de la viande. La viande était déposée sur des plaquettes de schiste extraites de la falaise pour être fumée sur des feux de bois de pin et d'os spongieux. Les os avaient été préalablement brisés, pour en extraire la moelle, sur des blocs de quartz[3].

Près de mille empreintes de pas et de mains humaines ont été découvertes sur le site. Elles correspondent à des individus adultes, des enfants ainsi qu'à des empreintes de pieds d'un bébé[3].

Importance du site[modifier | modifier le code]

Les occupations néandertaliennes sont relativement importantes en Normandie : des sites de plein air dégradés et des sites mis au jour sur l'actuel littoral de l'actuel département de la Manche, mieux conservés. Des sites archéologiques normands témoignent aussi d'une production d'outils[4].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d et e Cliquet 2017, p. 26.
  2. Dominique Cliquet, Néandertal au Rozel, association historique de Surtainville, tome 3 [s. d.], p. 1
  3. a et b Carre 2018
  4. Cliquet 2017, p. 35.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Ouvrages généraux ou sur la Normandie à l'époque de Néandertal[modifier | modifier le code]

  • Guy Verron, Préhistoire de la Normandie, 2000 (ISBN 2737327512)
  • M. Patou-Mathis, Néandertal, une autre humanité, 2006
  • Sandrine Berthelot, Dominique Cliquet, Dans les pas de Néandertal, les premiers hommes en Normandie de 500000 à 5000 avant notre ère. Catalogue d'exposition Musée de Normandie, Caen, 27 juin 2015 - 03 janvier 2016, Faton (ed.), 2015 (ISBN 9782878442052)

Articles ou ouvrages sur le site archéologique du Rozel[modifier | modifier le code]

icône haut parleur Audio externe
Il y a 110 mille ans, ils ont marché sur la dune, Émission Le Salon noir du 6 février 2016 sur France Culture avec Dominique Cliquet, 30 minutes
  • Dominique Cliquet, « Le Rozel, une dune occupée par Néandertal », Archéologia, no 550,‎ , p. 26-35
  • Dominique Cliquet, Néandertal au Rozel, association historique de Surtainville, tome 3 [s. d.]
  • Dominique Cliquet, « Quand les Néandertaliens vivaient au Rozel, il y a 110 000 ans », Archéologie en Basse-Normandie, no 1,‎ (lire en ligne [PDF])
  • Dominique Cliquet, Les premiers hommes en Normandie, 2011
  • J. Dastugue, Le Rozel - Plage, Chroniques Gallia Préhistoire, Circonscription de haute et basse Normandie, volume 12 (2), 1969, p. 427
  • J. Dastugue, Le Rozel - Plage, Chroniques Gallia Préhistoire, Circonscription de haute et basse Normandie, volume 14 (2), 1971, p. 427
  • F. Scuvée et J. Vérague,Paléolithique supérieur en Normandie occidentale : l'abri sous roche de la pointe du Rozel (Manche). Cherbourg, 1984
  • B. Van Vliet-Lanoë, Dominique Cliquet, Auguste P, Folz E., Keen D., Schwenninger J.-L., Mercier N, Alix P., Roupin Y., Meurisse M. et Seignac H., L'abri sous-roche du Rozel (France, Manche) : un habitat de la phase récente du Paléolithique moyen dans son contexte géomorphologique, Quaternaire, 17, 3, pp. 207-258.
  • Marylène Carre, « Dans les pas de Néandertal », dans Incroyables découvertes archéologiques, Ouest France, , 96 p., illustré, p. 16-17

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]