Silke Hörner

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la natation
Cet article est une ébauche concernant la natation.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Silke Hörner Swimming pictogram white.png
Bundesarchiv Bild 183-1985-0605-051, Silke Hörner.jpg
Silke Hörner en 1985
Informations
Nages brasse
Période active années 1980
Nationalité Drapeau d'Allemagne de l'Est Est-allemande
Naissance (51 ans)
Lieu Leipzig
Palmarès
Jeux olympiques 2 0 1
Ch. du monde grand bassin 1 1 0
Ch. d'Europe grand bassin 3 1 1

Silke Hörner, née le à Leipzig, est une nageuse est-allemande, spécialiste des courses de brasse.

Biographie[modifier | modifier le code]

Silke Hörner remporte aux Championnats d'Europe de natation 1985 une médaille d'argent en 100 mètres brasse et une médaille de bronze en 200 mètres brasse. L'année suivante, la nageuse est-allemande est sacrée championne du monde du 200 mètres brasse et vice-championne du monde de 100 mètres brasse aux Mondiaux de 1986. En 1987, elle est triple championne d'Europe, termiannt première des finales de 100 et 200 mètres brasse et de 4×100 mètres quatre nages

Silke Hörner est double championne aux Jeux olympiques de 1988 se tenant à Séoul. Elle remporte la finale du 200 mètres brasse et fait partie du relais est-allemand remportant la finale du 4×100 mètres 4 nages. Elle est aussi médaillée de bronze en 100 mètres brasse[1].

Il est révélé dans les années 1990 par d'anciens officiels des instance est-allemandes que pratiquement toutes les nageuses de RDA étaient soumises à un programme de dopage systématique[1],[2].

Silke Hörner est mariée au céiste Alexander Schuck[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) John Lohn, Historical Dictionary of Competitive Swimming, Scarecrow Press, , 299 p. (ISBN 9780810867758), p. 63
  2. (en) John Tagliabue, « Political Pressure Dismantles East German Sports Machine », The New York Times,‎ (lire en ligne)
  3. (en) « Silke Hörner Biography and Olympic Results », sur www.sports-reference.com (consulté le 21 janvier 2012)

Sur les autres projets Wikimedia :