Sigfrith d'York

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Sigfrith d'York
Biographie
Décès
Activité

Sigfrith le Jarl ou Sigfrid d’York (mort vers 899) est un viking et un prétendant au royaume de Dublin puis un souverain du royaume viking d'York en Northumbrie de 895 à 899.

Le viking[modifier | modifier le code]

Le Sigfrith est un viking originaire de Northumbrie qui à la tête d’une puissante flotte de 40 navires pratique la piraterie sur les côtes anglo-saxonnes du Wessex et du Devon dont il est repoussé par les forces du roi Alfred le Grand. En 893, du Devon il pénètre en mer d’Irlande où il poursuit ses attaques contre les possessions des Uí Ímair.

Sigfrith, connu dans les annales irlandaises sous le nom du « Sichfrith le Jarl », est appelé par un parti lorsqu’il parvient en 893 à évincer le roi Sigtryggr Ier de Dublin[1]. L’année suivante, ce dernier réussit à se rétablir à Dublin[2] et le Jarl Sigfrith doit regagner la Northumbrie.

Roi d’York[modifier | modifier le code]

Après la mort de Gothfrith d'York en 895, Sigfrith est choisi comme roi par les vikings locaux qui étaient sans doute lassés de la période de paix et de soumission à l’église imposée par le souverain précédent.

Sigfrith disparaît dans des circonstances inconnue vers 899, car il était déjà mort sans doute naturellement lorsque le viking danois Knut tente de s’imposer comme roi et que les Anglo-Saxons font appel au prince Æthelwald de Wessex.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Annales d'Ulster : AU 893.4
  2. Annales d'Ulster : AU 894.4

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Mike Ashley The Mammoth Book of British Kings & Queens Robinson London 1998 (ISBN 1-84119-096-9) « Sigfrid or Sigfrith » p.  460-461.