Askulf Mac Torkil

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant l’histoire
Cet article est une ébauche concernant l’histoire.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Askulf Mac Torkil
Ascall mac Ragnaill (British Library Royal MS 13 B VIII, folio 46v).jpg

Le nom d' Ascall, comme il apparaît sur le folio 46 v de British Library MS Royal 13 B VIII (Expugnatio Hibernica): Hasculphus

Biographie
Décès
Famille
Meic Torcaill (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Père

Askulf Mac Torkil[1] ou Astell Thorkellsson/Hasculf Thorgillsson en vieux norrois ou Asgall mac Ragnaill Mac Torcaill en gaélique (mort le ) est le dernier roi scandinave [2] qui règne sur Dublin entre 1160 à 1170.

Biographie[modifier | modifier le code]

Asgall mac Ragnaill était le fils aîné du roi de Dublin : Ragnall mac Torcaill (vieux norrois Ragnvald Thorkellsson). Il succède son oncle Brodar mac Torcaill ( vieux norrois Brodur Thorkellsson) tué en 1160 par Maol Cron mac Giolla Sechnaill (mort en 1171) roi de Sud-Brega [3]. Entre 1162 et 1166 il doit faire face à Diarmaid mac Murchada qui occupe temporairement la ville.

À partir de l'année 1169/1170, dans le contexte de la reconquête du royaume du Leinster par Diarmait Mac Murrough, il subit l'invasion Anglo-cambro-normande dirigée par Richard Strongbow, de la grande famille De Clare, issue des ducs de Normandie, et de ses lieutenants Raymond FitzWilliam, dit « le Gros », et Milo de Cogan.

Dublin est assiègée dès juillet 1170. Le la ville est prise par surprise pendant des négociations. Askulf Mac Torkil doit fuir en bateau.

L'année suivante, son armée composée d'Irlandais et de Scandinaves subit une lourde défaite face aux forces de « Strongbow » [4], composées notamment d'archers gallois lorsqu'il tente de reconquérir son royaume avec l'aide d'un viking des Orcades nommé par les annalistes irlandais « Eoan Mear » (Jean le Fou).Ils sont tués tous les deux le dans cette défaite[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. nommé également : Askulf MacTorkil; Askulf McTorkil; Asculf Mac Torkil; Asculf MacTorkil; Asculf McTorkil
  2. Probablement d'origine iro-norvégienne
  3. Annales des quatre maîtres : AM 1160.12
  4. Surnom de Richard De Clare : « Arc Fort »
  5. Annales d'Ulster : AU 1171.2


Sources[modifier | modifier le code]

  • (en) Clare Downham Living on the edge: Scandinavian Dublin in the Twelfth Century, in West over Sea, Studies in Scandinavian Sea-Borne Expansion and Settlement Before 1300 a "Festschrift in honour of Dr Barbara E. Crawford", eds. Beverley Ballin Smith, Simon Taylor and Gareth Williams, Leiden and Boston, 2007 (ISBN 978-90-04-15893-1), p.  33–51 & Table p. 43

Liens externes[modifier | modifier le code]