Shmuel Trigano

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Trigano.
image illustrant la culture juive ou le judaïsme image illustrant la sociologie
image illustrant un écrivain image illustrant français
Cet article est une ébauche concernant la culture juive ou le judaïsme, la sociologie et un écrivain français.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Shmuel Trigano
Shmuel Trigano par Claude Truong-Ngoc avril 2013.jpg

Shmuel Trigano, avril 2013

Biographie
Naissance
Nationalité
Activité

Shmuel Trigano né à Blida (Algérie) en 1948 est un sociologue, philosophe et enseignant universitaire juif.

Biographie[modifier | modifier le code]

Spécialiste de la tradition hébraïque et du judaïsme contemporain, il est président de l'Observatoire du monde juif qu'il a fondé en 2000[1] et directeur du Collège des études juives de l’Alliance israélite universelle. Il dirige les revues Pardès et Controverses, revue qu'il a lancée en 2006[1].

Ouvrages[modifier | modifier le code]

Liste non exhaustive

  • Le Récit de la disparue. Essai sur l'identité juive, Gallimard, 1977
  • L'e(x)clu. Entre Juifs et Chrétiens, Denoël, 2002
  • La Démission de la République, Juifs et Musulmans en France, P.U.F., 2003
  • Les Frontières d'Auschwitz. Les ravages du devoir de mémoire, Biblio-Essais, Livre de Poche-Hachette, 2005
  • L'Avenir des Juifs de France, Grasset, 2006.
  • L'Intention d'amour, Désir et sexualité dans Les maîtres de l’âme de R. Abraham Ben David de Posquières ; Éditions de l’éclat, 2007.
  • Le Judaïsme et l’esprit du monde, Grasset, 2011
  • La Nouvelle Idéologie dominante. Le Post-modernisme, Hermann, coll. "Hermann Philosophie", 2012, prix des Impertinents 2013[2].
  • Politique du peuple juif. Les Juifs, Israël et le monde, Bourin, 2013

Sous la direction de Shmuel Trigano :

  • Manfred Gerstenfeld (direction scientifique), Shmuel Trigano (codirection scientifique) et al., Les habits neufs de l'antisémitisme en Europe, Île-de-Noirmoutier, éditions Café Noir, coll. « Dissidence », , quelques-uns des essais figurant dans cet ouvrage ont été traduits à partir de l'anglais ; une grande partie des études publiées dans ce recueil est issue des travaux de la revue « Post Holocaust and Antisemitism » publiée sous la direction de Manfred Gerstenfeld (ISBN 2915376085 et 9782915376081, OCLC 57465950, notice BnF no FRBNF39900746, lire en ligne), p. 241 : accès à l'intégralité de cet ouvrage au format [PDF] via « Le CAPE de Jérusalem : Centre des affaires publiques et de l'État » en cliquant → ici Document utilisé pour la rédaction de l’article
  • L'exclusion des Juifs des pays arabes. Aux sources du conflit israélo-arabe, Editions In Press, Paris, 2003
  • La Fin du judaïsme en terres d'Islam, Denoël, 2009

Distinctions[modifier | modifier le code]

  • Prix des Impertinents 2013, pour "La Nouvelle idéologie dominante"[3]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Roger-Pol Droit, « Voir le judaïsme du dehors et du dedans », Le Monde,‎ , p. 8 (lire en ligne).
  2. Entretien avec Shmuel Trigano, prix des Impertinents 2013, bvoltaire.fr, 29 octobre 2013
  3. ActuaLitté, 24/10/2013

Liens externes[modifier | modifier le code]