Shakin' Street

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Shakin'Street)
Shakin' Street
Pays d'origine Drapeau de la France France
Genre musical Hard rock[1]
Années actives 19751981, 2004, depuis 2007
Labels CBS Records, Bernett Records
Site officiel shakin-street.com
Composition du groupe
Membres Fabienne Shine
Ross the Boss
Phil Kalfon
Fred Guillemet
Jean Lou Kalinowski
Olivier Spitzer
Anciens membres Corine Marienneau
Louis Bertignac
Pat Llaberia
Daniel Rivens
Armik Tigrane
Duck MacDonald
Éric Lévi
Norbert Krief
Mike Winter

Shakin' Street est un groupe de hard rock français, originaire de Paris, en Île-de-France. Actif dans les années 1970, il est reformé en 2004, puis de nouveau en 2007.

Biographie[modifier | modifier le code]

La première mouture du groupe, alors nommé Speedball, est composée en 1975 d'Éric Lévi alias Eric Léwy à la guitare et de Fabienne Essaïagh alias Fabienne Shine (en) au chant, fondateurs du groupe[1], auxquels se joignent Louis Bertignac à la deuxième guitare et Corine Marienneau à la basse. À la suite d'une annonce faite dans un journal par Louis Bertignac : « Nouveau Plus Grand Groupe Du Monde cherche son batteur », que Jean-Lou Kalinowski, âgé de 15 ans, les rejoint à la batterie.

Avec cette première formation, Speedball donne son premier concert en été 1976 au Nashville à Paris. Puis il participe en "Invité Surprise" au premier festival punk de Mont-de-Marsan en août. C'est à cette occasion, en présentant le groupe au public, que Marc Zermati les baptise Shakin' Street. Avec leur nouveau nom, issu d'un titre d'une chanson du MC5, ils effectuent plusieurs autres concerts. Mais le courant ne passe pas dans le groupe et Corine s'en va en raison de rixes fréquentes avec la chanteuse, ainsi que son petit ami Louis Bertignac[2]. Le duo rejoint peu de temps après Jean-Louis Aubert pour former le groupe de rock Téléphone. Le poste de second guitariste revient à Pat Llaberia, puis Claude Ayramdjian alias Eric Tigrane alias Armik Tigrane, et la basse est assurée par Daniel Rivens, puis par Mike Winter.

C'est cette dernière formation qui enregistre aux Studios Olympic à Londres le premier album de Shakin' Street, Vampire Rock, qui sort en février 1978. Cet album marque sa génération[3] et par sa pochette (photo réalisée par Michel Comte), et par la puissance de ses morceaux, et par ses nombreux passages à la télé et à la radio.

En 1979, après de nombreux concerts en France, le groupe part en tournée aux États-Unis après avoir été signé par Sandy Pearlman, manager de Blue Öyster Cult et Black Sabbath, grâce à leur manager Marc Zermati. Le groupe y effectue des tournées avec Blue Öyster Cult, Cheap Trick, Pat Travers, Journey, AC/DC, etc . Il est en tournée avec Black Sabbath en 1980, lorsque le guitariste (ex-The Dictators) Ross the Boss Friedman alias Ross the Boss les rejoint, en remplacement d'Armik Tigrane à la guitare. C'est cette nouvelle formation qui enregistre le deuxième album de Shakin' Street, intitulé Solid as a Rock, produit par Sandy Pearlman[1], qui sort en et bénéficie d'une sortie aux États-Unis. Malheureusement, l'enregistrement de cet album, réalisé pendant plusieurs mois aux États-Unis, à San Francisco et à New York entre autres, et les nombreuses tournées épuisèrent le groupe. À la suite de nombreuses tensions, devenues ingérables, le groupe se disloque en 1981 après une énième tournée française. A la guitare, Ross "the Boss" Friedman venait d'être remplacé depuis peu par Andrew "Duck" MacDonald.

Shakin' Street se reforme en 2004, sans son fondateur Eric Lévi, mais toujours avec la chanteuse Fabienne Shine, le guitariste Ross the Boss, le batteur Jean-Lou Kalinowski, le bassiste Mike Winter, et, pour l'occasion, le guitariste Norbert Krief du groupe Trust pour un concert à l'Olympia en juin 2004 lors de la Crossroads Night, suivi de la sortie de l'album '"Shakin' Street live. Il se reforme à nouveau en 2007, Philippe Kalfon remplaçant Norbert Krief à la guitare et Fred Guillemet ex-Trust remplaçant Mike Winter à la guitare basse, et participe, en juin 2008 au Sweden Rock Festival, puis en janvier 2009 au troisième Paris Metal France Festival. Un nouvel album, intitulé 21st Century Love Channel, sort le , à l'occasion de ce festival.

En 2011, le groupe autoproduit un DVD intitulé Live in the 21st Century qui comprend deux performances : au Sweden Rock Festival en 2008 et à La Locomotive en 2009[4].

En 2014, nouvel album : Psychic, Olivier Spitzer remplaçant Ross the Boss à la guitare. En avril, Shakin' Street réalise un showcase acoustique, suivi d'un concert à Cergy près de Paris.

En 2019 de Shakin' Street réunit à nouveau Fabienne Shine et Ross the Boss. Les nouveaux musiciens sont Dean Rispler à la basse, J.P. Thunderbolt Patterson à la batterie, (tous 2 avec Ross The Boss ex The Dictators NYC) et Freddie Katz à la guitare. Avec un concert de 'chauffe' en décembre 2018 à New-York, cette tournée en janvier de 15 dates en France a pour nom "The Shakin' Street' Magic Tour".

Membres[modifier | modifier le code]

Membres actuels[modifier | modifier le code]

Anciens membres[modifier | modifier le code]

Discographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c « Encyclopédie du Rock - Shakin’ Street », sur Rockmadeinfrance (consulté le ).
  2. Daniel Ichbiah, Jean-Louis Aubert de Téléphone à aujourd'hui, City Edition, , 304 p. (ISBN 978-2-8246-4952-8, lire en ligne)
  3. « Shakin’ Street (Fabienne Shine) », sur soilchronicles.fr, (consulté le ).
  4. « SHAKIN STREET Live In The 21st Century - DVD », sur rockmeeting.com (consulté le ).

Liens externes[modifier | modifier le code]