Serge Galam

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Galam.

Serge Galam est un physicien français, directeur de recherche au CNRS[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

En 1975, Serge Galam obtient un doctorat de physique à l’université Pierre-et-Marie-Curie de Paris. En 1981, il reçoit un Ph.D. de physique, à l'université de Tel Aviv. De 1981 à 1983, il enseigne à l'université de la ville de New York et de 1983 à 1985 à l'université de New York.

De 1984 à 2004, il travaille au sein de plusieurs laboratoires de physique de l’UPMC.

En 1999, il est nommé directeur de recherches au CNRS.

En 2004 il rejoint le Centre de recherche en épistémologie appliquée de l’École polytechnique (CREA).

En 2013, il rejoint le CEVIPOF à Sciences Po.

Serge Galam est l'inventeur de la sociophysique[2],[3],[4].

En 2016, utilisant les principes de l’approche sociophysique, il prédit l’élection de Donald Trump puis la défaite d'Alain Juppé[5]. En revanche, il envisage à tort la qualification de François Fillon au second tour de l'élection présidentielle 2017[6].

Il se dit climato-sceptique[7],[8] ou « climato-exigeant » :

« Je ne suis pas un climatosceptique au sens de conspirationniste. Je doute face à l'unanimisme sur le climat qui profite à des intérêts politiques alors que la climatologie n'est pas encore une science dure[9]. »

Thèmes de recherche[modifier | modifier le code]

  • Coalitions, controverses, dynamique d’opinion, prises de décision, rumeurs, sociophysique, systèmes désordonnés, terrorisme, votes[1].

Publications[modifier | modifier le code]

Il a publié de nombreux articles et les livres suivants[1] :

  • Les scientifiques ont perdu le Nord - Réflexions sur le réchauffement climatique, Plon, , 241 p. (ISBN 9782259207348)
  • (en) Sociophysics: A Physicist's Modeling of Psycho-political Phenomena, New York, Springer-Verlag, , 439 p. (ISBN 978-1-4614-2031-6)

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c (Galam Cevipof)
  2. (Galam 2012)
  3. (en) Cesar Garcia-Diaz, « Review », JASSS,
  4. Vincent Verschoore, « Sociophysique, ultra-brève introduction » (consulté le 22 janvier 2017)
  5. « L’homme qui a prévu l’élection de Trump et la défaite de Juppé », causeur.fr, 2 décembre 2016.
  6. « Emission Polonium sur Paris Première » (consulté le 25 avril 2017).
  7. (Galam 2008).
  8. Jean-Marc JANCOVICI, « Commentaire de lecture : Les Scientifiques ont Perdu le Nord », (consulté le 19 août 2016).
  9. « Serge Galam, le physicien qui prédit la victoire de Marine Le Pen », Le Journal du dimanche,‎ (lire en ligne, consulté le 1er janvier 2018)

Liens externes[modifier | modifier le code]