Sebastiane

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Sebastiane
Réalisation Derek Jarman et Paul Humfress
Pays d’origine Grande-Bretagne
Durée 86 min.
Sortie 1976

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Sebastiane est le titre d’un film controversé, écrit et réalisé par Derek Jarman et Paul Humfress sorti en 1976. Il s’inspire de la vie légendaire de saint Sébastien et illustre en particulier le fameux martyre où le saint est percé de flèches.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Au IVe siècle apr. J.-C., Sébastien (Sebastianus) est membre de la garde personnelle de l'Empereur Diocletien. Quand il essaye d'intervenir pour arrêter la strangulation de l'un des gitons de l'Empereur par un de ses gardes du corps, Sébastien est dégradé au rang de simple soldat et exilé dans une garnison éloignée dans un lieu désertique où les soldats, en manque de femmes, s’adonnent parfois à l’homosexualité.

Bien que considéré comme l'un des premiers chrétiens, Sébastien est un adorateur du dieu solaire romain Phébus Apollon et sublime le désir de ses compagnons masculins par l'adoration de sa déité et son pacifisme. C'est aussi le cas pour Sévère (Severus), le commandant de la garnison, qui devient de plus en plus obsédé par Sébastien, et cherche à le faire céder à ses avances. Ce dernier le repousse.

Justin, un de ses compagnons d'armes, est également amoureux de Sébastien et se rapproche de ce dernier bien que cette attirance soit non réciproque. Adrien (Adrianus) et Antoine (Antonius), deux des compagnons d'armes de Sébastien, sont homosexuels et leur amour partagé est connu de tous.

Finalement Sévère essaye de violer Sébastien et décide en fin de compte son exécution sommaire. Ses camarades doivent lui décocher chacun une flèche.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

  • Photographie : Peter Middleton
  • Musique : Brian Eno
  • Production : Howard Malin et James Whaley
  • Budget : 45.000 USD
  • Langue : latin

Distribution[modifier | modifier le code]

Acteur Personnage
Barney James Sévère (Severus)
Neil Kennedy Maxime (Maximus)
Leonardo Treviglio Sébastien (Sebastianus)
Richard Warwick Justin
Donald Dunham Claudius
Daevid Finbar Julien
Ken Hicks Adrien
Lindsay Kemp une danseuse
Steffano Massari Marius
Janusz Romanov Antoine
Gerald Incandela Garçon léopard
Robert Medley l'Empereur Dioclétien
Nell Campbell une invitée de l'Empereur

Autour du film[modifier | modifier le code]

Sebastiane a été tourné en latin, c’est le seul film britannique entièrement sous-titré en anglais. Le titre du film est un vocatif du nom latin Sebastianus qui correspond au français «Sébastien», signifiant ce que les compagnons du soldat disent lorsqu'ils l'appellent.

Le film a fait scandale à cause de sa relecture homosexuelle de la vie et du martyre de saint Sébastien, saint catholique dont les nombreuses représentations dégagent souvent un certain homoérotisme.

Les dialogues de Jack Welch sont délibérément écrits en latin courant de l’époque plutôt qu’en un langage très académique.

La chorégraphie du prologue est de Lindsay Kemp et de sa troupe, la musique d’Andrew Wilson.

Édition en vidéo[modifier | modifier le code]

En France, le film est édité en DVD en 2014 chez ÉrosOnyx éditions en accompagnement au livre Sebastiane ou saint Jarman, cinéaste queer et martyr de Didier Roth-Bettoni, consacré à Derek Jarman.

Liens externes[modifier | modifier le code]