Lindsay Kemp

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Kemp.
Lindsay Kemp
Lindsey Kemp Allan Warren.jpg

Lindsey Kemp en 1969, photographie de Allan Warren

Naissance
(80 ans)
Birkenhead
Nationalité
Activité
Maître

Lindsay Kemp, né le à Birkenhead, est un chorégraphe, acteur et mime britannique.

Biographie[modifier | modifier le code]

D'après les témoignages de sa famille, Lindsay Kemp danse depuis sa plus jeune enfance à South Shields[1]. Lindsay Kemp étudie au Bearwood College, près de Wokingham puis fréquente la Bradford Art College qui compte parmi ses élèves Hilde Holger et le mime Marcel Marceau.

Kemp fonde sa compagnie dans les années 1960. Il attire l'attention du public pour la première fois au festival d'Édimbourg en 1968. Kate Bush et David Bowie furent ses élèves. Au début des années 1970, il enseigne au Dance Centre à Floral Street, Covent Garden.

"[Le premier album de David Bowie] attira l’attention de Lindsay Kemp, un mime de tendance abstraite qui était aussi professeur de danse. Sous son enseignement, Bowie apprit à bouger sur scène, à user de la lumière sombre pour appuyer le sens d’une chanson, et à se maquiller comme un mime, évoquant aussi bien le Kabuki, le théâtre japonais traditionnel, que Jean Genet ou le théâtre de l’absurde.

Bowie dira plus tard de Lyndsay [sic ! Lindsay] Kemp : “Son quotidien était ce que j’ai vu de plus théâtral dans ma vie. Pour moi, c’était ça la bohème. Et j’ai rejoint le cirque.” Il devient l’amant de Kemp, qui prit leur histoire au sérieux, contrairement à Bowie. Quand il découvrit que ce dernier couchait aussi avec sa propre scénographe, Kemp s’ouvrit les veines avant de monter sur scène le soir même, les poignets recouverts de bandages. Bowie dansa à ses côtés en pleurant. Kemp affirmera avoir beaucoup influencé les spectacles rock de son ancien étudiant. “Bowie m’a tout pris, disait-il. Mes robes, mes coiffures et mon maquillage.” Ambitieux, Bowie n’avait aucun scrupule quand il s’agissait de sa carrière."[2]

Le style de Kemp est un mélange de l'art butoh, du mime, du burlesque et de music hall.

Il joue dans le film controversé Sebastiane de Derek Jarman en 1976.

Lindsay Kemp vit actuellement à Rome en Italie.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) I first danced Salome in school, naked but for some toilet paper dans The Guardian du 30 janvier 2002.
  2. « Comment Ziggy Stardust est revenu sur Terre », Rolling Stone,‎ (lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]