Samuel Archibald

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Samuel Archibald est un écrivain et scénariste québécois né en 1978 à Arvida, dans la région du Saguenay–Lac-Saint-Jean[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Samuel Archibald habite à Montréal[2]. Pour lui, les écrits fantastiques servent de porte d'entrée au monde de la littérature. Des auteurs comme Stephen King, HP Lovecraft et Guy de Maupassant exercent une grande influence à l'aube de son adolescence[3]. En 2008, il soutient une thèse qui interroge l'évolution des formes textuelles et des pratiques de lecture au sein de la culture numérique à l'Université du Québec à Montréal (UQAM), après quoi il poursuit des recherches postdoctorales en France[4]. Depuis 2009, il est professeur de cinéma et de littérature populaire à l'UQAM[5].

Sa première œuvre de fiction, un recueil intitulé Arvida. Histoires, paraît en 2011 aux éditions Le Quartanier, et est récipiendaire du Prix des libraires du Québec 2012, ainsi que du Prix coup de cœur Renaud-Bray la même année[6],[7]. Dans sa traduction anglaise par Donald Winkler, parue chez Biblioasis, Arvida est finaliste au Prix Giller catégorie traduction d'une œuvre du français à l'anglais[8].

Il obtient le Prix jeunesse des libraires du Québec 2017 pour Tommy l'enfant-loup : les aventures de Bill Bilodeau, l'ami des animaux, illustré par Julie Rocheleau[9].

Sa pièce Saint-André-de-L'Épouvante, une coproduction du Théâtre PÀP, des productions À tour de rôle et du théâtre La Rubrique, a notamment été jouée au théâtre Espace Go, à Montréal, du au , dans une mise en scène de Patrice Dubois[10].

Il est également cofondateur du magazine web Pop-en-stock et organisateur du premier colloque international sur les zombies, qui a eu lieu à l'Université du Québec à Montréal en 2012[11],[12],[13].

Œuvres[modifier | modifier le code]

Théâtre[modifier | modifier le code]

Littérature d'enfance et de jeunesse[modifier | modifier le code]

  • Tommy l'enfant-loup (illustré par Julie Rocheleau), Montréal, Le Quartanier, coll. « Porc-épic », 2015, 80 p. (ISBN 978-2-896982-26-4)

Nouvelles[modifier | modifier le code]

  • Arvida. Histoires, Montréal, Le Quartanier, coll. « Polygraphe », no 04, 2011, 324 p. (ISBN 978-2-896980-00-0) Réédition : Paris, Phébus, 2013.
  • Quinze pour cent, Montréal, Le Quartanier, coll. « Nova », no 01, 2013, 67 p. (ISBN 978-2-896981-40-3)

Essais[modifier | modifier le code]

  • Le Texte et la Technique : la lecture à l'heure des médias numériques, Montréal, Le Quartanier, coll. « Erres Essais », 2009, 312 p. (ISBN 978-2-923400-55-6)
  • Real Niggaz Don't Die ! Grand Theft Auto : San Andreas entre récit et jeu, Dijon, Le murmure, 2012. (ISBN 978-2-915099-64-5)
  • Le Sel de la terre. Confessions d’un enfant de la classe moyenne, Montréal, Atelier 10, coll. « Documents », no 03, 2013, 87 p. (ISBN 978-2-924275-06-1)

Scénarios[modifier | modifier le code]

  • Terreur 404, websérie, saison 1, 2017, scénario de Samuel Archibald et William S. Messier, réalisation de Sébastien Diaz
  • Terreur 404, websérie, saison 2, 2018, scénario de Samuel Archibald et William S. Messier, réalisation de Sébastien Diaz
  • Cavale, balado, 2018, scénario de Samuel Archibald et William S. Messier

Prix et honneurs[modifier | modifier le code]

  • 2012 - Prix des libraires du Québec, pour Arvida. Histoires[6]
  • 2012 - Finaliste Prix littéraire des collégiens pour Arvida[14]
  • 2012 - Prix coup de cœur Renaud-Bray, pour Arvida. Histoires[7]
  • 2014 - Finaliste du Prix Giller pour la traduction anglaise d'Arvida [15]
  • 2017 - Grand prix du jury et prix de la Meilleure série action/thriller/suspense du Webfest de Berlin, pour la websérie Terreur 404[16]
  • 2017 - Prix jeunesse des libraires du Québec, pour Tommy l'enfant-loup : les aventures de Bill Bilodeau, l'ami des animaux, illustré par Julie Rocheleau[9]
  • 2018 - Prix de la meilleure websérie canadienne, Festival T.O WEBFEST de Toronto, pour la websérie Terreur 404[17]
  • 2018 - Prix du Best Horror au Seoul Webfest, pour la websérie Terreur 404[18]
  • 2018 - Prix de la meilleure websérie du Realist Webfest en Russie, pour la websérie Terreur 404[16]
  • 2018 - Deux Prix Gémeaux (« texte pour une émission ou série originale produite pour les médias numériques : fiction »; « meilleure émission ou série originale produite pour les médias numériques : fiction »), pour la websérie Terreur 404[19]
  • 2018 - Best Drama Series et Best Screenplay au London’s International Short Series Festival, pour la websérie Terreur 404[20]
  • 2018 - Best Short Competition, Award of Excellence Special Mention, pour la websérie Terreur 404[21]
  • 2019 - Finaliste, Production linéaire – fiction, aux 10es prix Numix, pour la websérie Terreur 404[22]
  • 2019 - Finaliste, Production linéaire – balado – créations documentaires, fiction ou expérimentales, aux 10es prix Numix, pour la balado Cavale[22]
  • 2019 - Finaliste, Prix Gémeaux, Meilleure émission ou série originale produite pour les médias numériques : dramatique, pour la deuxième saison de la websérie Terreur 404[23]
  • 2019 - Finaliste, Prix Gémeaux, Meilleur texte pour une émission ou série produite pour les médias numériques : dramatique, pour la deuxième saison de la websérie Terreur 404[23]
  • 2019 - Finaliste, Webfest Berlin, Returning Series, pour la deuxième saison de la websérie Terreur 404[24]
  • 2019 - Meilleure série d'horreur, Toronto WebFest, pour la deuxième saison de la websérie Terreur 404[25]
  • 2019 - Meilleure série Web, Toronto WebFest, pour la deuxième saison de la websérie Terreur 404[25]
  • 2019 - Finaliste, meilleure musique, Toronto WebFest, pour la deuxième saison de la websérie Terreur 404[25]
  • 2019 - Best Mystery / Thriller, NYC WebFest, pour la deuxième saison de la websérie Terreur 404[21]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Samuel Archibald biographie et bibliographie - Pause Lecture », sur www.pauselecture.net (consulté le )
  2. Survivre à l’envers du monde (lire en ligne)
  3. Sylvain Sarrazin, « Samuel Archibald: fantastique région », Entre les lignes: le plaisir de lire au Québec, vol. 9, no 1,‎ , p. 7 (ISSN 1710-8004 et 1923-211X, lire en ligne)
  4. Samuel Archibald, Le texte et la technique : la lecture à l'heure des nouveaux médias, Montréal, Thèse de doctorat, , 357 p. (lire en ligne)
  5. « Archibald, Samuel », sur oic.uqam.ca (consulté le )
  6. a et b « Historique », sur historique.prixdeslibraires.qc.ca (consulté le )
  7. a et b « Samuel Archibald remporte le Prix Coup de coeur Renaud-Bray », Voir,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  8. (en-US) Emma Truax, « 2015 Finalists », sur Scotiabank Giller Prize (consulté le )
  9. a et b « Prix jeunesse des libraires du Québec », sur www.ricochet-jeunes.org (consulté le )
  10. « Le Théâtre PÀP présente « Saint-André-de-l’Épouvante » », sur Théâtre PÀP (consulté le )
  11. Laboratoire Nt2, « Équipe », sur popenstock.ca, (consulté le )
  12. « Les zombies à l'université », sur La Presse, (consulté le )
  13. « Le colloque des morts-vivants | UQAM », sur Actualités UQAM (consulté le )
  14. « La bibliothèque du prix « Prix littéraire des collégiens », sur prixlitterairedescollegiens.ca (consulté le )
  15. Zone Arts- ICI.Radio-Canada.ca, « Samuel Archibald en lice pour le prix Giller et sa bourse de 100 000 $ », sur Radio-Canada.ca (consulté le )
  16. a et b Marie-Josée Roy, « «Terreur 404» continue de rayonner dans le monde », sur Le Journal de Québec (consulté le )
  17. « T.O WEBFEST 2018 : TERREUR 404 remporte un autre prix! », sur CTVM.info, (consulté le )
  18. « Une deuxième saison de terreurs Web pour Sébastien Diaz », sur Le Devoir (consulté le )
  19. « Gémeaux: un petit velours au coscénariste de Terreur 404 », sur La Tribune, (consulté le )
  20. (en-US) lssf, « London Short Series Winners 2018 – London Short Series » (consulté le )
  21. a et b « Productions Casablanca », sur productionscasablanca.com (consulté le )
  22. a et b « Plusieurs nominations aux prix Numix pour Radio-Canada », sur canada.ca, Radio-Canada, (consulté le ).
  23. a et b mbiance, « Finalistes et lauréats | 34es prix Gémeaux », sur academie.ca (consulté le )
  24. (en-US) « 2019 Official Selection », sur WEBFEST BERLIN (consulté le )
  25. a b et c (en-US) « 2019 Series », sur T.O. WebFest | Toronto, Canada (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]