Théorie de la littérature

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La théorie de la littérature est l'étude savante de la littérature en tant que phénomène culturel. Il s'agit d'une discipline qui relève à la fois de la linguistique et de l'esthétique. La théorie du langage littéraire est parfois désignée sous le terme de poétique.

Par souci de clarté, l'article présente ce qui relève de la littérature en général (genres, figures de style, comparatisme) et de l'analyse littéraire pour ce qui concerne les techniques d'étude des œuvres individuelles. Une théorie de la littérature ne peut se construire que sur l'étude d'un corpus d'œuvres. Réciproquement, l'analyse littéraire, pour être pertinente, doit s'appuyer sur une réflexion théorique sur le statut et la fonction de la littérature.

Critères de littérarité d'une œuvre[modifier | modifier le code]

Critères internes à l'œuvre[modifier | modifier le code]

  • Qui relèvent de la forme des textes. C'est-à-dire l'esthétique, le style, les champs lexicaux, les symboles, les figures de style
  • Qui relèvent du contenu des textes, donc les thèmes et valeurs qui permettent d'analyser le texte selon le mode de représentation particulier de la vie que lui insuffle l'auteur.
  • Qui relèvent des relations entre les textes, soit l'intertextualité. En effet, un texte n'existe que dans une littérature constituée d'autres textes. Toutes ces œuvres se recoupent, que ce soit par la stylistique, la thématique, les idées… Des combinaisons nouvelles peuvent émerger, ce qui rend l'œuvre particulière.

Critères externes à l'œuvre[modifier | modifier le code]

  • Qui relèvent de l'auteur. l'œuvre est l'expression d'un moi unique, avec une vision particulière.
  • Qui relèvent du milieu social où celle-ci s'exerce. Là entre en jeu la vision élitiste de la littérature. C'est-à-dire qu'on fait un lien entre la qualité de l'œuvre et sa diffusion. Plus celle-ci est largement diffusée et facilement comprise de tous, moins elle est appréciée par la critique littéraire, parce qu'une lecture exécutée trop au premier degré implique moins d'efforts de la part du lecteur.
  • Qui relèvent du lecteur. Il faut que le lecteur s'investisse dans l'œuvre afin d'en donner sa propre interprétation.

Plus il y a de ces critères dans une même œuvre, plus celle-ci est littéraire. Cependant, cette vision de la littérature est celle de l'institution littéraire même, la littérature peut être perçue différemment selon la vision qu'on a de celle-ci et des critères qui la constituent. Le concept de littérature n'est pas un concept de précision, il faut considérer la littérature dans son ensemble.

Théories littéraires[modifier | modifier le code]

Plusieurs approches peuvent être considérées lorsqu'on étudie la littérature ou un texte littéraire :

Quelques théoriciens et leurs concepts[modifier | modifier le code]

L'analyse littéraire[modifier | modifier le code]

Une analyse littéraire consiste en une étude d'une œuvre tirée de la littérature menée selon une méthodologie précise.

L'analyse littéraire se propose d'étudier à la fois la forme et le fond d'un texte, en s'attachant à montrer comment cette forme sert ce fond.

L'analyse littéraire est un exercice classique proposé aux élèves des lycées, ainsi qu'aux étudiants des sections littéraires des Universités et/ou des classes préparatoires.

Types de compositions[modifier | modifier le code]

Parmi les exercices scolaires d'interprétation des textes, on peut dégager ceux-ci :

Méthode de l'analyse[modifier | modifier le code]

L'analyse littéraire suit généralement une démarche en plusieurs étapes :

  • Le lecteur s'attache dans un premier temps à une interprétation du texte au-delà du contenu élémentaire ;
  • Il procède alors à l'analyse des procédés stylistiques et des symboles utilisés, en s'efforçant de souligner la cohérence de ces éléments :
  • La troisième étape consiste à mettre en avant un sens général de l'œuvre s'appuyant sur les thèmes présents, répertoriés sur la base des champs lexicaux développés, sans perdre de vue que plusieurs sens peuvent être appliqués à une même œuvre. Le choix du sens retenu sera en principe justifié, par exemple à l`aide de citations.
  • À ce stade, il est possible d'initier une réflexion particulière sur la vie et l'humain en général, en étudiant dans cette perspective le contexte, social ou historique du texte, exprimé par la vision particulière de l'auteur ;
  • La dernière phase de l'analyse s'applique à identifier les formes d'innovation (a contrario de conformité) du texte, autrement dit à apprécier son apport véritable à son genre de littérature. La richesse de cette appréciation est bien sûr très déterminée par la culture littéraire du lecteur.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]