Sam Hinds

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Samuel Hinds.
Samuel Hinds
Sam Hinds en septembre 2006.
Sam Hinds en septembre 2006.
Fonctions
Premier ministre du Guyana

(15 ans, 9 mois et 9 jours)
Prédécesseur Bharrat Jagdeo
Successeur Moses Nagamootoo

(1 an, 7 mois et 21 jours)
Président Janet Jagan
Prédécesseur Janet Jagan
Successeur Bharrat Jagdeo
Président de la République coopérative du Guyana

(9 mois et 13 jours)
Premier ministre Janet Jagan
Prédécesseur Cheddi Jagan
Successeur Janet Jagan
Premier ministre du Guyana

(4 ans, 4 mois et 25 jours)
Président Cheddi Jagan
Prédécesseur Hamilton Green
Successeur Janet Jagan
Biographie
Nom de naissance Samuel Archibald Anthony Hinds
Date de naissance (73 ans)
Lieu de naissance Georgetown (Guyane britannique)
Nationalité guyanienne
Parti politique Indépendant
Conjoint Yvonne Hinds
Diplômé de université du Nouveau-Brunswick
(Canada)
université de Saint-Gall
(Suisse)
Profession ingénieur chimiste
Religion anglicanisme

Sam Hinds Sam Hinds
Premiers ministres du Guyana
Présidents de la République coopérative du Guyana

Samuel Hinds, né le à Georgetown, est un homme politique guyanien. Il est Premier ministre presque sans discontinuer entre 1992 et 2015.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est nommé le 9 octobre 1992, Premier ministre sous la présidence de Cheddi Jagan. Lorsque celui-ci meurt le , Sam Hinds le remplace comme président de la République afin d'achever le mandat alors en cours. Celui-ci prend fin le 19 décembre de la même année, quand Janet Jagan, veuve de Cheddi, prend ses fonctions de nouvelle présidente de la République. Elle le nomme de nouveau Premier ministre le 22 décembre suivant, poste qu'il occupe jusqu'à la démission de Janet Jagan le . Deux jours plus tard, le nouveau président de la République, Bharrat Jagdeo, le reconduit aussitôt Premier ministre. Il demeure ainsi en fonction pendant les douze ans de présidence de ce dernier, ainsi que sous le mandat de son successeur Donald Ramotar. En mai 2015, après la victoire de l'opposition aux élections générales, il quitte ses fonctions et cède la place à Moses Nagamootoo.

Notes et références[modifier | modifier le code]