Saint George (Utah)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une localité de l’Utah
Cet article est une ébauche concernant une localité de l’Utah.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Saint-Georges.
Saint George
Image illustrative de l'article Saint George (Utah)
Administration
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
État Drapeau de l'Utah Utah
Comté Washington
Type de localité City
Maire John Pike
Code ZIP 84770, 84790
Code FIPS 49-65330
GNIS 1455098
Démographie
Population 72 897 hab. (2010)
Densité 434 hab./km2
Géographie
Coordonnées 37° 05′ 43″ Nord 113° 34′ 41″ Ouest / 37.095277777778, -113.57805555556
Altitude 872 m
Superficie 16 800 ha = 168 km2
· dont terre 166,8 km2 (99,29 %)
· dont eau 1,2 km2 (0,71 %)
Fuseau horaire MST (UTC-7)
Divers
Fondation 1861
Municipalité depuis 1862
Surnom « Utah’s Dixie »
Localisation
Carte du comté de Washington
Carte du comté de Washington

Géolocalisation sur la carte : Utah

Voir sur la carte administrative de l'Utah
City locator 14.svg
Saint George

Géolocalisation sur la carte : États-Unis

Voir la carte administrative des États-Unis
City locator 14.svg
Saint George

Géolocalisation sur la carte : États-Unis

Voir la carte topographique des États-Unis
City locator 14.svg
Saint George
Liens
Site web http://www.sgcity.org

La ville américaine de Saint George est le siège du comté de Washington, dans l’Utah, à 192 km de Las Vegas. Elle comptait 72 897 habitants lors du recensement de 2010, ce qui en fait la huitième ville de l’État.

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1861, la localité est peuplée sous les ordres de Brigham Young. Il souhaitait y développer la culture du coton. Celle-ci, non rentable, fut abandonnée plus tard. Cette culture a donné son surnom à Saint George : « Utah’s Dixie ».

La ville doit probablement son nom à George A. Smith, apôtre de l’Église de Jésus-Christ des saints des derniers jours. En 1877, le troisième temple dans l’histoire de cette Église y a été consacré. À noter que Brigham Young possédait une maison d’hiver à Saint George.

Climat[modifier | modifier le code]

Les conditions climatiques sont extrêmes : Saint George détient le record de la seconde température la plus élevée relevée dans l’État, avec 47 °C (117 °F) en 1985.

Personnalités liées à la ville[modifier | modifier le code]

Galerie photographique[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Source[modifier | modifier le code]

  • (en) Erik Eckholm, « In Isolated Utah City, New Clubs for Gay Students », The New York Times,‎ (lire en ligne)