Saint George (Utah)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Saint-Georges.
Saint George
Seal of the City of St. George.png
St George Utah from east 1.jpg
Nom officiel
(en) St. GeorgeVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom local
(en) St. GeorgeVoir et modifier les données sur Wikidata
Géographie
Pays
État
Comté
Capitale de
Superficie
198,89 km2Voir et modifier les données sur Wikidata
Altitude
872 mVoir et modifier les données sur Wikidata
Coordonnées
Washington County Utah incorporated and unincorporated areas St. George highlighted.svg
Démographie
Population
76 817 hab. ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Densité
386,2 hab./km2 ()
Fonctionnement
Statut
Histoire
Origine du nom
George A. Smith (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Fondation
Identifiants
Code postal
84770–84771, 84790–84791Voir et modifier les données sur Wikidata
Code FIPS
49-65330Voir et modifier les données sur Wikidata
GNIS
Indicatif téléphonique
435Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web

La ville américaine de Saint George est le siège du comté de Washington, dans l’Utah, à 192 km de Las Vegas. Elle comptait 72 897 habitants lors du recensement de 2010, ce qui en fait la huitième ville de l’État.

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1861, la localité est peuplée sous les ordres de Brigham Young. Il souhaitait y développer la culture du coton. Celle-ci, non rentable, fut abandonnée plus tard. Cette culture a donné son surnom à Saint George : « Utah’s Dixie ».

La ville doit probablement son nom à George A. Smith, apôtre de l’Église de Jésus-Christ des saints des derniers jours. En 1877, le troisième temple dans l’histoire de cette Église y a été consacré. À noter que Brigham Young possédait une maison d’hiver à Saint George.

Climat[modifier | modifier le code]

Les conditions climatiques sont extrêmes : Saint George détient le record de la seconde température la plus élevée relevée dans l’État, avec 47 °C (117 °F) en 1985.

Démographie[modifier | modifier le code]

Historique des recensements
Ann. Pop.
18701 142
18801 38421,2 %
18901 377-0,5 %
19001 69022,7 %
19101 7694,7 %
19202 27128,4 %
19302 4347,2 %
19403 59147,5 %
19504 56227,0 %
19605 13012,5 %
19707 09738,3 %
198011 35059,9 %
199028 502151,1 %
200049 72874,5 %
201072 89746,6 %
Composition de la population en % (2010)[1],[2]
Groupe Saint George Drapeau de l'Utah Utah Drapeau des États-Unis États-Unis
Blancs 87,2 86,1 72,4
Métis 6,1 2,7 2,9
Autres 2,6 6,0 6,2
Amérindiens 1,5 1,2 0,9
Océaniens 1,0 0,9 0,2
Asiatiques 0,8 2,0 4,8
Afro-Américains 0,7 1,1 12,6
Total 100 100 100
Latino-Américains 12,8 13,0 16,7

Selon l'American Community Survey pour la période 2010-2014, 88,64 % de la population âgée de plus de 5 ans déclare parler l'anglais à la maison, 9,36 % déclare parler l'espagnol et 2,0 % une autre langue[3].

Le revenu par habitant était en moyenne de 24 148 dollars par an entre 2012 et 2016, légèrement inférieur à la moyenne de l'Utah (25 600 dollars) et à la moyenne nationale (29 829 dollars). Sur cette même période, 15,6 % des habitants de Troy vivaient sous le seuil de pauvreté (contre 10,2 % dans l'État et 12,7 % à l'échelle des États-Unis)[4].

Personnalités liées à la ville[modifier | modifier le code]

Galerie photographique[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • (en) Erik Eckholm, « In Isolated Utah City, New Clubs for Gay Students », The New York Times,‎ (lire en ligne)