Saillant de Wadi Halfa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Saillant de Wadi Halfa
Image illustrative de l’article Saillant de Wadi Halfa
Carte des limites frontalières du saillant de Wadi Halfa avec en surlignance les eaux du lac Nasser.
Administration
Pays Drapeau du Soudan Soudan
Drapeau de l'Égypte revendiqué par l' Égypte
Coordonnées 22° 05′ 31″ nord, 31° 24′ 20″ est

Le saillant de Wadi Halfa est une région frontalière du Soudan, actuellement revendiquée par l'Égypte.

Géographie[modifier | modifier le code]

Le saillant s'enfonce sur une vingtaine de kilomètres au-delà du 22e parallèle nord (qui marque l'essentiel du tracé de la frontière égypto-soudanaise), en suivant le cours du Nil. Sa largeur est d'environ 12 km de large. Sa superficie totale est de 210 km2

Son nom lui vient de la ville de Wadi Halfa située à une vingtaine de kilomètres au sud du 22e parallèle.

Histoire[modifier | modifier le code]

Vue aérienne du Lac Nasser au niveau du saillant de Wadi Halfa

Le , le Royaume-Uni délimite la frontière nord du Soudan anglo-égyptien en suivant strictement le 22e parallèle.

Deux mois plus tard, le , afin de lui fournir un terminus nord situé à Faras à la possible ligne ferroviaire en provenance de Khartoum, les limites sont rectifiées au profit du Soudan.

Depuis la construction de haut barrage d'Assouan dans les années 1960 qui entraina la création du lac Nasser, la grande majorité des terres du saillant furent submergées par les eaux. Certains riverains du fleuves ont été réinstallées à New Halfa (en), dans la région de Butana (en) à l'est du Soudan.

Avant l'inondation, d'après une carte détaillée de 1953, ont décomptait 52 villages dans la région, dont 24 sur la rive ouest du Nil (17 avec des noms sur la carte) et 29 sur la rive est de la rivière (12 avec des noms), ainsi qu'un village non dénommé sur l'île de Faras situé sur le fleuve. La plus grande ville de la région était Dubayrah (arabe : دبيرة) dépassant une population de 2 000 habitants.

Seule 30 à 40 km2 de territoire, pour la plupart situés sur les rives orientales du fleuve, ne furent fut pas immergés. Elle constitue une zone rocheuse désolée presque dépourvue de végétation.

Revendications[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]