Séisme de 1925 dans Charlevoix-Kamouraska

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Séisme de 1925 dans Charlevoix-Kamouraska
Date 28 février 1925
Magnitude 6,2 MW
Épicentre 47° 48′ nord, 69° 48′ ouest
Profondeur 10 km
Régions affectées Québec, Canada
États-Unis

Géolocalisation sur la carte : Québec

(Voir situation sur carte : Québec)
Séisme de 1925 dans Charlevoix-Kamouraska
Dégâts à Shawinigan, Québec.

Le séisme de 1925 dans Charlevoix-Kamouraska, d'une magnitude de 6,2 sur l'échelle de Richter, a touché le Nord-Est de l'Amérique du Nord le 28 février 1925[1]. Il est l'un des séismes les plus forts enregistrés au Canada au cours du XXe siècle[1], ayant atteint une intensité de VIII (sévère) sur l'échelle de Mercalli. Son épicentre se trouve dans la zone sismique de Charlevoix-Kamouraska, le long du fleuve Saint-Laurent, près de l'île aux Lièvres.

Le tremblement de terre a été ressenti dans des villes telles Québec, Shawinigan et Montréal, ainsi que dans des régions aussi éloignées que la Virginie et le long de la rivière Mississippi[2]. L'intensité a atteint une intensité maximale de VI (fort) aux États-Unis[3].

Dégâts[modifier | modifier le code]

Le séisme a causé des dégâts dans trois zones.

La première et la plus touchée s'étend sur deux bandes étroites d'une quarantaine de kilomètres le long du Saint-Laurent situées près de l'épicentre[4]. On y relève divers niveaux de dommages dans les villages de Baie-Saint-Paul, Saint-Urbain, Les Éboulements, Pointe-au-Pic, La Malbaie et Tadoussac, ainsi que dans des villages proches tels Sainte-Anne-de-la-Pocatière, Saint-Pacôme, Rivière-Ouelle, Saint-Philippe, Saint-Denis et Saint-Pascal[4].

Les deux autres zones sont celles de la ville de Québec et de Trois-Rivières / Shawinigan[4].

Séquelles[modifier | modifier le code]

Un total de 55 répliques ont été enregistrées, de magnitudes variant de 5 à 2[5].

Avec les années, plusieurs études ont été publiées sur ce séisme, dont une en 1999[1]. Un séisme, parfois qualifié de « précurseur (en) », a touché la vallée du Saint-Laurent le 30 septembre 1924. Évalué à 6,1 sur l'échelle de Richter, il a été ressentit jusqu'à Rockland et Portland[6].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]