Ryan des Hayettes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Ryan des Hayettes
Informations
Espèce
Race
Couleur
Sexe
Date de naissance
Taille
1,59 mVoir et modifier les données sur Wikidata
Père
Hugo Gesmeray (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Mère
Ryonne des Hayettes Z (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Ryan des Hayettes (sponsorisé « Hermès Ryan ») est un hongre alezan du stud-book Selle français né en 2005, concourant en saut d'obstacles avec Simon Delestre. Il est médaillé de bronze aux championnats d'Europe de saut d'obstacles en 2015[1]. Le , il gagne le Grand Prix du Saut Hermès.

Histoire[modifier | modifier le code]

Simon Delestre et Ryan des Hayettes au 54e CHI de Genève, en 2014.

Il naît le 1er juin 2005 au haras des Hayettes à Saint-Maclou dans l'Eure, en Normandie[2].

Simon Delestre et Philippe Berthol achètent Ryan en 2008 à Éric Lamaze. Delestre le forme jusqu'au plus haut niveau[3].

En décembre 2015, Ryan des Hayettes est rebaptisé Hermès Ryan, l'affixe de son éleveur étant remplacé par celui de son sponsor, Hermès International[1]. Il fait partie des chevaux favoris de sa discipline aux Jeux olympiques d'été de 2016 à Rio[4], mais se blesse dans son box durant la nuit du mardi 9 août, rendant sa récupération avant l'épreuve incertaine[5]. En raison d'une micro-fracture détectée à l'examen sur la pointe de son jarret, il est officiellement mis hors-course pour les épreuves de saut d'obstacles à Rio[6], alors qu'il était l'un des favoris à la médaille d'or en individuel.

Saison 2017[modifier | modifier le code]

Pour la saison 2017, Ryan participe à la GCL (Global Champions League) avec son cavalier Simon Delestre. Ils concourent accompagnés par Julien Epaillard, Jérome Guéry, Athina Onassis et Laura Klaphake dans l'équipe ST Tropez Pirates. Il revient après six mois d'absences sur les terrains de concours au jumping international de Bordeaux, où il réalise un double sans-faute et enchaîne plusieurs concours pour atteindre le Grand Prix de Mexico. Il y termine 3e. Quelques mois plus tard, « Ryan est revenu a 100 % » comme le confie Simon Delestre dans ses interviews[réf. nécessaire]. Il participe au CSIW de Vérone en échouant près du but avec une faute sur l'avant dernière obstacle, ayant signé encore le barrage le plus rapide. Il participe ensuite au Grand Prix d'Equita Lyon. Après un premier tour difficile dont il parvient à sortir sans faute, il effectue un barrage imbattable. Ryan des Hayettes signe là l'une des meilleures performances de sa carrière[réf. nécessaire].

Saison 2018[modifier | modifier le code]

Il participe à la GCL avec son cavalier Simon Delestre. Ils concourent accompagnés par Julien Epaillard, Jérome Guéry, Romain Duguet et Jeanne Sadran dans l'équipe Monaco Aces. Le , Ryan gagne le GP du Saut Hermès. Il remporte ici le concours de son sponsor. Il provoque beaucoup d'émotion chez le public français en étant le premier cheval associé à un français à remporter ce Grand Prix prestigieux.

Il n'est pas envoyé aux Jeux équestres mondiaux de 2018 à Tryon, en raison de précédents problèmes souvent survenus lors des longs transports en avion[7].

Saison 2019[modifier | modifier le code]

Ryan débute sa saison 2019 par une victoire dans le Grand Prix dominical du CSI 5* d’Amsterdam. Pour son 3e grand prix de l’année, il réalise un doublé historique en remportant le Grand Prix Hermès au Grand Palais, une seconde fois. Quelques semaines plus tard, il confirme en se classant 2ème du Rolex Grand Prix de Windsor, puis 3e du Grand Prix LGCT de St Tropez en septembre ! Pour clôturer au mieux cette saison qui est la 2e meilleure de sa carrière, il remporte avec brio le Grand Prix 5* de Paris.

Après ceci, il totalise plus de 2 150 000 euros de gains dans sa carrière.

Description[modifier | modifier le code]

Hermès Ryan au Paris Eiffel Jumping 2018

Ryan des Hayettes est un hongre alezan de petite taille pour sa discipline, puisqu'il ne toise que 1,60 m. Vif et respectueux, il est aussi proche de l'homme[1].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Le palmarès de Ryan est le suivant[8] :

2012[modifier | modifier le code]

2014[modifier | modifier le code]

2015[modifier | modifier le code]

Il est 14e du classement mondial des chevaux d'obstacle de la WBFSH, établi en octobre 2015[9].

  • 3e du Grand Prix CSI 5* de Hong Kong.
  • Vainqueur du Grand Prix CSI 5* d'Anvers.
  • 3e du Grand Prix d'Aix-la-Chapelle.
  • Médaille de bronze aux championnats d'Europe à Aix-la-Chapelle.
  • Vainqueur du CSI 5* de Vérone.
  • 2e de l'épreuve 1,50 m d'entrée à Vérone
  • 2e dans le Grand Prix du Longines Paris Masters.
  • 2e dans la finale du Top ten Rolex IJRC.

2016[modifier | modifier le code]

  • 2e du GCT 5* de Anvers
  • 6e du CSIO 5* de Rome
  • 3e de Nations Cup de La Baule
  • 2e de Nations Cup de Rome
  • 2e du GCT 5* de Paris

2017[modifier | modifier le code]

  • 3e du FFE GENERALI FRENCH TOUR (1,50 m) au Saut Hermès
  • 3e de la 2de manche de la GCL de Mexico (1,60 m)
  • 6e du GCT 5* de Miami (1,60 m)
  • 2e de la First Competition GCL of Madrid (1,55 m)
  • 2e du Prix Premiumares au Longines A.O.H.S (1.50–55 m)
  • 2e du LGCT de Cannes (1,60 m)
  • 5e du LGCT de Paris (1,60 m)
  • 3ede la 2de GCL de Paris (1.55–60 m)
  • Vainqueur de GCL de Paris (1,60 m)
  • 2e de 2de GCL de Berlin (1,60 m)
  • 5e du LGCT de Berlin (1,60 m)
  • 2e du GP des Brussels Stephex Masters (1,60 m)
  • 6e du GP du CSIW de Vérone (1,60 m)
  • Vainqueur du CSI-W 5* de Lyon (1,60 m)
  • 2e du Longines Masters de Paris (1,60 m)

2018[modifier | modifier le code]

  • 3e du prix Hermes Sellier au Saut Hermes (1,50 m)
  • Vainqueur du GP du Saut Hermes (1,60 m)
  • 3e de la 1st GCL Compétition au LGCT de Saint-Tropez (1.50-1,55 m)
  • 3e du Grand Prix du LGCT de Cannes (1,60 m)
  • 2d de la 2nd GCL Compétition au LGCT de Londres (1.50-1,55 m)
  • 3e du prix UNIVERSIDAD ALFONSO X EL SABIO TROPHY à Madrid (1,55 m)
  • 3e du prix Trophée de Genève au Chio 5* de Genève (1.55-1,60 m)

2019[modifier | modifier le code]

  • Vainqueur du Grand Prix of Amsterdam (1,60 m)
  • Vainqueur du Grand Prix du Saut Hermès (doublé) (1,60 m)
  • 2eme du Rolex Grand Prix 5* de Windsor (1,60 m)
  • 3eme de la 2nde qualificative Global Champions League à Londres GCT(1,55 m)
  • 3eme du Grand Prix 5* LGCT de St Tropez (1.60 m)
  • 3eme de l’épreuve (1,55 m) du CSI-W 5* de Madrid
  • Victoire dans le GP 5* des Longines Masters de Paris (1.60 m)

Origines[modifier | modifier le code]

Origines de Ryan des Hayettes / Hermès Ryan[10]
Père
Hugo Gesmeray
1995 -
Selle français
Bai, 1,68 m
Rosire
1983 -
Selle français A
Uriel
1964 Selle français A
Nankin
Jesabelle de Baugy
Eolienne
1970 Selle français A
Ultra son
Argentanaise
Teofany
1985 -
Selle français A
El Toro
1968 Pur-sang
Night and Day
Midnight Moon
Frileuse II
1971 Selle français A
Montigny XX
Kermesse
Mère
Ryonne des Hayettes Z
1997 -
Zangersheide
Alezan
Ryon d'Anzex X
1983 -
Anglo-arabe
Massondo X
1955 Anglo-arabe
Mardochee X
Duchesse X
Hera B X
1973 Anglo-arabe
Dandy du Verger X
Casbah X
Esther (Everest Life Style, Esther D95)
1981 -
BWP
Lugano Van La roche
1963 Hanovrien
Lugano I
Adlerflut
Odilia
1968 BWP
Flugel van La Roche
Erina

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c Lhermite 2016.
  2. « Informations générales de RYAN DES HAYETTES - Info chevaux », sur infochevaux.ifce.fr (consulté le 6 juillet 2019)
  3. Showjumping, « Close-Up: Hermès Ryan », sur www.worldofshowjumping.com (consulté le 3 août 2016).
  4. « Dix choses que Hermès Ryan des Hayettes met dans sa valise pour Rio » (consulté le 3 août 2016).
  5. Elodie Mas, « Ryan forfait? / RIO 2016 / Accueil - leperon.fr », sur http://www.leperon.fr/, (consulté le 10 août 2016).
  6. leperon.fr, « Ryan officiellement hors-course / RIO 2016 / Accueil - leperon.fr » (consulté le 10 août 2016).
  7. Johanna Zilberstein, « L'équipe de France devra se passer de Hermès Ryan des Hayettes aux JEM », L'Eperon,‎ (lire en ligne, consulté le 27 juillet 2018)
  8. Sébastien Roullier, « Le nouveau patron, c'est Simon! », Grand Prix magazine, no 75,‎ , p. 8-17.
  9. (en) « WBFSH / ROLEX WORLD RANKING LIST - STUDBOOKS - JUMPING », WBFSH, .
  10. « Origines de Hermès Ryan (Ryan des Hayettes) » (consulté le 9 août 2016).

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • [Lhermite 2016] Mélina Lhermite, « Hermès Ryan, le téméraire », Cheval magazine,‎