Jumping international de Bordeaux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Jumping international de Bordeaux
Description de l'image Jumping Bordeaux.JPG.
Généralités
Sport Sport équestreVoir et modifier les données sur Wikidata
Création 1978
Organisateur(s) FEI
Éditions 39
Périodicité Annuel
Statut des participants Professionnels
Site web officiel http://www.jumping-bordeaux.com

Palmarès
Tenant du titre Daniel Deußer Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Plus titré(s) John Whitaker et Franke Sloothaak (3)
Entrée du jumping au Parc des Expositions en 2012.

Le Jumping International de Bordeaux est un manifestation équestre prenant place chaque année en février au Parc des Expositions de Bordeaux. Créé par Emeric Coupérie, le Jumping accueille aujourd'hui près de 60 000 visiteurs chaque année, pour une vingtaine d'épreuves sur quatre jours.

Il est également une étape de la Coupe du monde de saut d'obstacles (seule étape Française avec Lyon) et le lieu de la finale de la Coupe du monde d'Attelage. Il accueillait jusqu'en 2014 également une épreuve du circuit de la Coupe du monde de voltige.

Histoire[1][modifier | modifier le code]

C'est en 1973, sous l'impulsion d'Emeric Coupérie, (cavalier et éleveur de chevaux) que naît le Jumping International de Bordeaux. Ce n'est, lors de sa première édition, qu'un petit jumping national en extérieur, cependant l'année suivante le "Jumping de Bordeaux" accueille déjà son premier CSI et a lieu en intérieur.

En 1976, Emeric Coupérie rencontre Max Amman, instigateur de la Coupe du monde de saut d'obstacles, et les deux hommes décident de placer une étape de ce circuit à Bordeaux. Ce nouveau "label" attire alors les foules de spectateurs et de grands cavaliers, comme par exemple David Broome ou Thomas Frühmann. En 1985 et 1986, ce sont les victoires respectives de John Whitaker sur Milton et de Pierre Durand sur Jappeloup qui font briller le Jumping de Bordeaux et son étape Coupe du Monde.

Lorsque Emerice Coupérie meurt en 1985, c'est le Marquis du Vivier qui lui succède et fait déplacer le Jumping (en 1991) à la demande de Jacques Chaban-Delmas: le concours à maintenant lieu au Vélodrome de Bordeaux et se nomme "Jumbo". L'organisation et le déroulement du Jumping dans ce lieu inadapté sont un tel fiasco que les éditions 1994 et 1995 n'ont pas lieu. Mais en 1996, le Comité des Expositions de Bordeaux (actuellement Congrès et Expositions de Bordeaux) reprend les rênes de la direction et le Jumping retrouve sa grandeur ainsi que son terrain initial: le Parc des Expositions de Bordeaux. En 2006, le Concours se déplace, mais cette fois-ci change seulement de Hall d'Exposition !


Organisation du Jumping de Bordeaux[2][modifier | modifier le code]

Aujourd'hui, le Jumping a lieu chaque année la première semaine de Février et dure quatre jours, du jeudi au dimanche. En parallèle des épreuves énoncées ci-dessous se déroulent dans la partie Exposants de parc différents ateliers autour de l'équitation et différentes disciplines souvent méconnues, comme l'équitation western ou l'équifeel.

  • Le jeudi, on assiste à la Finale Coupe des Clubs, finale d'un circuit par équipe ouvert au épreuves Club. Les cavaliers des départements 16,17, 24, 33, 40, 47, 64 participent aux épreuves qualificatives tout au long de l'année et se retrouvent à Bordeaux pour la finale. Le CSIYH1* Bordeaux Young Sires Masters, un championnat en deux manches réservé aux étalons entre 7 et 8 ans a lieu également le jeudi, rapidement suivi par un spectacle d'art équestre.
  • Depuis 2014, le vendredi soir a lieu le DEVOUCOUX Indoor Derby, un derby-cross de très haut niveau. C'est le Jumping de Bordeaux qui a initié le derby Indoor en France.
  • Deux épreuves As Poney Elite ont lieu lors de l'évènement : une vitesse le vendredi et un Grand-prix le samedi. C'est un championnat à Poney réservé aux moins de 18 ans. Épreuve Poney Elite de la tournée des As : parcours à 130 cm
  • A lieu le samedi le derby poney: un mini-derby réservé aux tout jeunes cavaliers et leurs petits poney.
  • Le samedi et le dimanche, c'est la FEI Driving World Cup (Coupe du monde d'Attelage) qui prend le dessus, puisque c'est ici la finale, qui se courre en deux manches.
  • Enfin on trouve au Jumping International de Bordeaux deux championnats dont les manches ont lieu tous les jours : Le Championnat Antarès des Partenaires (un concours disputé en quatre manches (une par jour) par des cavaliers amateurs ou professionnels, qui courent d'abord en équipe puis en individuel sous les couleurs d'un sponsor) et évidemment l'épreuve de Coupe du Monde, en six manches qui qualifiera les cavaliers pour la finale à Paris.


Palmarès des épreuves coupe du monde[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Coupe du monde de saut d'obstacles.
Saut d'Obstacle
Année Cavalier Monture Nation
1978 Christian Huysegoms Katapulte Drapeau : Belgique
1979 David Broome Queens Way Big Q Drapeau : Royaume-Uni
1980 Hervé Godignon Gitan P Drapeau : France
1981 Gerd Wiltfang Goldika Drapeau : Allemagne
1982 Gerry Mullins Rockbarton Drapeau : Irlande
1983 Thomas Frühmann Arizona Drapeau : Autriche
1984 John Whitaker Clonée Drapeau : Royaume-Uni
1985 John Whitaker Milton Drapeau : Royaume-Uni
1986 Pierre Durand Jappeloup Drapeau : France
1987 Thomas Frühmann Grandeur Drapeau : Autriche
1988 Franke Sloothaak Walzerkönig Drapeau : Allemagne
1989 Hubert Bourdy Morgat Drapeau : France
1990 Roger-Yves Bost Norton de Rhuys Drapeau : France
1991 Michel Robert Nonix Drapeau : France
1992 Roger-Yves Bost Norton de Rhuys Drapeau : France
1993 Michael Whitaker Two Step Drapeau : Royaume-Uni
1996 Nick Skelton Dollar Girl Drapeau : Royaume-Uni
1997 Wout-Jan van der Schans Leroy Brown Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas
1998 Franke Sloothaak Joly Coeur Drapeau : Allemagne
1999 Franke Sloothaak Joly Coeur Drapeau : Allemagne
2000 John Whitaker Welham Drapeau : Royaume-Uni
2001 ex-aequo

-Ludo Philipaerts

-Willi Mellinger

-

Parco

Calvaro V

-

Drapeau : Belgique

Drapeau : Suisse

2002 Olivier Jouanneteau Uélème Drapeau : France
2003 Jan Tops Grande Dame Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas
2004 Rodrigo Pessoa Baloubet du Rouet Drapeau du Brésil Brésil
2005 Hubert Bourdy Ève des Etisses Drapeau : France
2006 Juan-Carlos Garcia Loro Piana Albin III Drapeau : Italie
2007 Michel Robert Galet d'Auzay Drapeau : France
2008 Gerco Schröder Eurocommerce Milano Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas
2009 Albert Zoer Oki Doki Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas
2010 Marcus Ehning Leconte Drapeau : Allemagne
2011 Philipp Weishaupt Catoki Drapeau : Allemagne
2012 Kevin Staut Silvana*HDC Drapeau : France
2013 Hans-Dieter Dreher Magnus Romeo Drapeau : Allemagne
2014 Marcus Ehning Cornado NRW Drapeau : Allemagne
2015 Bertram Allen Romanov Drapeau : Irlande
2016 Kevin Staut Rêveur de Hurtebise Drapeau : France
2017 Julien Epaillard Quatrin de la Roque Drapeau : France
2018 Pieter Davos Espoir Drapeau : Belgique
2019 Daniel Deußer Tobago Z Drapeau : Allemagne
Le meneur néerlandais, Koos de Ronde (vainqueur en 2013), lors de la présentation des attelages avant l'épreuve.
Attelage
Année Meneur Nation
2012 Boyd Exell Drapeau : Australie
2013 Koos de Ronde Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas
2014 Boyd Exell Drapeau : Australie
2015 Boyd Exell Drapeau : Australie
2016 Ijsbrand Chardon Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas
2017 Boyd Exell Drapeau : Australie
2018 Boyd Exell Drapeau : Australie
2019 Bram Chardon Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas


Voltige
Année Femme Nation Homme Nation
2012 Joanne Eccles Drapeau : Royaume-Uni Patric Looser Drapeau : Suisse
2013 Simone Jäiser Drapeau : Suisse Nicolas Andréani Drapeau : France
2014 Anna Cavallaro Drapeau : Italie Nicolas Andréani Drapeau : France


Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « L'histoire du Jumping International de Bordeaux », sur www.jumping-bordeaux.com (consulté le 4 août 2019)
  2. « Programme – JUMPING INTERNATIONAL DE BORDEAUX 2019 », sur www.jumping-bordeaux.com (consulté le 4 août 2019)