Rue Notre-Dame (Trois-Rivières)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Rue Notre-Dame.

Rue Notre-Dame
Image illustrative de l’article Rue Notre-Dame (Trois-Rivières)
La basilique Notre-Dame-du-Cap, l'un des bâtiments sur la rue Notre-Dame.
Situation
Pays Drapeau du Canada Canada
Drapeau : Québec Québec
Ville Trois-Rivières
Tenant Route Sainte-Anne Est (Yamachiche)
Aboutissant Rue Notre-Dame (Champlain)
Morphologie
Type Rue
Histoire
Création XVIIe et XVIIIe siècles

La rue Notre-Dame est une voie routière située à Trois-Rivières au Québec (Canada). C'est l'une des plus anciennes voies carrossables de la ville.

Situation et accès[modifier | modifier le code]

Elle occupe le tracé de l'ancestral Chemin du Roy qui reliait Québec à Montréal. Elle traverse la ville d'est en ouest en longeant parallèlement le fleuve Saint-Laurent et le lac Saint-Pierre. La rue est divisée en trois sections distinctes, soit Ouest, Centre et Est.

Son tracé correspond à la route 138 à Pointe-du-Lac (à l'exception d'où elle passe par le chemin du Lac-Saint-Pierre), à Trois-Rivières-Ouest à l'ouest de l'autoroute 55, à Trois-Rivières et à Sainte-Marthe-du-Cap.

Origine du nom[modifier | modifier le code]

Le nom de Notre-Dame provient probablement de la désignation de la mission des Jésuites de Trois-Rivières, qui été dédiée à « Notre-Dame-de-la-Conception »[1].

Historique[modifier | modifier le code]

La rue Notre-Dame portait le nom de Grande Rue à Trois-Rivières avant même de prendre son nom vers 1650[1]. Sur le plan Hopkins de 1879, elle était désignée sous le nom de rang de la Banlieue dans la paroisse de Trois-Rivières et de Grand Chemin à Pointe-du-Lac[2].

À la suite de la grande digue de 1896, le sillage du Chemin du Roy fut déplacé vers le rang de l'Acadie, à l'intérieur des terres. La rue Notre-Dame a été prolongée vers Yamachiche en 1936 dans le but d'éviter deux passages à niveau[2]. En 1923, le tronçon entre la rue du Père-Daniel et la rue de la Papeterie est fermé pour permettre la construction de la papeterie de la Three Rivers Pulp and Paper Company (l’actuelle Kruger). En 1947, la section dans le Vieux-Trois-Rivières prit le nom de rue des Ursulines pour marquer le 250e anniversaire de l’établissement des Ursulines à Trois-Rivières. La section de la rue Saint-Pierre entre la rue des Casernes et la rue Laviolette endossa alors le nom de Notre-Dame[1]. En 2005, l'intersection avec la rue de la Papeterie fut fermée et la section ouest se termine par un cul-de-sac. En 2010, la section entre la rue du Père-Daniel et le chemin de fer à l'ouest de la rue De La Vérendrye est obstruée pour permettre l’extension du port de Trois-Rivières[3].

Bâtiments remarquables et lieux de mémoire[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c « Notre-Dame Centre, rue », sur Répertoire des toponymes de Trois-Rivières (consulté le 7 juin 2015).
  2. a et b « Notre-Dame Ouest, rue », sur Répertoire des toponymes de Trois-Rivières (consulté le 7 juin 2015).
  3. Mathieu Lamothe, « Fermeture de la rue Notre-Dame: Des commerçants craignent le pire », Le Nouvelliste,‎ (lire en ligne).

Annexes[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :