Rue Ambroise-Paré

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

10e arrt
Rue Ambroise-Paré
Situation
Arrondissement 10e
Quartier Saint-Vincent-de-Paul
Début 95, rue de Maubeuge
Fin Rue Guy-Patin
boulevard de Magenta
Voies desservies Rue Saint-Vincent-de-Paul
Morphologie
Longueur 210 m
Largeur 20 m
Géocodification
Ville de Paris 0267
DGI 0262

Géolocalisation sur la carte : Paris

(Voir situation sur carte : Paris)
Rue Ambroise-Paré

La rue Ambroise-Paré est une voie du 10e arrondissement de Paris, en France.

Situation et accès[modifier | modifier le code]

La rue Ambroise-Paré est une voie publique située dans le 10e arrondissement de Paris. Elle débute au 95, rue de Maubeuge et se termine rue Guy-Patin. Elle longe l'entrée de l'hôpital Lariboisière.

Origine du nom[modifier | modifier le code]

Située dans le voisinage de l'hôpital Lariboisière, elle porte le nom du chirurgien français Ambroise Paré (1509-1590).

Historique[modifier | modifier le code]

Cette rue est ouverte en 1844, sur une partie du clos Saint-Lazare, puis prolongée par décret du 19 novembre 1855.

C'est dans la rue Ambroise-Paré, près de la gare du Nord, que se trouve l'un des principaux lieux de vente de la drogue dure de la capitale. L'endroit, très passant grâce à la présence de l'hôpital Lariboisière, ne manque pas d'atouts pour les consommateurs. Située à proximité immédiate de la première gare d'Europe et des quartiers de Barbès et de la Goutte-d'Or, la rue comprend des entrées dans des parkings souterrains et des toilettes publiques : autant d'endroits où les usagers peuvent faire leurs injections à l'abri des regards[3].

Bâtiments remarquables et lieux de mémoire[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes, sources et références[modifier | modifier le code]

  1. La rue Guy-Patin et le prolongement de la rue de Maubeuge.
  2. a b et c La nouvelle rue de Bouvines est devenue la rue de Maubeuge entre le boulevard de Magenta et le boulevard de La Chapelle.
  3. « Rue Ambroise-Paré, carrefour de la drogue dure à Paris », lefigaro.fr.