Rosenheim

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Rosenheim (homonymie).
Rosenheim
Max-Josefs-Platz, zone piétonne depuis 1984
Max-Josefs-Platz, zone piétonne depuis 1984
Blason de Rosenheim
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Land Drapeau de Bavière Bavière
District
(Regierungsbezirk)
Haute-Bavière
Arrondissement
(Landkreis)
Rosenheim (ville-arrondissement)
Nombre de quartiers
(Ortsteile)
30
Bourgmestre
(Oberbürgermeisterin)
Gabriele Bauer (CSU)
(2001-2006)
Code postal 83022, 83024, 83026
Code communal
(Gemeindeschlüssel)
09 1 63 000
Indicatif téléphonique 08031
Immatriculation RO
Démographie
Population 60 889 hab. (31 décembre 2014)
Densité 1 636 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 51′ 00″ Nord 12° 07′ 59″ Est / 47.85, 12.133
Altitude 444 m
Superficie 3 722 ha = 37,22 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Allemagne

Voir la carte administrative d'Allemagne
City locator 14.svg
Rosenheim

Géolocalisation sur la carte : Allemagne

Voir la carte topographique d'Allemagne
City locator 14.svg
Rosenheim
Liens
Site web www.rosenheim.de

Rosenheim est une ville allemande, localisée entre Munich et Salzbourg, en Haute-Bavière. Elle est située sur la rivière Inn. Avec plus de 60 000 habitants, elle est la troisième ville la plus peuplée du district de Haute-Bavière après Munich et Ingolstadt.

La ville est un important nœud de circulation dans le triangle Munich (à 60 km au nord-ouest), Salzbourg (environ 80km à l'ouest) et vers les Alpes au sud avec Innsbruck et le col du Brenner premettant d'accéder à l'Italie, pour le réseau de chemin de fer autant que pour celui de l'autoroute.

Dans un périmètre de 25 km autour de Rosenheim se trouvent le Chiemsee, le Simssee et d'une douzaine de lacs ainsi que les premières montagnes des Alpes du nord dont le Wendelstein. La ville est ainsi très attirante pour les amateurs de randonnée, de varappe, du parapente, du VTT et les skieurs.

Grâce à la Fachhochschule (école supérieure technique) avec sa filière sur le travail du bois, Rosenheim attire des étudiants de toute l'Allemagne.

La ville abrite un couvent de capucins datant de 1606.

Jumelages[modifier | modifier le code]

Sport[modifier | modifier le code]

Il existe à Rosenheim une longue tradition de hockey sur glace. L'association de sport locale, le Sportbund Rosenheim, a été champion allemand en 1982, 1985 et 1989, mais l'équipe a alors été recalée en 2e division pour des raisons financières. Après la remontée immédiate en 1e division, l'équipe a été rebaptisée Starbulls.

Personnalités liées à la ville[modifier | modifier le code]

Citoyens d'honneur[modifier | modifier le code]

Depuis 1905, treize personnes ont été faites citoyen d'honneur (Ehrenbürger) de Rosenheim, parmi lesquelles Hans Ritter von Lex, Paul von Hindenburg et Johann Klepper.

Nés à Rosenheim[modifier | modifier le code]

Josef Enzensperger (1873–1903) Alpiniste et météorologue
Hermann Göring (1893–1946) Aviateur et homme politique allemand, ministre de l'air du Troisième Reich.
Günther Maria Halmer (1943) Acteur
George Dzundza (1945) Acteur américain
Martin Tomczyk (1981) Pilote automobile
Sven et Lars Bender (1989) Frères jumeaux et tous les deux internationaux allemands.

Autres personnalités liées à la ville[modifier | modifier le code]

Edmund Stoiber (1941) Ancien ministre-président de la Bavière et président de la CSU, a étudié au lycée Ignaz-Günther-Gymnasium.
Hans-Ulrich Rudel (1916)-(1982) pilote allemand de Stuka et un membre du NSDAP (parti national-socialiste). Il est le militaire allemand le plus décoré de la seconde Guerre mondiale
Karl-Theodor zu Guttenberg (1971) Homme politique, ministre de la défense en 2009, a étudié au lycée Ignaz-Günther jusqu'à son Abitur.
Bastian Schweinsteiger (1984) Footballeur international allemand, formé entre 1992 et 1998 au TSV 1860 Rosenheim et vainqueur de la Coupe du monde de football 2014.