Rollins Band

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Rollins Band
Description de cette image, également commentée ci-après

le Rollins Band en 2007

Informations générales
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre musical metal alternatif, post-hardcore, hard rock, funk metal
Années actives 1987-1997, 1999-2003, 2006-2006
Composition du groupe
Anciens membres Henry Rollins
Chris Haskett
Sim Cain
Theo Van Rock
Andrew Weiss
Melvin Gibbs
Jim Wilson
Marcus Blake
Jason Mackenroth

Rollins Band est un groupe américain fondé par Henry Rollins en 1987.


Histoire[modifier | modifier le code]

Avant la fondation officielle du groupe, Henry Rollins avait enregistré avec Mick Green à la batterie, Bernie Wandel à la basse et Chris Haskett à la guitare l'album Hot animal machine (présenté comme un album solo de Rollins) et le maxi Drive by shooting (où les quatre comparses se présentent comme les « Henrieta Collins and the Wifebeating Childhaters »). Les sonorités des deux albums demeuraient assez semblables à celles de l'ex-groupe punk dont Rollins était le chanteur, le fameux Black Flag, avec des pointes de heavy metal et de jazz. Le EP Drive by shooting flirtant avec la dérision.

Si Haskett demeure dans le projet, Mick Green et Bernie Wandel sont remplacés le printemps de la même année par Sim Cain et Andrew Weiss, pour former Rollins Band et partir en tournée aux États-Unis et en Europe, ils recruteront au cours de cette tournée leur ingénieur son et cinquième membre Theo Van Rock.

Avant la fin de l'année Rollins Band enregistrent leur premier album Life Time (produit par Ian MacKaye de Fugazi), suivront Do It (1988), Hard Volume (1989) et Turned On (1990).

Ils sont invités à la première édition du festival Lollapalooza en 1991.

En 1992, ils sortent The End of Silence, un album qui connaît des ventes honorables et dont deux morceaux sont même diffusés par MTV (« Low Self Opinion » et « Tearing »). L'album présente des influences jazz fusion. Ils tournent en première partie de la tournée européenne de Red Hot Chili Peppers avant un passage au Dynamo Open Air et au Festival de Reading.

Après la tournée, Weiss (impliqué dans d'autres projets et prenant une autre direction musicale) est remplacé par le bassiste jazz et funk Melvin Gibbs sur recommandation du guitariste Vernon Reid (Gibbs refusera l'offre au tout début pour finalement l'accepter).

En 1994 le groupe connaît enfin la notoriété avec l'album Weight, dont le fameux clip « Liar » passera en boucle sur MTV. Cette même année le groupe apparaît sur la bande originale du film The Crow avec le titre Ghostrider et sur la bande originale du film Demon Knight avec la pièce Fall Guy. Le groupe se produit au Woodstock '94.

En 1997 ils sortent Come In and Burn chez Dreamworks Label, l'album est mal accueilli par la presse.

La même année Henry Rollins congédie les membres du groupe et les remplace par ceux du groupe Mother Superior pour sortir Get Some Go Again en 2000, Nice en 2001, un album live intitulé The Only Way to Know for Sure et enfin Rise Above: 24 Black Flag Songs to Benefit the West Memphis Three en 2004.

En 2006, Henry Rollins reforme le groupe avec Chris Haskett, Sim Cain et Melvin Gibbs le temps de quelques dates et d'une prestation lors du dernier numéro de son show télévisé The Henry Rollins Show.

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

  • Life Time (1988)
  • Hard Volume (1989)
  • The End of Silence (1992)
  • Weight (1994)
  • Come In and Burn (1997)
  • Get Some Go Again (2000)
  • Nice (2001)

Albums live[modifier | modifier le code]

  • Do It (1988)
  • Turned On (1990)
  • Electro Convulsive Therapy (1993)
  • Insert Band Here: Live in Australia 1990 (1999)
  • A Clockwork Orange Stage (2000)
  • The Only Way to Know for Sure (2002)