Roger Vergé

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Roger Vergé
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activités
Autres informations
Maître
Alexis Chanier (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Roger Vergé, né le à Commentry (Allier) et mort le à Mougins (Alpes-Maritimes), est un cuisinier français.

Éléments de biographie[modifier | modifier le code]

Roger Vergé est une des figures de la gastronomie française contemporaine. La passion de la cuisine lui vient de sa tante Célestine qu'il mettra à l'honneur dans ses nombreux livres.

Il a contribué au développement de la renommée de la cuisine française, notamment en s'associant avec Paul Bocuse et Gaston Lenôtre pour créer le Pavillon français à Walt Disney World à Orlando en Floride[réf. nécessaire].

Roger Vergé décède le à Mougins à l'âge de 85 ans[1].

Le Moulin de Mougins[modifier | modifier le code]

L’histoire du Moulin de Mougins débute en 1969[2], où Roger Vergé et sa femme Denise s'installent sur la Côte d'Azur après des étapes à Cavalière et en Jamaïque. Très vite, le succès est au rendez-vous et la première étoile au Guide Michelin arrive en 1970. La deuxième est décrochée en 1972 et la consécration arrive en 1974 avec la troisième étoile.

Roger Vergé a également – dans les années 1970 – créé une deuxième adresse dans le cœur historique du village de Mougins : L’Amandier de Mougins[3].

En 1982, à Disneyworld, dans le cadre d’EPCoT Center, voit l'ouverture d'une aventure américaine avec la gestion de la restauration du Pavillon français avec ses deux amis partenaires : Paul Bocuse et Gaston Lenôtre. Résultats : Les Chefs de France et Le Bistro de Paris.

Beaucoup de chefs prestigieux ont officié dans ses cuisines sous sa direction :Jacques Maximin, Bruno Cirino, Daniel Boulud[4], Alain Ducasse, Jacques Chibois[5], Serge Chollet, Gilles Goujon, Denis Fétisson, David Bouley, Daniel Rozier (chef pâtissier à l'Amandier) et bien d'autres.

En 2003, Roger Vergé se retire des fourneaux et cède Le Moulin de Mougins à Alain Llorca, jeune chef prometteur qui officiait alors au Negresco à Nice[réf. nécessaire].

En 2006, la première édition du Festival international de la gastronomie et des arts de vivre de Mougins lui rend hommage pour sa contribution à la ville de Mougins et à la gastronomie[6].

Ami des arts et des artistes, Roger Vergé a au fil des années transformé son restaurant en musée vivant avec des œuvres de ses amis César, Arman, Jean-Michel Folon ou Théo Tobiasse.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Ma Cuisine du Soleil (1978)
  • Les Fêtes de Mon Moulin (1993)
  • Les Légumes de Mon Moulin (1997)
  • Les Tables de Mon Moulin (1998)
  • Les Fruits de Mon Moulin (1999)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Décès du cuisinier Roger Vergé à 85 ans, Le Figaro, 6 juin 2015.
  2. « Côte d'Azur cote d'amour », LExpress.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 10 mars 2018)
  3. Biographie de Roger Vergé.
  4. Sandrine KAUFFER, « Mougins 2017 : Daniel Boulud "Je dois ma réussite à Roger Vergé !" », Nouvelles Gastronomiques de Paris,‎ (lire en ligne, consulté le 10 mars 2018)
  5. (en-GB) « Roger Vergé, French chef - obituary », telegraph.co,‎ (ISSN 0307-1235, lire en ligne, consulté le 10 mars 2018)
  6. Histoire du Festival international de la gastronomie et des arts de vivre de Mougins.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]