Roger Vergé

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Roger Vergé
Naissance
Commentry (Allier)
Décès (à 85 ans)
Mougins (Alpes-Maritimes)
Nationalité Drapeau de la France France
Profession
Distinctions

Roger Vergé, né le à Commentry (Allier) et mort le à Mougins (Alpes-Maritimes), est un cuisinier français.

Éléments de biographie[modifier | modifier le code]

Roger Vergé est une des figures de la gastronomie française contemporaine. La passion de la cuisine lui vient de sa tante Célestine qu'il mettra à l'honneur dans ses nombreux livres.

Il a contribué au développement de la renommée de la cuisine française, notamment en s'associant avec Paul Bocuse et Gaston Lenôtre pour créer le Pavillon français à Walt Disney World à Orlando en Floride[réf. nécessaire].

Roger Vergé décède le à Mougins à l'âge de 85 ans[1].

Le Moulin de Mougins[modifier | modifier le code]

L’histoire du Moulin de Mougins débute en 1969[2], où Roger Vergé et sa femme Denise s'installent sur la Côte d'Azur après des étapes à Cavalière et en Jamaïque. Très vite, le succès est au rendez-vous et la première étoile au Guide Michelin arrive en 1970. La deuxième est décrochée en 1972 et la consécration arrive en 1974 avec la troisième étoile.

Roger Vergé a également – dans les années 1970 – créé une deuxième adresse dans le cœur historique du village de Mougins : L’Amandier de Mougins[3].

En 1982, à Disneyworld, dans le cadre d’EPCoT Center, voit l'ouverture d'une aventure américaine avec la gestion de la restauration du Pavillon français avec ses deux amis partenaires : Paul Bocuse et Gaston Lenôtre. Résultats : Les Chefs de France et Le Bistro de Paris.

Beaucoup de chefs prestigieux ont officié dans ses cuisines sous sa direction :Jacques Maximin, Daniel Boulud[4], Alain Ducasse, Jacques Chibois[5], Serge Chollet, Gilles Goujon, Denis Fétisson, David Bouley, Daniel Rozier (chef pâtissier à l'Amandier) et bien d'autres.

En 2003, Roger Vergé se retire des fourneaux et cède Le Moulin de Mougins à Alain Llorca, jeune chef prometteur qui officiait alors au Negresco à Nice[réf. nécessaire].

En 2006, la première édition du Festival international de la gastronomie et des arts de vivre de Mougins lui rend hommage pour sa contribution à la ville de Mougins et à la gastronomie[6].

Ami des arts et des artistes, Roger Vergé a au fil des années transformé son restaurant en musée vivant avec des œuvres de ses amis César, Arman, Jean-Michel Folon ou Théo Tobiasse.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Ma Cuisine du Soleil (1978)
  • Les Fêtes de Mon Moulin (1993)
  • Les Légumes de Mon Moulin (1997)
  • Les Tables de Mon Moulin (1998)
  • Les Fruits de Mon Moulin (1999)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Décès du cuisinier Roger Vergé à 85 ans, Le Figaro, 6 juin 2015.
  2. « Côte d'Azur cote d'amour », LExpress.fr,‎ (lire en ligne)
  3. Biographie de Roger Vergé.
  4. Sandrine KAUFFER, « Mougins 2017 : Daniel Boulud "Je dois ma réussite à Roger Vergé !" », Nouvelles Gastronomiques de Paris,‎ (lire en ligne)
  5. (en-GB) « Roger Vergé, French chef - obituary », telegraph.co,‎ (ISSN 0307-1235, lire en ligne)
  6. Histoire du Festival international de la gastronomie et des arts de vivre de Mougins.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]