Roger Darrobers

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Roger Darrobers est un sinologue français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Roger Darrobers a étudié le chinois à l'INALCO avant d'être été attaché culturel en Chine.

Il est professeur de langue et civilisation chinoise à l'Université de Paris-X Nanterre. Ses recherches actuelles portent sur l'histoire du théâtre chinois et sur les textes politiques et philosophiques de Zhu Xi (1130-1200).

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Pékin, capitale impériale, mégapole de demain, Gallimard, coll. « Découvertes Gallimard/Histoire » (no 528), 2008, 128 p. (ISBN 978-2-07-035633-1)
  • Pékin scènes vues. Clichés noir et blanc Tristan Chapuis, Bleu de Chine, 2002, 304 p.
  • Pékin au détour des rues et des ruelles. Quarante trajets pour s’égarer, Dessins de Gao Xiang, Bleu de Chine, 2000, rééd. 2003, 308 p.
  • Opéra de Pékin. Théâtre et société à la fin de l’empire sino-mandchou, Iconographie couleur de Jean-Marie Fégly, Bleu de Chine, 1998, 462 p.
  • Éléments fondamentaux de la phrase chinoise (en collaboration avec Mme Xiaohong Xiao Planes), Éditions You-Feng, 1998, 282 p.
  • Proverbes chinois, Seuil, 1996, réédition Points 2004, 250 p (ISBN 978-2-02-024017-8)
  • Le Théâtre chinois, PUF, Que sais-je ?, 1995
  • Les Radicaux dans l'écriture chinoise, Le Phenix, 1990
  • Les réactions officielles chinoises à l'ambassade de Lord Macartney en Chine (1793) (Thèse de doctorat d'État sous la direction de Jacques Pimpaneau, 1989)[1]
  • Le théâtre du sud (Nanxi) à partir du XIIe siècle et ses survivances dans l'actuel théâtre du Fujian (Thèse de 3e cycle sous la direction de Robert Ruhlmann, 1984)
Traductions

Roger Darrobers a traduit de nombreux livres de Liu Xinwu (刘心武)[2], mais aussi :

  • Pa Kin (巴金), Le Jardin du repos, court roman, trad. par Nicolas Chapuis et Roger Darrobers, révisée par Bai Yuegui et Robert Ruhlmann, Robert Laffont (coll. “Pavillon/Langues'O”) 1979, 236 pp.
Rééd. : Robert Laffont, coll. “Classiques Pavillons”, 1984 et 2005, 236 pp.
Articles et comptes rendus

Roger Darrobers a écrit de nombreux articles ou chapitres de livres[3], notamment dans :

  • Cinémas d'Asie, d'hier et d'aujourd'hui, Armand Colin, 2015 (ISBN 978-2-2002-9124-2)
  • Études chinoises
  • La Revue française de Pékin
  • la Revue bibliographique de sinologie

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. repris dans Alain Peyrefitte, Un choc de cultures. La Vision des Chinois, 1991
  2. Traductions de livres de Liu Xinwu :
    • Je suis né un 4 juin, Mémoires littéraires, Bleu de Chine, Gallimard, 2013, 1 020 pages.
    • Poussière et Sueur, Gallimard, collection « Folio », réédition de la traduction parue chez Bleu de Chine, en 2003.,
    • La Cendrillon du canal, suivi de Poisson à face humaine, Gallimard, collection « Folio, 2 euros », réédition des traductions parues chez Bleu de Chine en 2003 et en 2004.
    • La Démone bleue, Bleu de Chine, 2005
    • Poisson à face humaine, Bleu de Chine, 2004.
    • Poussière et sueur, Bleu de Chine, 2004
    • La Cendrillon du canal, Bleu de Chine, 2003
    • L’Arbre et la Forêt. Destins croisés, Bleu de Chine, 2002
  3. Liste des travaux et publications de Roger Darrober sur le site du CRCAO