Robert Raynal

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Raynal.
Robert Raynal

Pas d'image ? Cliquez ici

Fiche d'identité
Naissance
à Perpignan (France)
Décès (à 74 ans)
à Marseille (France)
Taille 1,75 m (5 9)
Surnom Bob
Position demi d'ouverture
Carrière en junior
Période Équipe  
1953-1956 Castres olympique
Carrière en senior
Période Équipe M (Pts)a
1956-1957
1957-1958
1958-1963
USA Perpignan
Racing Club de France
AS Béziers
? (?)
 ? (?)
 ? (?)


a Compétitions nationales et continentales officielles uniquement.
Dernière mise à jour le 31 juillet 2013.

Robert Raynal, né le à Perpignan et mort le à Marseille[réf. nécessaire], est un joueur français de rugby à XV. Demi d'ouverture formé à Castres et Perpignan, Bob est le fils de l'international François Raynal[1]. Son palmarès comprend un titre de champion de France avec l'AS Béziers en 1961.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse et débuts[modifier | modifier le code]

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Question book-4.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (indiquez la date de pose grâce au paramètre date).
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [Comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

Robert Raynal commence sa carrière en 1953 au Castres olympique, club où son père est entraîneur. Ses bonnes prestations le propulsent rapidement en juniors A et lui ouvrent les portes de l'équipe des moins de 18 ans des Pyrénées. À la suite d'un nouveau déménagement, il retourne à Perpignan où il intègre le lycée Arago et l'USA Perpignan. Il remporte le titre de champion de France juniors avec les Sang et Or en 1956. Le Catalan intègre l'équipe première de Perpignan au début de la saison 1956-1957. En novembre 1956, il joue avec l'équipe de France B (l'anti-chambre du XV de France) un match contre la sélection nationale des Domenech, Boniface et Celaya à Mont-de-Marsan. À l'issue de la saison, il quitte Perpignan pour poursuivre ses études de droit à Paris. Il rejoint alors les rangs du Racing Club de France. Avec les Racingmen, il devient champion de France des réserves en mai 1958 face au Stade montois.

Carrière avec l'AS Béziers[modifier | modifier le code]

Nommé inspecteur des impôts à Béziers, Raynal s'engage avec l'AS Béziers à l'été 1958. En mai 1960, l'AS biterroise accède pour la première fois de son histoire à la finale du championnat de France : Raynal inscrit l'unique essai des Héraultais, qui s'inclinent néanmoins face à Lourdes 11 à 14[2]. Une semaine plus tard, le Catalan perd la finale du Challenge Yves du Manoir face au Stade montois[3]. La saison suivante, Raynal et Béziers se hissent à nouveau en finale du Championnat de France : le 28 mai 1961, ils s'imposent 6 à 3 face à l'US Dax grâce à un drop inespéré de Pierre Danos en fin de match[4]. Béziers remporte le premier de ses 11 boucliers de Brennus.

Bob Raynal manque une partie de la saison 1961-1962 à cause de son service militaire, qu'il effectue en Algérie pendant la guerre[réf. nécessaire]. Absent pour la finale du championnat de France, que Béziers joue contre le SU Agen, il est en revanche présent pour la finale de la Coupe d'Europe des clubs champions FIRA disputée le 24 juin 1962 à Bucarest contre le Grivita Rozie. Les Biterrois remportent la première édition de la Coupe d'Europe de rugby en dominant les Roumains sur le score de 19 à 3[5].

Fin de carrière précipitée[modifier | modifier le code]

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Question book-4.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (indiquez la date de pose grâce au paramètre date).
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [Comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

Le 17 mars 1963, Bob Raynal se blesse gravement lors d'une match à Pau. Touché à un rein, l'ouvreur biterrois est opéré dans une clinique paloise. Son rein est sauvé, mais sa carrière au haut niveau s'arrête prématurément, à l'âge de 26 ans. Il reprend le rugby pour le plaisir au SMUC à Marseille, puis à Clermont-Ferrand où il intègre l'École des impôts. Après avoir ouvert un cabinet d'expert-comptable à Coulommiers, il dispute des matchs au début des années 1970 avec les anciens du Racing Club de France, les Caïds.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Robert Raynal », sur www.finalesrugby.com (consulté le 31 juillet 2013)
  2. « Stadium Municipal, Toulouse, 22 mai 1960 », sur www.lnr.fr, LNR,‎ (consulté le 30 juillet 2013)
  3. « Finale disputée à Paris le 28 mai 1960 », sur www.asbh.net, AS Béziers (consulté le 31 juillet 2013)
  4. « Stade de Gerland, Lyon, 28 mai 1961 », sur www.lnr.fr, LNR,‎ (consulté le 30 juillet 2013)
  5. « Rétro 1962 : Béziers Champion d'Europe », sur www.asbh.net, AS Béziers,‎ (consulté le 31 juillet 2013)