Rip Hopkins

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Rip Hopkins
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (49 ans)
Nationalité
Activité

Rip Hopkins, né le à Sheffield, est un photographe anglais.

Biographie[modifier | modifier le code]

Rip Hopkins fait ses études supérieures à l'École nationale supérieure de création industrielle à Paris. En collaboration avec Médecins sans frontières, il réalise des reportages photographiques et des documentaires sur les populations en danger aux quatre coins du monde[1].

En 1996, il devient membre de l'Agence VU. L'année suivante, il est lauréat de la bourse Mosaïque, du prix Kodak du jeune photo reporter et de l'Observer Hodge Award[1].

En 2000, il obtient la bourse de la fondation Hachette, qui lui permet de réaliser une recherche photographique au Tadjikistan. Avec ce travail, il gagne en 2002 le prix HSBC pour la photographie[1] grâce auquel le livre Tadjikistan tissages est édité chez Actes Sud. La même année, il obtient la bourse du FIACRE qui lui permet de réaliser le livre Déplacés, paru aux Éditions Textuel en 2004[2].

Il a exposé ses travaux à la Photographers Gallery (en) (Londres), au musée d'Orsay (Paris), à la Maison européenne de la photographie (Paris) et au musée d'Art moderne et contemporain (Strasbourg)[3].

Ses œuvres figurent dans la collection de la Fondation Guerlain, FNAC, LaSalle Bank (en), HSBC et du Centre Pompidou[2].

En 2013, avec Ghazal Brunel et Franck Brunel, il fonde Wizzer, une application de mise en relation et de paiement pour le covoiturage au quotidien, application fermée en 2015[4].

Publications[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]