Théophile d'Adana

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un saint catholique image illustrant le Moyen Âge
Cet article est une ébauche concernant un saint catholique et le Moyen Âge.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Théophile d'Adana († 538), également connu comme Théophile le Pénitent, a été économe puis évêque d'Adana, en Cilicie. Il ne faut pas le confondre avec :

Légende de Théophile[modifier | modifier le code]

Fêté le 4 février, Théophile aurait été destitué de son poste d'économe. Pour sortir de la pauvreté, il aurait vendu son âme au diable, avant de faire annuler ce contrat par la Vierge et de rétablir sa situation par la repentance[1].

D'après Sabine Baring-Gould[2] (1834 – 1924), le récit original du pacte passé par Théophile avec le diable est l’œuvre d'un disciple de Théophile lui-même, Eutychianus. Ce dernier affirme qu'il a vu la chose de ses propres yeux, et que le récit lui en a été fait par Théophile. Du texte grec d'Eutychianus, il ne nous reste que deux traductions en latin : celle de Paul Diacre, et l'autre de Gentianus Hervetus. La version de Paul Diacre a été versifiée par le clerc germanique Ragewin vers 1180. La vie de Théophile est rapportée par Rutebeuf dans son Miracle de Théophile.

Il s'agirait de la source d'inspiration de la légende de Faust.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Les Acta Sanctorum des Bollandistes placent la date de ces événements en 538 de notre ère
  2. Cf. Sabine Baring-Gould, Curious Myths of the Middle Ages, Oxford et Cambridge, Rivingtons, , « Theophilus »