René Houseman

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Houseman.

René Houseman
Image illustrative de l’article René Houseman
René Houseman en 1978.
Biographie
Nom René Orlando Houseman
Nationalité Drapeau : Argentine Argentin
Naissance
Lieu La Banda (Argentine)
Décès (à 64 ans)
Lieu Buenos Aires (Argentine)
Taille 1,65 m (5 5)
Période pro. 1971-1985
Poste Ailier droit
Parcours professionnel1
SaisonsClub 0M.0(B.)
1971-1972 Drapeau : Argentine Defensores Belgrano
1973-1980 Drapeau : Argentine CA Huracán
1981 Drapeau : Argentine River Plate
1982 Drapeau : Chili Colo Colo
1983 Drapeau : Afrique du Sud Amazulu
1984 Drapeau : Argentine CA Independiente
1985 Drapeau : Argentine Excursionistas (en)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
1973-1979 Drapeau : Argentine Argentine 53 (12)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

René Orlando Houseman, né le à La Banda (Santiago del Estero en Argentine) et mort le [1], est un joueur argentin de football.

Cet ailier droit remporte la Coupe du monde de 1978 avec l'équipe d'Argentine.

Biographie[modifier | modifier le code]

Révélé par le Defensores de Belgrano, René Houseman réalise la majeure partie de sa carrière à Huracán. Dribbleur remarquable, rapide et doué des deux pieds, le petit ailier (il mesure 1,65 m) réalise des débuts remarqués, et remporte pour sa première saison le championnat Metropolitano en 1973, et atteint les demi-finales de la Copa Libertadores en 1974[2],[3].

Il est dans les années 1970 régulièrement sélectionné en équipe d'Argentine, où il débute en 1973. Il est invité en décembre 1973 au sein de la sélection mondiale réunie par la FIFA pour le jubilé du Brésilien Garrincha[4]. Il participe à 21 ans à la Coupe du monde de 1974, dont son équipe termine au 8e rang et durant laquelle il inscrit trois buts contre l'Italie, Haïti et l'Allemagne de l'Est. En 1978 il dispute et remporte le Mundial à domicile. Il marque contre le Pérou. Remplaçant au coup d'envoi de la finale face aux Pays-Bas, il entra en jeu à la 75e minute à la place d'Ortiz et participe à la prolongation victorieuse des Argentins (3-1 a. p.). Il compte au total douze apparitions et quatre buts en Coupe du monde[5]. Il honore sa 53e et dernière sélection et 1979.

En 1980 il quitte Huracán et termine sa carrière en multipliant les piges, sans succès. Il joue tour à tour pour River Plate, à Buenos Aires, pour Colo Colo au Chili, pour l'AmaZulu FC en Afrique du Sud, pour Independiente et enfin Excursionistas (en) où il arrête sa carrière en 1985.

Il confesse par la suite l'alcoolisme qui a mis prématurément fin à sa carrière professionnelle[6].

Il meurt le 22 mars 2018 à l’âge de 64 ans d'un cancer du larynx. Il est le premier champion du Monde argentin à disparaître.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Drapeau de l'Argentine Defensores de Belgrano

  • Vainqueur du championnat de Primera C en 1972

Drapeau de l'Argentine Club Atlético Huracán

Drapeau de l'Argentine CA Independiente

Drapeau de l'Argentine Argentine

Statistiques individuelles[modifier | modifier le code]

René Houseman compte 53 sélections et 12 buts en équipe d'Argentine, entre 1973 et 1979[7]. D'autres sources indiquent 55 sélections et 13 buts[8].

En club, Houseman compte au moins 349 matchs de championnat (pour 129 buts), et cinq apparitions (sans but) lors de compétitions continentales sud-américaines[9].

Statistiques de René Houseman[7]
Saison Club Matches Buts
1971-1972 & 1982 Drapeau : Argentine Defensores de Belgrano 38 16
1973-1980, 1981 & 1983 Drapeau : Argentine Club Atlético Huracán 277 109
1981 Drapeau : Argentine CA River Plate 12 1
1982 Drapeau : Chili Colo Colo 18 3
1983 Drapeau : Afrique du Sud AmaZulu Football Club ? ?
1984 Drapeau : Argentine Independiente 3 0
1985 Drapeau : Argentine Excursionistas (en) 1 0
Total en championnat 349 129

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Disparition : René Houseman (64 ans) s'est éteint », sur L'Équipe, (consulté le 22 mars 2018)
  2. (es) « Biografía de René Orlando Houseman », AFA (consulté le 20 octobre 2014)
  3. (es) « René Orlando Houseman (sur futbolfactory) » (version du 20 octobre 2007 sur l'Internet Archive)
  4. (en) « FIFA XI´s Matches », RSSSF (consulté le 14 octobre 2014)
  5. « Les statistiques de René Houseman », FIFA.com (consulté le 14 octobre 2014)
  6. (es) « René Houseman: Mi adicción al alcohol », Taringa!, (consulté le 14 octobre 2014)
  7. a et b « René Houseman », sur national-football-teams.com (consulté le 14 octobre 2014)
  8. (en) « Argentina - Record International Players », RSSSF (consulté le 14 octobre 2014)
  9. (es) « Fiche de René Houseman », sur BDFA (consulté le 20 octobre 2014)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :